USA: L’Université de Virginie – UVA

USA: L’Université de Virginie – UVA

C’est jour de fête à UVA. Les étudiants déambulent avec leurs sweaters à l’effigie de l’université. Les familles les accompagnent. La plupart des parents portes les sweats d’il y a quelques années. Manifestement, on vient ici de génération en génération. Les cadets, trop jeunes, se contentent de tenir les pompons aux couleurs de l’université. Suivez-moi pour cette visite USA: L’Université de Virginie – UVA.

USA : L’université de Virginie ou UVA.

UVA: l’université de Jefferson.

Nous n’avons pas creusé pour savoir quelles étaient les festivités de ce jour. Mais l’ambiance était légère et joyeuse. Nous y sommes allés après notre visite à Monticello et notre déjeuner à Charlottesville.

UVA est l’université fondée par Thomas Jefferson en 1819. Il souhaitait fournir une éducation supérieure séparée de la religion. Aujourd’hui, cette université est l’une des meilleures universités publiques américaines. Jefferson a imaginé les plans pour que tout le monde vive en harmonie. Sur les 6 km2, on trouve bien sur des amphithéâtres et des salles de cours, mais aussi des logements, des restaurants, des boutiques et un hôpital. Rien ne manque. Et les arbres aujourd’hui plus que centenaires contribuent à la douceur de l’ambiance. L’université a été classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO dans les années 80.

La rotonde

Le symbole de cette université est sa rotonde centrale qui abrite la bibliothèque. On retrouve les codes architecturaux de Monticello, mais le plan initial est celui du Panthéon de Rome (où nous étions allés il y a quelques années déjà).

Les chambres

Derrière la rotonde, tout autour du parc, les chambres sont alignées. Individuelles et personnalisées, elles ont chacune un rocking-chair devant la porte. C’est tellement beau! Il m’a semblé que le lieu était vraiment propice au travail dans la convivialité. En tout cas, si on me proposait d’y reprendre des études, je dirais sans doute oui!

Une fierté

Lors de notre attente à l’aéroport au retour, j’ai discuté avec un jeune homme en partance pour la France. Il avait étudié à UVA et était très fier et heureux de la formation qu’il y avait suivie.

Alors, vous aimez L’Université de Virginie – UVA?

59 Comments

  1. Les universités américaines sont vraiment très belles. Ma fille enseigne a fréquenté plusieurs universités et maintenant elle est prof d’anglais à l’université privée de Peoria dans l’Illinois. C’est un endroit magnifique et on constate que les campus sont très verdoyants et immenses.

  2. On sent tout de suite , l’expérience, la tradition et la rigeur.Un exempleà suivre
    Bon samedi.

  3. Je vais être franche… Cette université hors du monde où on a tout sur place, jusqu’à l’hôpital ne me tente pas du tout. Tout y est pour formater un cerveau. Peut-être est-ce que je me trompe mais pour moi, la vraie vie c’est au milieu de tout le monde et non pas vivre dans un microcosme.

  4. C’est vraiment superbe et doit donner envie d’étudier dans une telle ambiance.
    J’y retournerais volontiers à l’école …
    Merci pour ce super article.
    Bon week-end pas très gai …
    Toujours beaucoup de mal à rester assise.
    Bisoux, ma anne ♥

  5. ..j’aime beaucoup ces universités, je les trouve tellement plus acceptables que les nôtres. Il semble y régner une certaine discipline, un respect pour les études…
    Bises du Mireille du sablon

    • Il y a un côté très solennel dans les cursus, mais je ne pense pas qu’il y ait moins de respect chez nous (et c’est moins cher ici)!

  6. Salut Anne,
    Que c’est beau, carré, propre, fonctionnel !
    Bref tout ce que j’aime.
    On doit bien apprendre ici.
    Bonne soirée.
    Bises.

  7. Que de beaux édiffices et constructions dans cette université et ces aprce la végétaiton sueprbe
    Belle soirée
    Nicou

  8. A wonderful series. This is such a nice area with the University of Virginia, Charlottesville and Monticello. Beautiful pictures of the campus and the surrounding area. I am so glad that you were able to visit.

    • I was very happy to visit this region, and so lucky to be invited by our friends!!!

  9. Encore une série bien réussie, le problème que j’ai avec les universités américaines c’est leur prix exhorbitant, ce qui en fait un endroit élitiste loin d’etre accessible pour tous. Il y a un scandale qui est sorti cette semaine dans les journaux concernant l’admission de jeunes dans des programmes sport-etude qui paient le gros prix mais ne font aucun sport, ils « graissent » les profs et autres gestionnaires de l’etablOssement.

    • Oui, c’est un problème! En France, l’université est presque gratuite, et ça risque de changer. Ah, je n’ai pas entendu ce scandale, mais un autre, celui de stars ayant payé pour que leurs enfants intègrent de grandes universités alors qu’ils n’en avaient pas le niveau…

    • Je suis diplome de l’universite de Virginie et j’aimerai repondre a ta critique. les unversites americaines, UVA inclue, ne sont pas plus « exhorbitantes » que les facs francaises (ou j’ai aussi fait des etudes), la difference est que 1) les facs francaises sont SUBVENTIONNEES par l’etat, alors que facs americaines ne le sont pas (les facs publiques, comme UVA, le sont a 40%.) Le contribuable en France paie pour les etudes universitaires de tous les etudiants, et il n’y a pratiquement pas de facs privees (ou s’il y en a, comme la Catho de Paris, elles ne sont pas autorisees a delivrer des diplomes reconnus; l’etat forcant les diplomes de l’universite catholique a repasser tous leurs examens dans des centres universitaires publics..)
      2) en tant qu’etudiants americains, nous aimons quitter le domicile familial pour vivre notre education universitaire a l’ecart de nos parents. cela veut dire qu’il nous faut payer logis, nourriture, livres, assurance maladie etc…) Cela explique aussi l’hopital, pour les etudiants, et aussi pour l’enseignement de notre fac de medecine. Il ne s’agit pas de « vivre en microscome » comme le critique une lectrice francaise, mais bien au contraire de savoir vivre et survivre pendant 4 ans d’etudes loin de sa famile. Cela forme le caractere. Oui c’est cher, pour ma licence, maitrise et doctorat j’ai recu 1/3 en bourses, j’ai travaille comme instructeur pour 1/3, et j’ai emprunte le dernier 1/3 aux banques. Il m’a fallu 8 ans pour rembourser . Un excellent investissement pour toute une vie professionnelle. L’atmosphere, la competition avec des etudiants doues, la camaraderie, l’amour aussi… le niveau et l’aide des profs sont incomparables avec le train-train mediocrite/ contestation/ greve/ manque d’equipement que je n’ai que trop connu a Paris. Nous sommes loins d’etre parfaits, mais demandez-vous pourquoi tant de jeunes francais tentent d’etudier dans nos universites chaque annee.
      J’adore aller en vacances en France, et j’aime enormement ce pays, mais je ne saurais, en toute conscience, recommender son systeme universitaire a mes enfants.

      • Je crois qu’il est un peu réducteur de limiter l’enseignement supérieur français à quelques universités parisiennes souvent en grève. Les Grandes Ecoles françaises forment des scientifiques de haut niveau qui sont très recherchés en particulier aux USA. J’ai étudié en province et n’ai pas vécu un seul jour de grève dans tout mon cursus. Et que ce soit l’université ou les grandes écoles scientifiques, leur gratuité permet à des enfants issus de familles modeste, comme moi, de profiter d’une éducation de haut niveau. Le système bancaire français n’est pas le système américain, et les prêts pour études n’existent que depuis quelques années. Cela signifie que sans la gratuité et les bourses, je n’aurais pas pu étudier. Cela ne remet pas en cause le modèle américain, c’est juste un fonctionnement différent. Et les amis qui sont allés étudier aux USA ne sont pas revenus avec des compétences tellement meilleures que ceux qui sont restés ici. Simplement, ils ont bénéficié d’un environnement propice au développement personnel et ont appris l’anglais.

  10. Beautiful tour of the university’s collegiate grounds!! You had the perfect weather with blue skies and sunshine.

    • We’ve been lucky with the weather, it had been raining heavily beafore we arrived (we couldn’tn walk on the grass on some places!).

  11. Tes images et tes mots donnent vraiment envie de reprendre les études! Un cadre enchanteur! Il n’y a que le montant des inscriptions qui ne doit pas être donné…Bonne journée lumineuse et chal-heureuse et merci pour ces beaux partages!

    • Je n’ai pas regardé les frais d’inscription, tu as raison… je me contente de rêver en l’air!

  12. Les universités américaines, du moins celles que j’ai vues dans des films ou sur des sites, ont des constructions impressionnantes et de grands parcs où se délasser…Tout est beau dans celle-ci… L’université d’Amiens n’a vraiment rien à voir avec ça, elle n’était déjà pas terrible quand j’y étais, mais elle vieillit très mal!
    Merci pour la découverte!
    Bisous

    • Oui, ces universités font rêver. Mais les financements privés n’ont rien à voir avec l’université publique française, c’est normal!

  13. Thank you for this beautiful tour. You have showcased the COlonial architecture beautifully. The atmosphere is warm and friendly.Friendship

  14. C’est chouette, j’adore les visites d’universités américaines. Ce sont tellement des institutions! Drôle aussi de penser que bien souvent les parents envoient leurs enfants dans la même université dans laquelle ils ont étudié. Ils en sont fiers!

    • Ah oui, en famille et avec fierté, c’est un peu de l’entre-soi! Mais les lieux sont si beaux!

  15. Les universités américaines c’est quand même un monde à part !! Je crois que si j’avais été étudiante en 2019, j’aurais adorer passer quelques mois là bas 😉

  16. C’est dans cette université qu’a étudié Julien Green, elle sert de décor à son célèbre roman « Moïra ».

  17. magnifiques photos ou personne n’est dans votre champ de vue ( super vous faites comment ?hi, hi) un beau lieu chargé d’histoire qui donne envie d’aller y étudier !

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :