Les dunes du désert de Wahiba Sands

Les dunes du désert de Wahiba Sands

Après avoir découvert Mascate, rayonné autour de Nizwa, découvert le Djebel Shams et Misfat, nous sommes partis vers Les dunes du désert de Wahiba Sands. C’est le grand désert d’Oman, celui des bédouins et de leurs traditions millénaires.

Les dunes du désert de Wahiba Sands

L’excitation des 1eres dunes.

Ce n’était pas ma 1ere expérience du désert. Je garde un souvenir incroyable du merveilleux Wadi Rum et des 1eres dunes du Sahara en Tunisie. Mais malgré tout, après avoir roulé des km le long de montagnes arides et de routes en travaux (toutes les routes d’Oman sont en bon état et en travaux d’aménagement), quand nous avons quitté la route, pris la piste, et aperçu les 1eres dunes, j’étais encore émue!Les dunes du désert de Wahiba Sands

Le dégonflage des roues.

La 1ere étape quand on arrive au désert, c’est de faire une pause dans un petit garage pour dégonfler les roues du 4×4 afin de mieux adhérer aux dunes. Plusieurs petits garages se côtoient dans le dernier village, et, dès le moteur arrêté, plusieurs garçons s’approchent et dégonflent.

Les dunes du désert de Wahiba Sands

Sur la piste : rencontre avec les dromadaires.

Nous quittons le village. Et soudain, il est là : le désert immense, son sable jaune orangé, ses dunes aux formes si douces et si parfaites. Nous roulons à vive allure. Il paraît qu’on sent moins les bosses ainsi (un peu comme sur la piste de cailloux du Djebel Shams). Rien, personne pendant des kilomètres. Quelques 4×4 filent à vive allure en sens inverse. Enfin, en “sens inverse” ne précise pas s’il faut être à droite ou à gauche. Donc il faut être vigilant pour voir qui vient en face. Quelques tentes bédouines ponctuent le paysage. Et tout à coup, on aperçoit quelques dromadaires sur la piste. On s’arrête et on les regarde. Ou eux nous regardent, je ne sais pas. Simple et magique.Les dunes du désert de Wahiba Sands Les dunes du désert de Wahiba Sands Les dunes du désert de Wahiba Sands Les dunes du désert de Wahiba Sands Les dunes du désert de Wahiba Sands

Grimper sur les dunes en 4×4

Là où les dunes sont plus hautes, un groupe de jeunes jouent avec leurs 4×4 à gravir les pentes fortes. C’est bruyant, c’est polluant. Tout ce que je déteste. Et pourtant, je me laisse prendre à faire des paris sur qui réussira ou non à monter sans glisser.Les dunes du désert de Wahiba Sands

Marcher dans le sable.

Je préfère les laisser à leurs jeux et aller marcher dans la dune. L’exercice est difficile, on s’enfonce. Il paraît qu’il y a des scorpions. Malgré tout, je sens la chaleur et la douceur du sable à travers mes chaussures ouvertes, et c’est tellement agréable !

Mon fils me rejoint. Lui bondit dans le sable, en lance, court, saute. C’est tellement joyeux et libre ! Une fois au sommet de la dune, on s’assoit et on admire ce paysage à perte de vue. Le vent qui se lève nous renvoie du sable sur la figure, ce qui est rapidement moins agréable. Le soleil ne va pas tarder à se coucher, et nous redescendons vers le campement où nous allons passer la nuit.

Les dunes du désert de Wahiba SandsLes dunes du désert de Wahiba Sands

Les dunes du désert de Wahiba Sands
Les dunes du désert de Wahiba Sands
Les dunes du désert de Wahiba SandsLes dunes du désert de Wahiba Sands Les dunes du désert de Wahiba SandsLes dunes du désert de Wahiba Sands

41 Comments

  1. Rien qu’à la vue de la photo de ton fils (et des précédentes), je ressens le même enthousiasme que lui.
    Je suis tous tes posts sur Oman avec beaucoup d’intérêt. D’abord parce qu’ils sont superbes. Mais aussi parce que je rêve de cette destination depuis quelques années. J’ai potassé le Petit Futé, mais c’est encore mieux de te suivre en photos!
    Comme nous tu dois profiter du beau soleil toulousains. Enfin!
    Mais nous nous repartons en Grèce dans dix jours.
    Bises et bonne journée.

    • C’est une destination que je recommande. On est loin de ce qu’on imagine sur les “pays arabes” en général. Ce n’est pas bon marché, c’est vrai, mais c’est une belle expérience. N’hésite pas si tu as des questions!
      Je reviens juste de Santorin, bon voyage en Grèce!

  2. C’est la qualité du silence que j’aimerais entendre dans le désert et boir ensuite bien sûr cette immensité de sable. Et la nuit, apprécier à sa juste valeur la voûte étoilée. Tu me fais rêver…

    • Alors avec les 4×4 qui passent partout, le silence n’est pas toujours durable, soyons honnêtes! Et la nuit, oui, le ciel est vraiment très beau!

    • Tu connais plutôt les étendues blanches si j’ai bien compris!

  3. Bonjour Anne, quel superbe article, vraiment les photos et le récit sont superbes. Un excellent moment pour moi. Bonne journée

  4. J’ai déjà fait quelques voyages (pas aussi prestigieux que les tiens) mais je n’ai jamais vu ni désert ni volcan. J’espère en voir un jour.
    Bon weekend et merci pour cette balade bien agréable.

    • Quand on aime les sciences, c’est tellement merveilleux de découvrir ces environnements!

  5. Que c’est beau Anne, on a l’impression d’être sur une autre planète …
    Belle soirée !
    Cathy

  6. Hello !
    Tes photos sont vraiment sublimes on a l’impression d’y être ! J’imagine que c’est une chouette expérience 🙂
    Bisous <3

  7. Merci pour ces jolies photos et partage!!
    Bisous et doux week-end

  8. C’est un très bel article mais il ne me parle pas du tout, je suis une fille de l’eau, j’en ai besoin pour vivre, je suis un poisson !
    Beau samedi ma douce et gros bisous

    • Je suis très aquatique aussi, mais le sable est tellement fascinant!

  9. C’est magnifique, grandiose.
    Merci pour ce partage, ainsi que ton ressenti, texte qui accompagne tes jolies photos

  10. bonsoir Anne
    impressionnant ce désert tout ce sable..beau a voir mais y être doit marquer incontestablement
    merci de ton partage
    bon WE a toi ☺☺

  11. Tout comme toi, le désert m’émeut !!! J’ai ressenti dans ton article tout ce que j’avais vécu dans ce désert. Tu ne dis pas dans quel campement voua avez logé ??? Pour l’anecdote, nous avions logé dans le désert, je pensait avoir une nuit tranquille… ce qui a été tout le contraire, toutes la nuit (je n’ai jamais vraiment pu démêler le vrai du faux…) j’ai entendu des courses de 4X4…. une horreur… mais bon, cela ne m’a pas dégoûtée du désert !!!
    Merci pour ce reportage qui a ravivé de superbes souvenirs !!!

    • Nous étions au Beduin camp, j’en parlerai dans le prochain article. Figure-toi que nous entendions aussi les 4×4, mais on nous a dit que le désert porte le son très loin… ceux qui dormaient sous la tente avaient l’impression d’être au bord du périphérique!

    • J’aurais aimé y rester davantage, c’est vrai, pour découvrir d’autres aspects et d’autres moments de la journée.

  12. Le paysage ne doit pas varier beaucoup, des dunes, du sable, une végétation quasi inexistante… On peut observer les traces des mouvements du sable dues probablement au vent, les étendues sont grandioses, le ciel magnifique… Tu sembles te régaler d’un tel paysage qui sur ces quelques photos est magnifique. J’aurais peur de me lasser de cette immensité et de ce manque de changement de paysages au fil des kilomètres. Mais je me trompe peut-être?

    • Je n’ai jamais eu le sentiment de monotonie, chaque dune est différente, parfois il y a des rochers, parfois un campement, un peu de végétation. Et chaque désert est différent. En revanche, j’aimerais en voir un juste après la pluie, quand la végétation explose pendant quelques jours.

  13. Bonjour Anne, tes photos du désert à perte de vue sont magnifiques. Quel dépaysement. C’est un grand plaisir pour moi d’admirer car je ne connais pas.
    Douce fin de journée.

  14. Waouh quelle merveille, quel dépaysement, merci pour le partage de cette expérience originale et qui doit sembler un rêve

  15. Très beau, ça doit être une belle expérience ! Mais se dire que si on s’y retrouve bloqué ou perdu, c’est moins marrant, car le soleil ne pardonne pas ! Belle balade en tout cas ! 🙂

    • Aujourd’hui, des bédouins tournent en 4×4 pour aider ceux qui seraient enlisés, donc on ne risque pas grand-chose. Et la 4G passe partout ou presque. Il faut prévoir de l’eau, je crois que c’est le plus important. Nous avons croisé une famille enlisée et nous nous sommes arrêtés pour leur proposer de l’aide. Il est difficile de rouler hors des pistes, donc finalement, tu ne peux pas tellement t’égarer. Le soleil est le meilleur repère.
      Merci!

  16. Bonjour Anne.

    Que de paysages différents en ce voyage.
    Sans les 4×4 celà doit être des plus reposant.

    Merci de nous faire voyager ainsi.

    Philippe.

  17. Comme il est beau ce désert avec ces couleurs ocrées, j’aimerais le découvrir, quelle chance, et ton fils sans doute a apprécié ce moment !

  18. Superbes photos ! Je n’ai jamais été dans un désert, si ce n’est la Vallée de la Mort aux Etats Unis. Rien à voir avec tes expériences.

  19. Merci pour ces belles photos qui nous font rêver et voyager dans des terres inconnues.
    Cà me rappelle un peu le sud tunisien.
    Bon week end
    Dany

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: