Manuel Antonio : une des plus belles plages du monde.

Manuel Antonio : une des plus belles plages du monde.

 

Si nous avions choisi d’aller à Manuel Antonio, c’est pour sa réputation de plus beau parc du Costa Rica. A notre retour, nous avons découvert que c’est sa plage qui venait d’être classée comme l’une des plus belles plages du monde (en 23è position ici)

Le Parque Nacional Manuel Antonio.

Ce parc est le plus petit du Costa Rica, mais il est réputé pour sa biodiversité et ses plages le long du Pacifique. La faune est réputée abondante.

Le nombre d’entrée est limité chaque jour pour éviter la sur-fréquentation. A l’ouverture, il n’y avait encore personne, les bus des hôtels et autres tour-opérateurs arrivent en milieu de matinée. Après nous être acquittés de 18 dollars de billets et avoir été fouillés (interdiction de nourrir les animaux avec des cacahuètes), nous sommes entrés. Nous sommes directement partis vers l’extrémité sud du parc, nous assurant ainsi de croiser moins de monde, au moins au départ.

La forêt primaire.

Ici aussi, on est dans la forêt primaire de basse altitude. La végétation est riche et les étages nombreux des mousses jusqu’au sommet des arbres. Bien plus au Sud qu’à Santa Elena, le parc se situe au niveau de l’océan. Fini la forêt de nuages, ici c’est un climat de savane sec. Tôt le matin, il fait déjà très chaud.

Les oiseaux chantent fort, et les singes hurleurs se font entendre. Nous avons hésité à prendre la 1ere bifurcation du côté de laquelle nous les entendions. Nous ne le verrons pas du reste de la journée, tant pis.

1ere surprise, si à Santa Elena, le sentier était balisé, ici, il est carrément bétonné ! Tout est très propre, chemin en béton ou passerelle en bois, présence de points d’eau pour boire… pas vraiment l’aventure !

Du côté de Playa Escondida.

Nous arrivons assez vite à la Playa Gemellas, une jolie crique où les Bernard l’Hermite s’en donnent à cœur joie dans les vagues ! Nous poursuivons vers le point de vue de la Playa Puerto Escondido. C’est un lieu de nidification des tortues, l’accès est interdit, mais la vue est belle ! On entend les vagues se fracasser sur les rochers, c’est superbe. La côté Pacifique est ici sauvage et puissante.

En chemin, nous croisons une biche, quelques lézards, d’autres petits mammifères et un petit iguane au soleil. Pas de singe en vue, jusqu’à ce qu’une ribambelle de Saïmiris joueurs et bruyants fasse son passage au dessus de nos têtes. Là, c’est excitation généralisée, chez eux comme chez nous ! Ils sont en haut de la canopée et sautent de branche en branche avec une telle virtuosité qu’on a du mal à la suivre dans la verdure !

Retour vers la Playa Manuel Antonio.

La foule est entrée et arrivée en masse vers cette plage pendant ce temps. Nombreux sont ceux qui viennent uniquement pour se baigner. Et ceux qui viennent pour voir les animaux semblent ne pas bien comprendre qu’on n’est pas dans un zoo, encore moins chez Mickey. A partir de là, la visite m’a semblé nettement moins agréable : une foule dense de gens hurlant à chaque animal aperçu ! On se demande même comment tous les animaux ne fuient pas ! Peut être que la curiosité est partagée ? Les singes capucins et les iguanes semblaient assez indifférents.

La plage : playa Manuel Antonio, une des plus belles plages du monde.

Elle a tout de la plage paradisiaque : sable fin, dans une anse qui la protège des grosses vagues du Pacifique, cocotiers qui font de l’ombre en bordure, et température idéale. Pas étonnant qu’elle ait été élue parmi les plus belles plages du monde.

Sur le chemin du retour.

Plus le temps passait, plus la foule arrivait (officiellement, c’est 600 entrées par jour, mais j’ai comme un doute). Le bruit et la chaleur n’étaient pas du tout reposant, et les animaux avaient choisi d’aller faire la sieste. Nous pris la même option et sommes rentrés à l’hôtel. Sur le chemin du retour, nous avons croisé un énorme iguane, une autre biche, un rapace dont je ne connais pas le nom, et beaucoup, beaucoup d’Homo sapiens hurlants.

Bref, un bilan un peu mitigé, car c’est un endroit magnifique, mais nettement trop anthropisé et fréquenté à mon goût !

 

 

60 Comments

  1. Que tu fasses tes photos avec un appareil ou un autre tu les réussis très bien , j’ aime surtout le grain de tes photos elles ont l’ air si naturelles qu’ on a l’ impression que l’ on regarde par la fenêtre ces beaux paysages que tu nous montres .

    Je suis comme toi c’ est superbe mais que de monde c’ est pire qu’ au cirque , pourquoi quitte t’ on des paysages si calmes pour aller se mêler à une foule aussi dense ? va savoir ?

    Bonne semaine à toi et gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/a8/0a/cf/a80acf841e6d64f71d81133f6f9de8bd.gif

  2. Effectivement, la plage est magnifique… et la fréquentation va avec… (soupir)…

    • On n’est quand même pas sur la Cote d’Azur en août, mais il y avait du monde!

  3. Bonjour Anne,
    Cette plage est de toute beauté ainsi que tes diverses photos. Je me régale 🙂
    Merci pour ce magnifique billet qui est pour moi un vrai dépaysement.
    Mes amitiés et bisous

  4. Effectivement une superbe plage et son classement n’est pas usurpé
    merci pour ce beau partage.
    Très bonne semaine.

  5. The beaches are gorgeous. But I like best the animals. the monkeys are so cute. the lizard has such fine details. I love the birds. Thank you for sharing these wonders with us! Friendship

  6. Wow, quelle plage de rêve, et que dire de cette nature exubérante…? Dommage pour la foule. C’est la rançon du succès pour Manuel Antonio. Merci pour le partage :). Sabrina

  7. Bonjour Anne,

    Même si l’endroit me semble très beau, ce n’est pas pour moi. Déjà supporter ces gens hurlants sans tenir compte des animaux, je serai énervée. 🙂
    Quand je vois la foule agglutinée avec trépieds et autre matos, j’ai l’impression d’être au cirque.

    Merci en tous cas pour ces superbes vues marines et ces jolies bouilles animales pour qui j’ai beaucoup d’empathie.
    Bises et bonne fin de journée.

    • On pensait y passer la journée, mais on a aussi fui quand on a trouvé que c’était trop (de monde, bruyant…)!

  8. Merci pour ce joli reportage pleins de curiosités. La plage est magnifique, un lieu de rêve si la fréquentation reste raisonnable. Bonne fin de journée.

    • Il n’y a pas la foule de la côte d’Azur, mais ce n’est pas désert non plus!

  9. Certains aiment la plage…..moi pas, les visites en troupe…….moi pas, le bruit……toujours pas. Je comprends que ton plaisir ait été entâché par cette foule. Tu es tout de même parvenue a faire des clichés très représentatifs pour nous qui visitons sans nous déplacer.
    Bises.

    • Je crois que si je disais que je n’aime pas la plage, personne ne me croirait vu toutes celles que je présente ici! Mais je n’aime pas la foule, ce qui est souvent problématique!
      Bises Chinou!

  10. Moi non plus, je n’aime pas la foule ! Les pauvres animaux qui sont dérangés par les cris, c’est pas top

  11. Je suis comme toi et comme beaucoup d’autres. je n’aime pas la foule, celle-là en particulier qui ne respecte pas grand chose ! Mais tes photos sont très réussies, et j’ai passé un bon moment en te lisant !
    Bel après-midi !
    Cathy

  12. Comme certains visiteurs avant moi, je déteste la foule et le bruit. Je déteste être dans un bel endroit et ne pas entendre le bruit des vagues et celui des animaux parce qu’il y a trop de monde hurlant autour de moi. Je trouve que bien souvent les gens ne respectent rien… (mais je suis une sauvage c’est vrai). D’ailleurs je me demande qui sont les vrais singes. Ceux qui sautent dans les branches? (superbes!) ou ceux qui hurlent sur la plage?
    Mais tu as raison, la plage est paradisiaque. Bises alpines.

  13. C’est beau ! J’aime surtout les photos d’animaux. Bises et bonne semaine !

  14. Tes photos sont très réussies, dans les endroits de ce genre ,il faut arriver les premiers pour espérer observer tranquillement.
    La plage est magnifique , elle mérite son classement.
    très belle soirée, bises
    danièle

  15. Je comprends que les gens aiment la plage car elle est superbe mais quel dommage de ne pas respecter les animaux car même dans un zoo je ne supporte pas les gens qui crient et j’aime apprendre aux enfants à rester calme à partir du moment où ils comprennent que les animaux ne sont pas dans leur milieu naturel. Mais là les pauvres doivent finir par s’y habituer ce qui est bien triste. Bises et merci pour ce beau voyage

  16. Le Paradis sur Terre, tu l’as trouvé… au premier regard, et puis on te lit ! Merci de ce partage qui, lorsqu’on ne s’en tient pas qu’aux images et te lit donc, découvre une autre réalité, importante à partager aussi !

  17. J’aurais préféré observer les animaux que me promener sur la plage, mais il faut reconnaitre qu’elle est très belle ! Du rêve encore, même si le rêve est perturbé…

  18. Beautiful photographic tour with inhabitants in the forest that attract lots of people……and smartphones. 🙂
    I must say the beach is very enticing and relaxing!

  19. Ah, les lieux touristiques !!! Quand je me promène, le touriste n’est pas ce que je préfère. Par contre, il ne t’a pas empêché de faire de belles photos. Les iguanes sont chez eux aux Saintes (Guadeloupe) et je les ai souvent cotoyés. De belles plages sauvages ont fait mes délices pendant vingt-cinq ans ainsi que de belles forêts. Sans personne pour venir gâcher mon plaisir … Mais ça, c’était dans une autre vie. Gros bisous

    • Ah oui, la plage sans personne, c’est tellement plus plaisant!
      Je ne connais pas la Guadeloupe, ni les Antilles, mais je compte bien y aller un jour!

  20. il est “normal” qu’ une plage paradisiaque attire du monde..

    dommage pour les animaux..

    un reportage intéressant Anne

    bonne journée

  21. Une Nature exubérante… même chez les Homo Sapiens ! Tes photos sont toujours aussi extraordinaires. Merci pour le partage.

  22. Bonjour Anne , quel superbe voyage paradisiaque pour vous et merci de nous le faire découvrir ! .
    Bonne semaine malgré les orages , bises ,

  23. These are amazing pictures, also the crocodiles. What a place to be.

  24. Bonjour, bien contente d’avoir lu ton texte, il est possible que j’ailles au Costa Rica en février, et ce parc était sur ma liste, je suis ornithologue à mes heures et ce parc me paraissait intéressant à visiter, mais j’aime bien quand il n’y a pas trop de monde sur les sentiers lorsque je tente de photographier les oiseaux ou tout autre mammifères présents… As-tu d’autres parcs à suggérer? J’irai peut-être voir ce parc quand même mais cela dépendra peut-être de l’endroit où je vais loger. Et la plage, wow!

    • A Santa Elena, nous avons vu pas mal d’animaux. J’ai compris aussi que Puntarenas et le Sud est plus sauvage, moins fréquenté. Je ferai dans quelques jours un article sur notre hotel, dans le parc duquel nous avons vu de nombreuses espèces. Si tu aimes les oiseaux, tu devrais te régaler au Costa Rica.

  25. magnifique endroit! les animaux ont du s’habituer à la foule, et oi, on se demande qui observe l’autre… bisous; cathy

  26. Un lieu paradisiaque malgré l’enfer de la médaille..!
    Merci pour ce voyage virtuel, un pays que je découvre avec beaucoup de plaisir

  27. Plus belle page du monde, c’est un peu subjectif, car perso, je ne suis pas forcément fan de ces plages immenses et très fréquentées. Et puis, j’en connais de toutes aussi belles et moins livrées au tourisme.
    Je préfère les lieux plus sauvages. Donc question de goût.
    Superbe la faune en tous cas.
    Bonne journée

    • Ah oui, c’est sur que le classement est subjectif! Mais celle-ci possède quand même pas mal des critères eaux claire/chaude/ palmiers, sable fin…

  28. j’aimerai bien y être sur cette plage ☼ …vu le temps gris et pluvieux du jour.
    Belles rencontres aussi!
    bon lundi Anne

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: