Le tour de la péninsule du Snaefellsness et la cantatrice islandaise.

Le tour de la péninsule du Snaefellsness et la cantatrice islandaise.

Après notre visite de Þingvellir, nous avons dormi dans un super gîte à Grundarhverfi, au nord de Reykjavik. Nous avons chassé les aurores boréales, je vous en reparlerai plus tard. Plus ou moins bien reposées, nous sommes parties de bon matin pour aller faire Le tour de la péninsule du Snaefellsness et rencontrer la cantatrice islandaise.

Quelques courses.

Depuis Reykjavik, nous avons traversé le tunnel qui passe sous le Fjord. Nous avons fait quelques courses alimentaires au Bonus d’Akranès (private joke à mes camarades de voyage, un grand souvenir). Les magasins ouvrent tard ici, souvent vers 10h. C’est à prendre en compte quand on veut pique-niquer dans la journée. Il vaut mieux le prévoir la veille…

Sur la péninsule du Snaefellsness

Comme à Þingvellir., nous roulons dans des paysages immenses. Tout est tellement grand ici! La route est en très bon état partout. Et il n’y a toujours pas de neige. Nous allons de volcan en coulées de lave. Rien d’autre. Quelques maisons colorées de ci-de là, et une église presque à chaque fois. Le temps est très maussade, quelques gouttes tombent. L’ambiance est pleine de mystère. Notre 1er arrêt est à Gerðuberg Cliffs. Ce n’est pas tant l’église qui nous intéresse, si mignonne soit-elle, mais plutôt les orgues basaltiques. Ils sont immenses, sur plusieurs dizaines de mètres de long et jusqu’à 14 m de haut ! Alors bien sûr, on grimpe, on touche, on est émues (enfin, les géologues du groupe, surtout). Il reste quelques tas de neige au bout des orgues. Des enfants jouent à glisser sur la pente. Nous aurions bien fait de même !

péninsule du Snaefellsness et la cantatrice islandaise

Eglise de Búðir

C’est la carte postale d’Islande, l’Eglise de Búðir. Pour arrière-plan la mer, la montagne, la lande, selon l’angle choisi. Avec sa peinture noire, elle a de la gueule quand même ! Elle est minuscule, comme toutes les églises ici. On se demande pourquoi il y en a autant, mais toutes sont petites, avec seulement quelques bancs en bois dedans . Nous faisons le tour du cimetière, regardant les noms. Ici, pas de nom de famille, on porte comme patronyme le prénom de son père ou de sa mère auquel on ajoute « fils de » ou « fille de » Holmsfridurson ou Holmsfridurdottir quand on est l’enfant de Holmsfridur.

Nous en profitons pour goûter une spécialité locale, le KAVIAR en tube (des œufs de poisson très salés, mais très bons aussi). Le vent souffle fort, le pique-nique a lieu dans la voiture.

Le Volcan Snæfellsjökull

Les km s’enchaînent. Un vent terrible nous pousse, toujours dans la grisaille. Nous passons près du volcan Snæfellsjökull. La conductrice est lasse des km en ligne droite. Elle quitte la route et se lance sur un sentier tortillant vers la mer. On rit comme des folles tant ça secoue. Au bout du chemin, on doit fermement tenir les portes du 4×4 pour s’assurer qu’elles ne s’arrachent pas avec le vent.  Il y a soudainement moins de nuages, mais on peine à rester debout dehors.

Nous reprenons la route vers le nord. Peu d’habitations par ici, ni dans le parc, ni autour de la péninsule. C’est vraiment isolé !

Escale à Grundarfjörður

Ce site vous dit peut être quelque chose. Si vous êtes fan de Game of Throne, vous l’avez vu là. Ce qui en fait automatiquement un lieu très touristique. C’est la guerre des places de stationnement. Une jolie cascade nous donne l’occasion de nous dégourdir les jambes. Nous faisons quelques photos de la cascade et de la montagne du Kirkjufell, l’un des lieux les plus photographiés d’Islande. Nous poursuivons, faisons le tour du lac, et découvrons d’autres paysages. Toujours des étendues immenses, mais pleines d’eau ici. De petits ports ponctuent les côtes. Quelques ponts étonnants traversent l’eau en touchant la surface, c’est sublime (mais compliqué à photographier, comme ailleurs, impossible de s’arrêter sur le bas-coté).

Escale à Stykkisholmur

Stykkisholmur est un charmant port d’où l’on prend le bateau pour les fjords de l’Ouest. (Faites-moi penser à revenir pour explorer cette région qui est paraît-il sublime !)

Avant de partir, mes voisins à Toulouse m’ont donné les coordonnées d’une de leurs amies, une cantatrice islandaise. Ravies de rencontrer une locale, hors de tout échange touristique, nous avons fait le détour et pris rendez-vous avec elle. Ce n’est pas Björk, bien entendu ! Chanteuse lyrique et prof de chant, elle nous accueille dans l’église blanche et sobre qui domine la baie de Stykkisholmur et où elle donne des leçons. En poussant la porte, nous entendons sa voix, magique, elle chante un aria. L’espace d’un instant, on s’interroge du regard pour savoir si on peut filmer. Finalement, on écoute en en profitant, juste pour nous. Notre échange sera bref, elle travaille et ses élèves attendent, mais chaleureux. Et quel souvenir unique, un mini concert privé juste pour nous, quel cadeau !

Il est déjà tard, nous avons encore plus de 2h de route pour regagner notre logement. Nous quittons la cantatrice islandaise et cette péninsule du Snaefellsness dont nous avons fait le tour. Le trajet de retour est un peu long, la fatigue se fait ressentir. Mais pour nous encourager, le ciel se pare de nuages menaçants et colorés avec le coucher du soleil. Encore une belle journée passée en Islande !

37 Comments

  1. J’ai eu la chance de visiter beaucoup de pays mais je ne connais pas l’Islande et c’est un pays qui m’a toujours tentée. Tes photos me confortent dans mon idée que c’est VRAIMENT un pays à voir, Merci pour cette série

  2. Quel beau voyage ! Merci pour ce post avec toutes ces images … j’ai l’impression d’avoir un peu voyagé avec toi 😉

  3. Les routes en effet sont en excellent état mais la petite chapelle (la première) semble avoir besoin d’un bon coup de pinceau.
    Tu as vécu un superbe voyage et cerise sur le gâteau, ce concert privé, même s’il fut bref, restera à jamais dans les annales des moments exceptionnels.

    • Dès qu’il y a deux maisons, il y a une chapelle. Je ne sais pas qui les entretient. Les familles? donc on peut comprendre que ce ne soit pas toujours une priorité…

  4. Merci pour ces fabuleuses photos et les explications.
     » Bon jeudi, dernière journée de soleil, parait-il.
    Alors, profitons-en !
    Gros bisoux. « 

  5. un plaisir de te suivre virtuellement lors de ce superbe voyage Anne

    superbe photographie et des informations intéressantes

    belle soirée

  6. C’est un enchantement de regarder tes images. Quelle ambiance magique même si le soleil semble vraiment aux abonnés absents. Ces petites églises sont également tout à fait charmantes et ponctuent à merveille les paysages. Par contre, je persiste et je signe: « marre des fans de Games of Thrones »… il y en a aussi plein dans le Nord de l’Irlande. Au lieu de visiter un pays pour ce qu’il est, avec ses beautés et ses traditions, on s’ancre dans une fiction pour regarder les paysages… 🙂
    Alllez, je me calme. Bises alpines et belle journée.

  7. A great tour of a landscape I have never seen before! Thank you for the experience and the background information.

  8. Thank you for this wonderful tour with your photos. The landscapes look bleak but full of interest. I like the quaint churches. The volcanos are amazing to see. I appreciate you sharing this journey with me. Friendship

  9. Superbe suite du reportage islandais! J’apprécie le fait que la lumière soit diffuse et le ciel voilé en raison de l’impact tout en douceur sur le rendu des couleurs. Bon début de semaine lumineuse! Merci pour cette fraîcheur suggérée!

  10. Même du caviar quelle décor quelle végétation et ces paysage ces roches cette eau la neige des petites église c’est beau un monde merveilleux.
    Amitié

  11. Un endroit extraordinaire, fait pour les légendes et les aventures brutales et sauvages !! sublime reportage !!!

  12. Bonjour.

    J’aime les petites églises en bois! Dans mon pays, nous les avons partout à la campagne. Bonne journée!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :