Le parc de la poudrerie, un jardin toulousain à découvrir

Le parc de la poudrerie, un jardin toulousain à découvrir

L’ile du Ramier se situe en plein cœur de la ville. Elle accueillait jusqu’à peu le parc des expositions et le Stadium. Si ce dernier reste ici, l’autre déménage au nord de la ville, libérant un immense espace. La ville a décidé d’en fait un poumon vert. Dans ce cadre, suivez-moi dans Le parc de la poudrerie, un jardin toulousain à découvrir.

L’histoire du parc de la poudrerie

C’était le lieu de la poudrerie donc on y fabriquait des explosifs depuis Louis XIV avec la Manufacture royale des poudres et salpêtres. Pendant la 1ere Guerre Mondiale, plus de 30000 personnes travaillaient dans cette « Poudreville ». On a continué à faire sécher la poudre noire jusqu’à la 2ème Guerre Mondiale. C’est devenu ensuite un site de fabrication d’engrais azotés, jusqu’à l’explosion d’AZF en 2001. Des panneaux dans le jardins racontent cette histoire en images.

Le réaménagement du parc de la poudrerie

La friche industrielle réaménagée accueille depuis environ un an et demi les promeneurs. Une allée bordée de palmiers accueille les visiteurs qui ont passé la grille d’entrée et la maison de l’ancien directeur.

Il reste des bâtiments en brique, maintenant utilisés pour les outils des jardiniers de la ville et par les clubs de kayak.

Un jardin partagé semble être un lieu de rencontres et de discussions autour du potager.

Site de kayak depuis longtemps je crois, il y a toujours un bras de la Garonne qui passe au milieu du sanctuaire écologique. Les portes sont le terrain de jeu des jeunes kayakistes.

Un jardin aussi pour les pigeons

Je trouvais que les pigeons étaient étrangement peu sauvages quand je me suis approchée d’eux. Puis un homme est arrivé et leur a donné à manger, assis sur un banc, entouré de tous ces animaux.

Un véritable espace sauvage en plein cœur de la ville

C’est étonnant comme cet espace est resté sauvage. Au bord du bras de la Garonne, la végétation est complètement indomptée et ça fait beaucoup de bien de s’y promener ! Les arbres et les briques ont beaucoup de charme.

Le parc de la poudrerie, encore un jardin toulousain à découvrir. Ce lieu est encore méconnu des toulousains qui sont peu  nombreux à s’y balader. Quand l’île aura été aménagée, je pense qu’il y aura moins de calme !!!

29 Comments

  1. A wonderful series. I am so happy that this manufacturing plant was turned into a beautiful park that everyone can enjoy. It certainly has an interesting history and a wonderful outcome. What a nice place to spend time there exploring.

  2. Une poudrerie et finalement une explosion de nitrate d’ammonium ……

    Heureusement qu’on a trouvé une bonne destination

    peu de monde, il faut en profiter

    merci pour ce partage intéressant Anne

    bonne journée

    • Oui c’est tout le paradoxe de cette explosion qui n’avait rien à voir avec la poudrerie, mais située quelques centaines de mètres plus au sud avec la fabrication des engrais… quelle histoire triste! C’est un beau réaménagement qui a été proposé.

  3. What a great adaptive reuse of this property to return this to nature and become a nice getaway destination! Beautiful photographs showcasing these grounds.

  4. Voilà un joli parc de verdure en pleine ville, ça fait du bien.
    Merci pour tes photos et l’info car je ne le savais pas.
    Bonne journée Anne !

  5. J’ai un souvenir très, très…lointain de l’été 1962 où j’allais m’y balader régulièrement… et que je revois avec un énorme plaisir ! Alors un grand Merci pour ce beau reportage qui m’a ramené vers mes 20 ans ! Bisous de Bourgogne, Gilbert d’Ahuy

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :