Randonnée dans les Gorges d’Héric

Au 2ème jour de notre sortie sur la géologie des Corbières, nous sommes partis pour une randonnée dans les Gorges d’Héric. Situées à Mons-La-Trivalle dans l’Hérault, ces gorges magnifiques sont très accessibles aux marcheurs. Par ailleurs, les amateurs d’escalade les abordent par la hauteur et profitent d’une vue exceptionnelle.

Le Caroux

Au coeur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, le Caroux constitue la partie des Cévennes méridionales. Cet antiforme est constitué de gneiss (riche en mica).

A l’entrée, on trouve des micaschites, puis un peu plus haut, on passe dans les gneiss. On y trouve des gneiss oeillés et des filons de pegmatite et d’aplite. Ils sont très faciles à observer sur le bord du chemin.

Un balade facile dans les gorges d’Héric

C’est une balade qui peut se faire en famille. Elle est accessible avec une poussette ou des chiens (ou même des chiens dans une poussette, on en a vus !). En effet, tout le chemin est bétonné. On avance dans les gorges avec de jolis points de vue sur le ruisseau en contrebas. A plusieurs endroit, l’eau forme des cuvettes où il est possible de se baigner (mes étudiants ont trempé les pieds voire davantage pour certains). Au mois d’octobre, l’eau est fraîche. Mais il doit faire bon venir ici en plein été, dans la fraîcheur des roches et des bois. Ces bassins m’ont rappelé certains endroits du Sultanat d’Oman où nous nous étions baignés aussi (les palmiers en moins).

Nous ne sommes pas allés jusqu’au bout du chemin. Cependant, il paraît que le village et ses maisons en pierres sèches vaut le détour. Je compte bien y retourner en famille.

Au retour, une escale paysage

Au retour, nous avons fait une escale à Tudéry pour admirer le paysage et les magnifiques écailles du chaînon de Saint-Chinian. Oui, encore un vin, on pourrait faire le même voyage sur le thème des dégustations ! On y trouve un très bel affleurement avec une discordance marnes-calcaires. Je ne peux pas vous la montrer, je devais assurer la sécurité au bord de la route. J’ai pu noter à cette occasion combien les gens roulent vite, refusent de ralentir malgré la signalisation…

Bref, j’ai adoré ces deux jours (si vous avez raté le 1er , il est ici). Une randonnée dans les gorges d’Héric devrait plaire à chacun. Je compte bien y emmener ma famille prochainement ! Et vous, ça vous plait ?

28 Comments

  1. Alors là…j’adore toutes ces gorges où règne souvent un peu de mystère, de calme et de fraîcheur ! Merci Anne pour cette belle découverte ! Gilbert

    • Une balade estivale doit y apporter une autre ambiance, sans doute moins fraîche dans certains coins.

  2. Une balade que j’aimerai faire un jour, en fait je ne connaissais pas ces gorges, même de nom ! Merci pour la balade et les explications géologiques

    • Oui, on a sorti les jumelles à plusieurs reprises pour les voir dans les rochers au-dessus!

  3. Des endroits que je connais bien et que j’ai fait plusieurs fois aussi bien les gorges d’Héric, que le Carroux, au printemps et en automne

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :