Minnesota, glagla…

Minnesota, glagla!

 

1ère rencontre avec le froid.

Avant de partir en février dans le Minnesota, je savais qu’on n’aurait pas très chaud. Nous n’avions pas le choix de la date, entre la décision d’organiser cet échange, l’obtention de l’accord, des financements, etc…nous ne pouvions pas partir en septembre. J’avais depuis plusieurs semaines les yeux sur la météo, et un redoux les semaines avant m’avait donné espoir.
J’ai compris en sortant de l’aéroport que mes espoirs étaient vains. Un courant glacial qui transperce les vêtements m’a accueillie juste avant de monter dans la voiture… Ce n’était qu’un début. Après quelques photos le jour de mon arrivée, je suis vite rentrée boire un thé.

Tous les matins, nous allions en cours, dans des bâtiments très bien chauffés. Juste le temps de sentir un peu le froid en prenant la voiture le matin et en traversant le parking jusqu’au lycée mais rien d’insurmontable, histoire de profiter de la magnifique lumière du matin. Oui, il fait froid, il  y a peu de particules dans l’air, la lumière est vraiment très belle. Quand on traversait le Mississippi, le ciel était incroyable (impossible de faire des photos, les vitres de la voiture sont couvertes de restes de neige et de sel). Le soir après les cours aussi, j’ai tenté quelques sorties, et revenais vite me réchauffer les doigts qui souffraient…

Pour une balade matinale, faites défiler les images en cliquant sur les flèches:

Minnesota2
Minnesota5

Pour une balade au coucher du soleil, cette fois, faites défiler les images en cliquant sur les flèches:

Une balade Uptown Minneapolis

Jusqu’au mercredi, où nous sommes allés Uptown. Uptown, c’est le centre-ville. Pas l’endroit où on trouve les hauts immeubles, mais plutôt des magasins et des restaurants. Il faisait soleil, nous avons opté pour aller faire un tour sur les lacs gelés, les mains au chaud, les pas au soleil. En arrivant sur le lac, je suis assez surprise. C’est une grande étendue plate, couverte de neige. En fait, ça pourrait tout aussi bien être un stade de foot couvert de neige (en même temps, je ne pouvais pas trop m’attendre à des reliefs…). Seuls quelques bateaux givrés sur le bord nous rappellent que l’été, on navigue ici. Nous avançons sur la neige, moyennement rassurées… on gratte un peu la neige avec les pieds et on voit bien la glace dessous. Ouah ! Mais il fait si froid que nous ne tardons pas trop, le vent se fait bien sentir.

Ah oui, il fait -28°C. Moins vingt huit degrés, si! Mes jambes sont gelées. Je ne peux même pas sortir mes mains pour faire des photos. Tant pis pour les réglages, le mode automatique me sauvera un peu. On opte pour aller faire du shopping. La douceur dans les magasins nous permet de ressortir jusqu’au suivant. Une galerie marchande un peu plus loin nous accueillera un petit moment. Il paraît que Prince (natif de la ville) aime venir s’y promener.
En rentrant le soir, je découvrirai que mes jambes sont rougies et dures, comme après une piqure d’insecte. Sauf qu’aucun insecte ne survit à cette température. C’est la morsure du froid ! Malgré les vêtements chauds et plusieurs épaisseurs…

Venez voir les bords du lac Calhoun, faites défiler les images:

Minnesota13
Minnesota16

Un tour des lacs en voiture.

Nous ferons un autre tour des lacs gelés le samedi, en voiture cette fois. Une patinoire a été aménagée sur l’un deux, la neige poussée sur les côtés. C’est très joli. Mes collègues se mettent à rêver vivre ici…

Les maisons aux alentours sont très grandes, toutes plus luxueuses les unes que les autres. Des pistes cyclables accueillent les vélos et les piétons,  l’été, quand il n’y a pas trop de moustiques ;-), ou les vélos à roues larges sur la neige.

Une dernière tentative.

Le dimanche après midi, avec Laura, nous avons tenté une visite à l’université pour voir le musée construit par Frank Gehry, c’est encore glacial, et sans soleil, l’impression est pire ! Le Mississippi est dégivré par endroits, la neige a

fondu, mais les cascades, elles sont bien glacées (sous le musée, regardez bien). Même chose lors de la balade près du théâtre, on écourte la balade et on rentre au chaud.

L’architecture de Frank Gehry, les cascades gelées, c’est par ici, faites défiler les images en cliquant sur les flèches:

Minnesota35
Minnesota39

 

Les gens parlent beaucoup de la météo ici, une façon de prendre son mal en patience, et d’espérer la fin ce phénomène si douloureux sans doute. Une de mes élèves m’a fait remarquer un jour qu’elle se demandait où était passé son argent de poche, avant de me dire

« ça doit être dans les chocolats chauds ».

Pas de doute, c’est la meilleure façon de survivre !

 

 

62 Comments

  1. bonjour, les lumières sur la neige sont très bien prises, les coques des bateaux superbe photo. tu nous offres une bien jolie visite d’un pays que je ne connais pas.merci

  2. Coucou, oh que tes photos sont belles, superbes! Ici aussi, au Québec nous sommes habitués à des -28*C… mais je t’avoue que j’ai bien hâte que le printemps se pointe le bout du nez et que la neige commence à fondre un peu… Merci pour ce beau partage! Bise et bon lundi dans la joie!

    • Je comprends, 3 à 5 mois comme ça finiraient par m’atteindre quand même!

  3. Une bien joli visite ! Brrr comme il fait froid !!! Tes photos sont vraiment très belles.
    Bises et bonne journée Anne

  4. Une bien jolie série de photo, des sujets peu ordinaires, et j’apprécie.
    Sympa l’arbre à chaussures.
    Il semble faire un peu froid cependant pour mon sang de navet, même si j’aime la neige.
    Merci pour la balade.
    Bonne fin de journée

  5. Alors tu vois, j’adore la neige mais là non, beaucoup trop froid pour moi ! Je ne suis malgré tout pas surprise puisqu’il a fait aussi jusqu’à -28° chez certaines copines du Québec, avec souvent un ressenti encore moindre ! Très jolies photos malgré tout !
    Très belle semaine, bisous !
    Cathy

    • C’est là que j’ai appris la différence entre température et température ressentie, en effet!

  6. Bonjour
    Merci pour avoir lutter contre ce froid continental !! – 28 brrr
    Magnifiques photos du reste qui dépaysent – finalement c’est à vivre pour savoir ce que c’est !! mais aussi profiter , il doit y avoir de bons moments
    Merci pour ce partage – Bonne semaine

    • Oui, je ne regrette pas du tout d’y être allée à ce moment-là. A le refaire, on ferait pareil!

  7. Hello,
    Le grand froid ne fait pas de mal, bien au contraire. Il suffit d’être bien couvert !
    La série est impressionnante.
    Bonne fin de soirée.

    • Oui, je n’ai juste pas trouvé l’équipement pour garder les doigts agiles!

  8. Bonjour Anne,
    Une belle série de photos. J’aime bien la troisième photo avec l’arbre.
    Ce doit être un froid sec.
    Ça change d’ici où ça sent le printemps, plein soleil aujourd’hui.
    Bon mardi

  9. C’est dingue comme ambiance, comme au Canada les habitants doivent s’habituer à ses conditions mais quand même.
    Et tes photos sont superbes.

    • Le pire, c’est que j’ai rencontré pas mal de gens qui étaient partis… et qui sont revenus y vivre!!!

  10. – 28 c’est un peu too much pour moi !
    Mais ces conditions climatiques extrêmes permettent de faire de très belles photos pour peu que l’on ait le courage, comme toi, de sortir les mains de ses poches et de déclencher !
    Merci pour la découverte de ce coin qui m’est totalement inconnu.

  11. -28° … c’est que nous ne sommes pas vraiment habitués à de telles températures chez nous ! je comprends que l’on puisse avoir des difficultés pour s’habituer ; en même temps, ces paysages sont magnifiques 😉
    Bonne fin de séjour !

  12. Effectivement, les lumières sont très belles (surtout le matin). J’aime beaucoup l’architectue du mudée aussi.
    Pour avoir déjà été à Montréal au mois de Févrirer, je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu parles de la morsure du froid!

    • Je suis sur la piste Frank Gehry depuis le début de l’année!

  13. effectivement ça à l’air glacial mais c’est très joli et quelque peu dépaysant non ? 😉

  14. merci pour toutes tes photos et les textes qui les accompagnent … je reconnais que je suis contente de voir les premiers signes du printemps. Bises

  15. bonjour Anne
    merci de ton passage . je viens de regarder Madère et le Minnesota avec grand plaisir , même s’il fait trop froid en février , cet échange a du être un événement pour tes élèves . Madère , le paradis des fleurs , et de belles photos qui me font découvrir cette île que j’aimerais bien visiter un jour .
    amitiés.

  16. Bonjour Anne
    L’Amérique a bien été gâtée par ces assauts de l’hiver
    Très belles photos surtout celle avec le soleil couchant (ou levant?)

  17. Quelle série avec cette glace soit ru les plque soit en patinoir sueprbe compo hivernales.
    Amitié

  18. L’architecture de Franck Ghery est bien reconnaissable ! Je ne connaissais pas le nom mais j’ai vite fait le lien avec le Musée Gugenheim de Bilbao !
    – 28° ! tout de même, faut être passionnée par son boulot ! Félicitations Anne !

  19. Elles sont sublimes ces photos. Très joli reportage et tu m’étonnes que dès ton arrivée tu es allée boire un thé !

    • Le thé et les chocolats chauds sont la meilleure solution pour survivre dans ce froid!

  20. Et bien nos hivers, c’est du pipi de chat à côté! Je comprends qu’il soit difficile de photographier dans ces conditions.J’ai vu l’expo Gehry à Beaubourg l’automne dernier. Son travail est passionnant, mais je ne me rappelais pas qu’il avait construit un bâtiment à Minneapolis. Merci pour la découverte:-)

  21. Bonjour,
    Tu nous présentes de bien jolies photos d’un endroit inconnu pour moi.
    J’aime la petite maison, les chaises qui attendent le beau temps !
    J’ai déjà froid à 0°, -28°, je meurs, (rires).
    C’est super, le carrousel aux images, jolie présentation.
    L’immeuble est très insolite tout comme l’arbre à chaussures !
    Merci de ta visite.
    Bonne fin de journée.

  22. Ohhh cela doit être sacrément frustrant de ne pas pouvoir prendre le temps de faire des photos à cause du froid!!!!
    Ton billet est très intéressant!

    Etonnantes ces chaussures sur l’arbre!

  23. J’ai bien ri en lisant ça :
    “Les gens parlent beaucoup de la météo ici, une façon de prendre son mal en patience, et d’espérer la fin ce phénomène si douloureux”
    C’est aussi ce que font les gens ici au Québec. Mais il faut relativiser. On aime ça aussi “notre frette”. La preuve, on en rajoute encore en ne tenant compte que de la température avec refroidissement éolien. Et le froid, c’est comme pour entrer dans l’eau pour se baigner. C’est avant, mentalement, qu’on a le plus froid.

    • J’ai vraiment trouvé ça douloureux quand même. Je ne serais pas capable de vivre plusieurs mois tous les ans dans ces conditions. Mais j’ai rencontré pas mal de monde dans le Minnesota qui est allé vivre au soleil de la Californie puis est revenu à Minneapolis…

  24. Hi Anne – I took a short trip through your gallery, I love pictures from far away countries ….. I will find a lot to appreciate.
    I am living in the East of Nova Scotia, Canada and we still have snow in patches and had -30C some nights. I love the winter here but this year it was enough !!

    Thanks for your visit to my blog and your comment.
    Kind regards Monika

    • Thanks, Monika!
      I couldn’t survive such temperatures over a long period of time…

  25. Ta 7e photo, avec le Mississippi et l’écluse, me rappelle des souvenirs… Je l’ai empruntée cette écluse en été, c’est impressionnant d’une autre façon 🙂

  26. Never been here.
    A big city with great buildings and wonderful houses
    Always on a big river with beautiful bridges .
    kind regards

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: