Croatie: Šibenik sous la grisaille

Croatie: Šibenik sous la grisaille

Après une journée chaude et ensoleillée à Plitvice, nous avons eu 3 jours de mauvais temps avec beaucoup de vent en Croatie. Ainsi, nous avons renoncé à visiter les cascades de Krka parce que le vent était particulièrement pénible. Notre hôte qui y travaille nous a dit que par ce temps, ce n’était pas la peine. Malgré tout, nous voulions profiter de la Croatie: Šibenik sous la grisaille nous a permis de découvrir quelques aspects de la ville.

Histoire de la ville de Šibenik

Cette ville a été fondée au Xe siècle à l’embouchure de la rivière Krka. Elle fut un temps capitale du Royaume croate. Cependant, elle a été convoitée par les Turcs, les Autrichiens, les Français et les Hongrois avant de rejoindre le royaume des Serbes. Elle est ceinte de remparts épais et dominée par deux forteresses.

La cathédrale Saint Jacques

Des immeubles en mauvais état entourent la ville, l’impression n’est pas la meilleure. Heureusement, le vieux centre est plus sympathique. La cathédrale Saint-Jacques appartient au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2000. Des matériaux issus exclusivement des îles croates voisines ont servi à sa construction entre 1431 et 1535 avec . Toutefois, l’entrée était payante et assez onéreuse, nous nous sommes contentés de l’extérieur.

Face à la cathédrale se trouve le magnifique Palais des Ducs. Mais comme les touristes étaient nombreux, difficile de faire une photo sans personne devant.

La vieille ville de Šibenik sous la grisaille.

Un dédale de ruelles pavées et étroites avec de multiples escaliers constituent le cœur de la vieille ville. L’ambiance est très moyenâgeuse. Ainsi, de belles sculptures et de nombreux détails ornent les maisons. Les tuiles orangées et les murs de pierre blanche confèrent une jolie harmonie à ce centre.

La forteresse Saint Michel

Deux forteresses surplombent la ville. Nous avons choisi de visiter la forteresse Saint-Michel car elle était la plus proche. Le ticket d’entrée est assez cher, 10 euros je crois (il permet toutefois de visiter aussi l’autre forteresse, mais le temps menaçant et la distance auront raison de nous). Honnêtement, il n’y a presque rien à voir à l’intérieur du château, si ce n’est 3 vestiges et la salle de spectacle. En revanche, la vue sur la baie est grandiose.

Finalement, cette visite en Croatie: Šibenik sous la grisaille n’a pas été du tout un coup de cœur. En revanche, au moment de partir, nous sommes tombés sur un marché typique. Et là, c’était bien plus intéressant. Ce sera le sujet d’un prochain article !

Croatie: Šibenik sous la grisaille

50 Comments

  1. Merci pour ces magnifiques découvertes avec tes belles photos.
    Toujours que du plaisir de te lire.

     » Bonne fin de semaine, un peu moins chaud depuis hier …
    Mais on ne perd rien pour attendre !
    Gros bisoux ♥ « 

  2. La Croatie comme la ville de Sibenik est très tentante quand on voit tes photos même sous grisaille. Sous ciel bleu ce doit être encore plus beau mais quand on voyage on ne peut pas toujours choisir le temps.

    • C’est vrai! Mais j’avais sous-estimé la probabilité d’avoir du vent pendant 3 jours, alors que manifestement, c’est assez fréquent à cette période!

  3. Dommage que vous n’ayez pas eu un peu de soleil pour la visite de la ville. Mais il y a de beaux bâtiments et une ambiance sympathique dans le centre historique. J’ai visité la Croatie juste après la fin de la guerre des Balkans, le pays était meurtri. Il semble aller mieux et sans doute grâce à la manne des touristes venus en nombre. Bises alpines.

    • Le pays porte encore les traces de cette guerre, en particulier dans les abords des villes. Les centre-villes se portent en effet un peu mieux grâce au tourisme.

  4. J’aime cette forteresse qui ceinture la vieille ville au ruelles pavées et étroites.Quel beau panorama sur le goulet d’entrée.Une belle visite, on ne peut pas toujours avoir du beau temps en voyage !
    Bon week end.

    • Oui, le panorama était beau en haut de la forteresse, mais le vent rendait la visite un peu dangereuse, il fallait s’accrocher!

  5. …très belle visite…de beaux choix de prises de vue comme la ville entre les colonne de pierres…le chat coloré…..les ruelles….

    merci

    bonne journée Anne

    bise

    ly

  6. Quand j’y suis allé, il faisait très chaud. On cherchait l’ombre sans arrêt. C’était plus beau, mais plus fatigant !
    Bon weekend.

  7. Même sans soleil la visite a été très agréable grâce à tes belles images et tes commentaires très explicites. J’ai hâte de lire la suite et voir les images du petit marché ! Merci Anne et bon we

  8. merci pr la visite
    tu penses que c est la grisaille qui a fait que pas de coup de coeur
    je n ai pas visité cette ville lors de mes vacances en Croatie en 2013

    • Non, pas seulement la grisaille, mais les alentours de la ville, le fait qu’il y avait peu d’animation le matin… et aussi le vent, c’est sur!

  9. Pas le pays préféré de zhom … nous n’irons vraisemblablement pas !
    Canal à nouveau en carafe une bonne partie de la journée. Normal c’était dimanche !!!
    Gros bisous et belle nuit
    Lavandine

  10. C’est sûr qu’avec le soleil c’est toujours mieux mais on n’a pas le choix ! Une belle découverte malgré tout ! Merci ! bises

  11. It’s helpful, Anne, as you already know, to read everything you write about Croatia since we’ll be there next Spring. Decisions, decisions, decision about what to see or not in our 15 days. Thank you!

  12. This is again a wonderful post and there is so much to see. You gave us a great impression of what to find in this town.

  13. Un reportage une visite complète même sous la grisaille avec des vues d’ensemble et des vues rapprochées et des détails merci
    Belle soirée

  14. La première vue par une « fenêtre » dans le rocher me plaît beaucoup. Que de choses à voir en Europe !

  15. This is a magnificent travel through Croatia. I love how you have highlighted so much. I love the narrow streets and the beautiful views.

    • I wouldn’t live in those streets where you can almost touch you neighbour through the window!

  16. Même sous la grisaille j’aimerais bien la découvrir un jour ! Tu voyages beaucoup alors forcément il y a des pays qui t’attirent davantage que d’autres, moi j’aimerais beaucoup y aller un jour et ce que tu nous montres me plaît beaucoup 🙂 Merci pour le partage

  17. Merci pour la balade!la grisaille peut devenir une aubaine pour le photographe. Bonne journée lumineuse!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :