Les Calanques depuis Cassis : Port Pin, Port Miou et En-Vau

Au départ de Cassis, nous sommes partis à pied pour découvrir les calanques. Les Calanques depuis Cassis : Port Pin, Port Miou et En-Vau sont de grandes ouvertures dans le massif calcaire blanc de type urgonien, très compacte, dure et riche en fossiles. Nous avons randonné dans les Calanques depuis Cassis : Port Pin, Port Miou et En-Vau.

Les Calanques depuis Cassis

Nous avions un logement à proximité du port, d’où nous pouvions démarrer la randonnée sans prendre de voiture. Après avoir traversé les quartiers pavillonnaires, on arrive très vite à la calanque de Port Pin. Elle est étroite et bordée de falaises de hauteur moyenne. (A notre passage le soir, une jeune femme y faisait de l’escalade, les falaises m’ont soudainement semblé bien plus hautes.) Cette partie du massif a servi pendant très longtemps de carrière très prisée. De nombreux bateaux s’amarrent à ce port. On y reste finalement assez peu, et on attaque la montée en direction de Port Miou.

La calanque de Port Pin

Très vite, le terrain devient plus accidenté, on monte sur le calcaire et on entre dans la pinède. Le blanc des roches tranche sur le bleu vert de l’eau dont la transparence est difficile à décrire. Tout en haut, on voit Cassis et le Cap Canaille en arrière-plan.

La calanque de Port Miou

On redescend ensuite jusqu’à la Calanque de Port Miou qu’on atteint en moins de 40 minutes. Comme nous sommes partis tôt (enfin, vers 9h30, ce qui semble extrêmement tôt pour la région), seul un couple de bretons se baigne déjà à notre arrivée. Les calcaires sont lustrés par les nombreux passages quotidiens, ils en deviennent aussi brillants que glissants. La prudence est de mise. Mais quel paysage ! Nous poursuivons vers En-Vau en choisissant de revenir nous baigner ici ensuite.

La calanque d’en-Vau

Sur les conseils d’un ami, nous avons choisi de prendre la voie qui passe par le sommet, plus panoramique, mais nettement plus difficile. On y grimpe très fort sur des calcaires toujours aussi glissants. La garrigue nous entoure, et il y a de plus en plus de monde. Je n’ose pas imaginer l’état de ces chemins au cours de l’été. La vue d’en haut vers la Calanque est incroyable, l’eau est d’un vert turquoise rarement vu (et pourtant, j’ai vu certaines des plus belles plages du monde, que ce soit au Costa Rica, au Brésil ou en Corse). Le souci par ce chemin est la descente vers la plage, plus que sportive. Nous avons pris un chemin de traverse dans la garrigue pour rejoindre la calanque de Port Miou. L’eau était à 16°C et je suis la seule à m’être baignée. Et bien, ce bain, rafraîchissant et vivifiant, a totalement fait disparaître mon mal aux genoux après ce crapahutage toute la journée !

Les Calanques depuis Cassis : Port Pin, Port Miou et En-Vau sont vraiment exceptionnelles, c’est un lieu que je vous recommande de visiter. Les connaissez-vous ?

9 Comments

  1. Tu nous fait découvrir des coins superbes. Ah si j’avais 20 ans de moins, j’y fonce.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :