Une balade dans Toulouse au moment du déconfinement.

Une balade dans Toulouse au moment du déconfinement.

Après deux mois enfermée dans mon km, j’avais envie de retrouver un peu plus de briques et de gens. Alors j’ai fait Une balade dans Toulouse au moment du déconfinement. Pas le 1er jour, j’ai échappé à la foule devant Zara, mais après quelques jours. Suivez-moi pour re-découvrir les ruelles et leur ambiance en ce moment.

Retrouver le bord de la Garonne

J’avais choisi un matin, car je savais qu’il n’y aurait pas trop de monde. Alors pour ma 1ere sortie, ça a été un demi-échec, car la Garonne était en crue, et que je n’ai pas pu me promener sur les quais. Mais rien n’avait changé à part cela.

Retrouver les ruelles

Bien sur les briques sont toujours là. Mais les passants étaient bien plus rares. Et après deux mois loin les uns des autres, on sentait une réticence à s’approcher, conduisant à un manège à distance entre les gens s’évitant. Les regards, d’habitude indifférents, étaient là soit un peu craintifs, soit à la recherche d’un contact visuel et d’un sourire derrière les masques. Alors j’aurais pu faire tout un reportage sur le port du masque. Entre ceux qui n’en ont pas et qui l’assument, ceux qui ont masque+visière, ceux qui le portent coincé sur une oreille ou sur le menton, c’est tout un poème.

Les marchés

C’est finalement le lieu que j’ai trouvé le plus calme, autour des marchés. Ce qui m’a semblé paradoxal, parce que chez moi, le marché a été le lieu des cohues et des files d’attente, alors qu’au centre c’était apaisé !

Suivez les flèches.

En revanche, difficile d’échapper aux circuits. Que ce soit pour aller au marché ou pour entrer dans les commerces, il faut suivre les flèches. Entrée, sortie, personne ne se croise comme ça. Je n’allais pas faire du shopping, je me suis épargné cette corvée. Mais cela ne m’a pas du tout donné envie d’y aller exprès !

La place du Capitole vide comme jamais

Les toulousains ont l’habitude de se donner RDV ici, que ce soit pour boire un café, une bière ou manger une glace. C’est si étrange de voir ces arcades vides quand on a l’habitude d’y jouer des coudes ! La place du Capitole est presque vide. Et la façade en travaux porte un masque elle aussi. Quelle atmosphère inhabituelle.

Un autre matin.

J’y suis retournée une semaine plus tard. Les gens étaient plus nombreux. La lumière ressemblait presque celle d’un matin d’août. Les files devant les magasins s’allongeaient encore devant les boutiques informatiques, mais j’ai eu le sentiment que la vie reprenait. Et les jardins étaient ouverts ! Les jardiniers s’activaient au Grand Rond pour arracher les plantes et refaire les massifs. Il n’y aura pas de visite aux serres municipales cette année, alors je me contenterai des fleurs une fois plantées.

Voilà, je n’ai sans doute rien de miraculeux à raconter ici, juste témoigner d’un atmosphère très particulière lors d’Une balade dans Toulouse au moment du déconfinement.

39 Comments

  1. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la ville Rose. J’aime bien moi cette période où les grandes villes sont presque vides. C’est reposant

    • C’est vrai que c’est très calme. Enfin, c’était, le bruit revient vite!

  2. Il va y avoir une collection importante de photos liées au confinement qui montreront les villes désertées.Je suis allé hier dans le sud de la Corse, tout est encore bien entendu fermé et c’est un triste.Voir un port de plaisance désert, des plages immenses sans personnes alors qu’habituellement il y a du monde c’est un peu déprimant….espérons que rapidement tout redevienne normal…
    Merci pour tes photos de la ville rose elle aussi bien tranquille.
    Bonne journée.

    • J’espère aussi que ça va revenir un peu comme avant, avec plus de légèreté!

  3. Ce fut très agréable bien que pour moi le confinement ne posa pas de problèmes: j’habite en pleine semi-montagne !!! et j’ai pu me promener comme je voulais. Le port du masque dans la rue ne sert strictement à rien si on est un peu éloigné. perso je ne le mets que dans les magasins.

    • C’est là qu’on mesure sa chance d’avoir un environnement adapté! Je ne mets le masque que lorsqu’il est obligatoire aussi, donc dans les rares boutiques où j’ai du rentrer.

  4. Drôle d’impression dans ces villes! je n’ai pas encore été à Nice, ma fille me dit que la vie recommence à bouillonner
    Bonne journée, bises

  5. Toulouse est une ville si vivante d’habitude. La voir sans personne dans les rues la rend tristounette. J’ai bien aimé les photos avec les reflets mais était-ce une flaque ou un cours d’eau, j’opte pour la 1ère solution ?
    Merci pour ce joli partage photo.
    Bonne journée Anne, à bientôt.

    • Oui, ce sont des reflets dans des flaques à chaque fois!
      Belle journée à toi aussi!

  6. Je viens de faire une bonne promenade à Toulouse c’est une première via les blogs , connaissant Montauban et les alentours .Sans virus était prévu de descendre vers st Gaudens Foix Faup où mes ancêtres maternels se trouvaient .

    • C’est joli aussi, Foix, et la vue depuis le chateau, et St Gaudens avec les Pyrénées en fond!

    • Oui, c’était un peu étrange de voir si peu de monde, mais très apaisé!

  7. Even after deconfinement there was a sense of desolation, which evokes a feeling of tranquility at the same time. I can understand people being apprehensive about approaching others still.

    • You’re perfectly right, desolation and tranquility. Well, yesterday was crowded again, fear seems to have disappeared!

  8. une belle série qui témoigne de cette période Anne

    les conditions en Belgique , ne sont pas comparables avec celles d’en France

    mais la vie « normale » reprend doucement….

    j’ai l’impression de vivre dans un autre monde

    bonne soirée

    • Oui, c’est très étrange comme sensation, à la fois plein de promesses ou d’envies de changement et avec le risque que tout empire…

  9. Moi, pour sortir dans de telles conditions, je reste chez moi. Je fais les courses nécessaires, quelques tours en jardinerie. Le reste se passe dans mon jardin ou, éventuellement, dans les chemins de campagne.

    • N’ayant qu’un balcon, j’étais contente d’étendre un peu ma balade vers le centre ville. Mais je comprends bien ceux qui restent à la maison!

  10. La vie reprend son cour doucement en nos villes avec une ambiance toute particulière.
    Merci de nous faire partager cette atmosphère si différente.

  11. Merci pour cette magnifique et grande balade dans ta belle ville rose ! Je n’en connais pas grand chose sinon les quais pour m’y être arrêtée plusieurs fois lors de nos passages en camping-car mais tes photos donnent vraiment envie de la connaître ! Peut-être un jour prochain !
    Bien sûr que c’est déprimant de voir sa ville déserte mais d’un autre côté c’est un peu rassurant de voir que les gens sont raisonnables et ne font pas n’importe quoi ! La vie reprend petit à petit depuis le 11 mai et je trouve que pour beaucoup de personnes ce semi-déconfinement signifie la fin du virus, ce qui hélas est loin d’être le cas et j’ai peur qu’à partir du 2 juin avec ce plus de liberté, les gestes barrière soient complètement oubliés !!! Allez je reste optimiste…. l’été sera un bel été !
    Bonne journée Anne

  12. Oui voilà une belle visite de cette ville que je ne connais pas ! . Bon weekend de détente , bisous , escapade

  13. Cela fait du bien de pouvoir déambuler à nouveau! Hélas, ici, au Maroc, le confinement a été prolongé. Que la lumière baigne tes pas…Bonne fin de semaine chal-heureuse!

  14. Bonjour
    On te sent amoureuse de ta ville et j’ai aimé tes photographies
    Comme toi, j’ai filé dans Paris au petit matin dès qu’on a pu sortir plus loin que le 1km autour de son domicile, profiter des quartiers où tout encore est calme et parfois vide de circulation

  15. bonjour
    ça me fait plaisir de revoir ces ruelles et placettes du vieux Toulouse, nous y avons tellement vadrouillé et même habité
    essayé un peu tous les bistrots dans les années 70
    maintenant nous y revenons avec autant de plaisir mais en touristes de la journée
    merci pour tes belles photos

  16. J’adore les villes le matin, je trouve qu’il y a une atmosphère particulière. Merci pour ce partage de jolies photos. Je devais aller à Toulouse pour Pâques.. Bises

  17. Bonjour Anne et merci de vos promenades citadines. Après 40 ans passés à Paris, je suis depuis 6 ans sur ma colline au dessus d’Aubusson. La ville m’est lointaine. J’écoute désormais la musique du silence. Elle me va bien. Alors je regarde vos images et imagine toutes les rumeurs chanter à vos oreilles. Bientôt un saut à Paris pour les 8 ans d’Hannah. De quoi photographier. Merci pour vos commentaires. Christian (Papou)

  18. Lovely images.Every shot looks lovely..but I love those narrow streets and the reflection of the building in water . Amazing images !!
    Devi :)))

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :