Une croisière sur la Rivière Li

Une croisière sur la Rivière Li

 

Pour les Chinois, c’est simple, c’est le plus bel endroit sur terre. Mais il ne faut pas oublier qu’il leur est encore difficile de sortir de Chine ;-). C’est l’un des paysages du Lijiang qui sert de motif au billet de 20 yuans.

Il existe 2 moyens de faire une croisière sur la Rivière Li : en radeau en bambou ou en bateau. Je n’avais pas compris cette nuance lors de la réservation, j’ai donc pris sans rechigner l’option bateau. Honnêtement, si vous y allez, tentez l’expérience en radeau. Poussé par un moteur de motoculteur au ras de l’eau, ça doit être une autre expérience ! Vous verrez sur les images que ces radeaux sont aussi très nombreux en ce lieu hautement touristique.

planlijiang

Le bateau

Le départ se fait au Sud de Guilin. Dès l’arrivée à l’embarcadère de Zhujiang, on comprend qu’on ne sera pas seuls. C’est habituel en Chine, mais la foule est toujours impressionnante, compacte, bruyante et indisciplinée. 6 gros bateaux attendent leurs passagers. Nous avons donc pris place à bord d’un bateau à 2 ponts, l’un pour la 1ère classe, l’autre pour la 2ème. Environ 80 personnes montent à bord, et l’intérieur, climatisé, est organisé en salons autour de tables. 

Tous les passagers étaient des touristes chinois à part nous. En résumé, l’attraction, c’était… nous 😉 . Nous venions juste de démarrer quand tous les passagers près des fenêtres ont tiré les rideaux et ouvert des paquets de chips. Voilà qui augurait mal de nos chances d’admirer le paysage !! Nous sommes donc montés sur la passerelle pour voir ce qui s’offrait à nous.

Voici deux images de l’intérieur du bateau, en 2ème classe:

Le paysage

Les rives sont jalonnées de pains de sucre, des collines karstiques sculptées par les pluies tropicales. Comme dans la Grotte des Flûtes de Roseau, les chinois ont laissé libre cours à leur imagination et voient dans ces paysages des chauves-souris, des dragons ou une femme portant son bébé dans les bras et attendant le retour de son mari (sic) « Wangfu Shi ».  Au début de la croisière, on traverse surtout des falaises calcaires, qui deviennent ensuite progressivement des collines plus douces, bordées de bosquets de bambous phénix. A un moment, j’ai vu au loin des radeaux en bambous dont le bateleur semblait porter des paniers… ils se sont approchés de nous, jusqu’à amarrer. C’étaient des pêcheurs et des agriculteurs qui venaient vendre leur production aux cuisines du bateau. Quelques minutes

après, on nous proposait des crevettes grillées à déguster, et les fruits et légumes nous seraient servis lors du repas ! C’est là que nous avons compris que les voyageurs autour de nous étaient surtout venus pour manger ! (d’où les rideaux tirés, etc.…). Le repas était un buffet, l’occasion de voir tout le monde se ruer littéralement sur les plats pour finalement laisser des assiettes pleines et des déchets partout, comportement international je crois !

En aval, la rivière est plus large, et les collines s’éloignent un peu. On commence à voir des villages, des buffles, des cormorans, des canards, des baigneurs et des enfants qui jouent dans l’eau.

Voici un diaporama de la première partie du voyage, faites défiler en cliquant sur les flèches:

Voici un diaporama de la deuxième partie du voyage, que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches:

Lijiang19
Lijiang17

Les rencontres.

La croisière a une durée variable selon la saison : de 3h30 pendant la saison des pluies à 6h en période d’étiage. Nous avons passé un peu plus de 5h sur le bateau, à faire des allers retours entre nos fauteuils pour déjeuner ou profiter du frais et le pont supérieur pour la vue mais sous une chaleur écrasante, debout et sans ombre. Il est toujours difficile d’échanger avec les chinois qui ne parlent quasiment pas anglais (au mieux, ils récitent quelques mots mais ne comprennent pas ce qu’on essaie de leur dire), mais notre fils a tout de même

réussi à jouer avec d’autres enfants, et nous avons du poser pour beaucoup de photos aussi. Je vous l’ai dit, nous étions l’attraction ! Il y avait toutefois à bord une famille visiblement aisée avec des jumelles plus un garçon (bonjour les amendes qu’ils ont du payer face à la politique de l’enfant unique) et nous avons fait une séance de photos croisées, aussi intriguées que nous étions les unes par les autres! Les voici de dos, je ferai un articles sur les sourires et visages chinois très vite !

Lijiang22

 

12 Comments

  1. Superbes photos, comme d’habitude
    Et puis très joli récit qui accompagne tes photos
    Ca donne FORCEMENT envie d’y aller 🙂
    <3

  2. Je viens de découvrir ton blog grâce au commentaire que tu as laissé sur le mien, et quelle jolie découverte !
    Tes photos sont magnifiques.
    Je pars en Asie dans moins de 2 mois, en Thaïlande exactement et tes photos vont m’aider à patienter jusque là 🙂

  3. De superbes photos, cet endroit est vraiment très beau ! L’Asie j’en rêve et cet automne je pars 12 jours … au Vietnam, c’est toujours ça !
    Excellente semaine, bisous !
    Cathy

    • En effet, ce n’est pas un endroit où on est seuls au monde…

  4. Oh bon sang que je suis contente que tu sois venue poster sur mon blog !!!! Découvrir le tien est au aubaine, je cherche justement des bloggeurs qui ont parcouru cette région de la Chine car j’aimerais le faire à mon tour. 😀 Je vais éplucher ça en détail dès que possible!

  5. Un des pays d’Asie que je ne connais pas et que j’aurais aimé visiter mais je peux le faire grâce à tes images bien documentées et dépaysantes à souhait. Merci pour ces beaux voyages qui complètent les miens.

  6. Perso, j’ai pris l’option en radeau en bambou, c’est très sympa et plus authentique. Par contre, on a fait un trajet plus court (juste deux heures). Je tenterai bien l’option bateau la prochaine fois!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: