Wuzhen : Venise d’Orient ou China Park ?

Wuzhen : Venise d’Orient ou China Park ?

On nous a vendu Wuzhen comme un magnifique village près de Shanghai par lequel un détour était conseillé pour se reposer et profiter de ses magnifiques canaux. La ville est surnommée Venise d’Orient. Présenté ainsi, nous avions toutes les raisons d’y aller.

Le village en journée

Pour atteindre le village, on traverse la plaine fertile du Yangzi, largement exploitée, cultivée et peuplée. La campagne est sillonnée de canaux qui permettent l’irrigation et les déplacements éventuels.

Le village de Wuzhen présente une belle harmonie de maisons toutes en bois gris, de part et d’autre de la rivière Dongshi. Toutes les tuiles sont grises comme le bois, et les maisons sont séparées de pare-feu en briques. Là aussi, tout un système de canaux permet de circuler en barque pour aller d’un point à l’autre, et les petits ponts se succèdent pour qui veut se balader à pied. Plusieurs embarcadères accueillent ceux qui veulent faire un tour en barque (moyennant une somme exorbitante, vous pouvez faire 10 minutes de barque…). L’endroit est charmant, c’est vrai. Le village est propre et bien entretenu.

Plusieurs musées présentent l’artisanat local. Nous avons visité une distillerie qui fabrique un alcool à 55 °C et de la sauce soja (méthode que je préfère oublier, vu la consommation importante que je fais de cette sauce 😉 ). Une intéressante teinturerie présente une technique de peinture spécifique du delta du Yangzi jiang : à l’aide d’un pochoir, des motifs de pâte de haricot sont déposés sur le tissu avant teinture. Ils seront ensuite ôtés, dévoilant les dessins là où la teinture n’aura pas pris. Les tissus sont ensuite étendus à l’extérieur pour sécher. Il en résulte de très jolis motifs blancs sur fond bleu. Un autre musée des chaussures ou des petits pieds présente encore cet étonnant phénomène qui fascine les chinois : les femmes auxquelles on bandait les pieds pour qu’ils ne grandissent pas. Elles avaient, une fois adultes, des pieds de la taille de ceux d’un enfant, et ne pouvaient donc ni aider aux champs, ni sortir de la maison car ce n’était pas vraiment stable. Quelle belle torture…

Voici un diaporama de Wuzhen de jour, faites défiler les images en cliquant sur les flèches:

Wuzhen1
Wuzhen5
Wuzhen7
Wuzhen8
Wuzhen21
Wuzhen20
Wuzhen11
Wuzhen15

Le village en soirée

C’est à la nuit tombée que Wuhzen dévoile son véritable charme. C’est le moment où tout le monde sort (moustiques y compris) pour profiter des lieux et de la relative fraîcheur (seulement 30°C…) avant de dîner dans l’un des nombreux restaurants.

Les chinois sont friands d’éclairages LED, vous l’avez peut être vu dans la grotte des Flûtes de Roseaux. Des amis qui sont allés au Japon m’ont même dit n’avoir jamais vu autant d’éclairages au pays du soleil levant. Donc, quand la nuit tombe, la ville se pare de mille feux. Toutes les devantures sont éclairées. Les bateaux circulent  sur les canaux et les photographes mitraillent.

Voici un diaporama de l’heure bleue à Wuzhen:

Wuzhen22
Wuzhen24
Wuzhen26
Wuzhen30

Pourquoi nous n’avons pas aimé

En réalité, ce village est un musée (ou un parc d’attraction, au choix, mais il y a peu à faire). On paie un droit d’entrée pour 24h, donc tous les gens que l’on croise sont des touristes. Certes, ce sont des touristes chinois, on pourrait donc ne pas trouver de différence avec nos yeux d’occidentaux, mais justement…ils ont toutes les caractéristiques du touriste chinois : assez aisé pour voyager, bruyant, irrespectueux…

Les musées ne sont pas mis en valeur, il n’y a pas de vie, juste des accumulations d’objets sans présentation. Les boutiques vendent bien plus cher qu’ailleurs tout ce qu’on trouvait dans la rue à Yangshuo par exemple.

Nous avons eu un souci avec l’hôtel. La chambre, bien que jolie, n’avait pas de lit pour notre fils, et pas la place d’accueillir un lit supplémentaire. A l’accueil, on a refusé de nous surclasser et nous avons du changer d’hôtel une fois installés. Le service n’a pas été du tout efficace, et cette opération a pris tant de temps que lorsque nous avons voulu déjeuner TOUS les restaurants étaient fermés. Quels lieux touristiques ferment leurs restaurants à 13h30 ???

Tout est joli et bien conservé, la protection vis-à-vis de l’extérieur étant sans doute pour beaucoup dans le maintien en bon état du lieu, et vous trouverez sans doute les images plaisantes. Mais au final, c’est un peu comme être enfermé dans un musée (et avoir payé pour cela !). Ce n’est donc pas un lieu que je recommande.

Wuzhen32

 

12 Comments

  1. Bonjour Anne, c’est vraiment très intéressant d’avoir ton point de vue sur cet endroit qui de prime abord semble tres attrayant. Tes photo témoignent du reste de la magie du lieu mais je comprends ton ressenti sur son côté artificiel. La teinture des textiles m’auraient toutefois beaucoup interessee. Tres bon w-e

  2. Woooh, j’adore les photos, tu fais vraiment de beaux voyages, moi qui adore voyager, je vais dévorer les prochains articles de ton blog !

    J’espere à bientôt 🙂

    Marine

  3. Cette série est magnifique tant par la qualité de tes prises de vues que par les commentaires intéressants qui les étaient. Merci Anne.

  4. En effet ça paraît très beau … mais on remet vite les pieds sur terre en lisant tes appréciations !
    Excellente semaine, bisous !
    Cathy

    • C’est beau, vraiment, mais ça sonne faux, c’est tellement dommage…

  5. fascinating pictures — daily life and trades —- and the night life —- wonderful variety and yes, it reminds of Venice, Italy.
    Superb documentary —– Kind regards Monika

  6. Je comprends que vous n’ayez pas aimé une ville musée. N’empêche… tes photos me font rêver, surtout celles prises de nuit.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: