Longer la côte dalmate entre Split et la Riviera de Makarska

Longer la côte dalmate entre Split et la Riviera de Makarska

Pour terminer notre séjour en Croatie, nous avions choisi de Longer la côte dalmate entre Split et la Riviera de Makarska.

Longer la côte depuis Split

On laisse derrière nous la capitale. La route devient progressivement plus étroite, pour n’être très vite qu’une simple deux voies aux allures de campagne, et parfois même juste une voie simple.
On aperçoit le bleu de la Méditerranée, alors on tente de s’approcher. Ainsi, on arrive sur un joli petit village côtier, un peu loin des touristes où quelques bateaux de pêcheurs sont amarrés.

En direction du sud, le paysage devient de plus en plus escarpé. Les falaises calcaires s’élèvent et plongent de plus en plus verticalement dans cette eau si bleue. L’unique route serpente le long de ces falaises. Sachez que, si les distances semblent courtes en Croatie, le temps pour les parcourir est toujours supérieur aux prévisions. D’abord parce qu’on admire le paysage. Mais aussi parce que les multiples bourgades traversées impliquent de rouler à 30 ou 50 km/h. Si vous préparez un voyage en Croatie, ne soyez pas trop optimistes quant aux distances quotidiennes à parcourir!

Faire une pause à Omis

Le village d’Omis se trouve dans le creux de falaises calcaires, là où celles-ci sont très blanches et verticales. C’est une très belle cité médiévale. Au sommet du vieux village se dressent les ruines d’un château offrant une très belle vue sur les alentours. Le long de la rue principale se tenait un marché. Plus petit que ceux dont j’avais déjà parlé, il était aussi plus touristique. La partie plus récente du village se trouve de l’autre côté d’un pont sur la rivière Cetina. La plage est également magnifique, j’imagine la foule l’été à cet endroit.

Les falaises et la végétation méditerranéenne

La route grimpe parfois assez haut le long des falaises, offrant une vue plongeante sur la mer en contrebas. C’est aussi l’occasion d’admirer la végétation méditerranéenne, souvent rase, et qui subit parfois des incendies. Nous l’avions vécu de l’intérieur lors de notre premier voyage en 2007…

Chercher le rocher de Brela

C’est l’une des images de carte postale de la Croatie. Le rocher de Brela, dans l’adriatique, sur lequel la végétation recouvre tout, se retrouve sur tous les dépliants publicitaires. Nous avons bien trouvé le village, mais étions garés trop loin du rocher. C’est bien sur là qu’on a commencé à avoir faim, et donc on a renoncé à cette photo! Il est difficile de stationner par ici, il faut sans doute aller au parking payant à proximité mais nous ne l’avons vu qu’en repartant. Une promenade et de pontons permettent de faire de très belles balades le long d’une eau cristalline aux multiples nuances de bleu. L’été doit y voir son flot de touristes, mais c’est vraiment magnifique !
La Riviera de Makarska se poursuit encore au sud. C’est l’appel du repas (et les restaurants encore fermés en ce mois d’avril) qui ont poussé à notre retour à Split.

Voilà, nous avions donc choisi de Longer la côte dalmate entre Split et la Riviera de Makarska et c’était une bonne idée, car cette côte très découpée offre des paysages particulièrement remarquables. J’en termine ainsi avec notre séjour en Croatie. Vous avez aimé? La destination vous tente-t-elle?

34 Comments

  1. Tes photos donnent envie de découvrir cette région même si je ne suis pas attirée par les pays de l’Est. C’est vraiment beau

    • C’est tellement beau dans cette région, la tendance est plus méditerranéenne que pays de l’Est, ou en tout cas, un mix réussi!

  2. Coucou. Quelle magnifique côte avec ce bleu du ciel et de la mer. C’est vraiment sauvage à certains endroits mais comme tu dis, l’été doit être assez agité. J’espère seulement que les politiques ne vont pas faire de cette côte dalmate un Disney World pour touristes primaires mais qu’elle va conserver son cachet. Je suis allée en Croatie il y a déjà quelques années. J’aimerais bien y retourner mais hors saison! Bises alpines et merci pour ce très beau voyage.

    • J’espère aussi que la pression touristique ne modifiera pas trop cette région. En avril, c’était pas mal, mai doit être plus doux et moins pluvieux (même s’il faisait beau ce jour-là)!

  3. …j’adore ce petit village côtier…ses rues étroites, sa richesse florale…montagneuses …sans oublier la grande bleue méditerranéenne…

    merci

    bonne journée

    bise

    • Oui, c’est très sauvage, seuls quelques petits villages ponctuent la côte, on voit peu de grands complexes immobiliers ou d’immenses immeubles. Bonne fin de semaine!

  4. Salut Anne,
    Moi, c’est sans aucun doute: la destination me tente.
    Merci pour la découverte.
    Bonne soirée.

  5. Ces falaises qui plongent dans la mer, voilà qui rappelle à certains égards la côte albanaise. Normal, c’est juste à côté.
    Par contre, tes photos prises sous un beau ciel bleu rendent le tout forcément bien plus séduisant et plaisant que la version pluvieuse à laquelle j’avais eu droit. Bref, il va falloir que je passe par là un jour ou l’autre 🙂

    • Ce ciel rend les bleus plus intenses! les balades les autres jours étaient plus grises, je ne te le cache pas!

  6. j’imagine que pour savourer tous les paysages et le reste il ne faut pas aller très vite et prendre le temps des photos (en te suivant)

  7. Quelques endroits de la côte et la végétation qui la parcoure sont très semblable à celle de la Corse c’est frappant..
    merci de ce beau partage
    Bonne soirée

  8. Des paysages sauvages; magnifiques et dépaysant, j’aime le petit village dans son écrin de rochers, ses ruelles, son château et la côte avec cette eau qui va du bleu au vert…

  9. Un excellent documentaire avec de magnifiques photos qui me donnent vraiment envie de visiter la Croatie Merci Anna

  10. C’est sublime ! Je ne suis pas forcément très fan de la végétation méditerranéenne mais avec toutes ces roches, ces falaises, ces côtés, ça passe très bien ! 🙂

  11. Bien servie par tes photos tes commentaires et tes jolis carnets de voyage, oui c’est une destination qui fait envie !

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :