Ajaccio et les îles sanguinaires.

Ajaccio et les îles sanguinaires.

Je n’étais jamais allée à Ajaccio, cette visite était donc une découverte. J’ai été surprise de découvrir une ville à l’inspiration très italienne, avec ses places, ses façades… J’ai souri en roulant surses routes à 4 voies dont 3 lignes sont

occupées par des voitures stationnées. J’avais l’impression d’être revenue à Nice quand j’habitais sur la côte d’Azur… (les niçois comprendront).

Ajaccio27

Ajaccio

Cette ville de 70000 habitants conserve une taille qui la rend très agréable. Elle se parcourt très bien à pieds grâce à ses rues piétonnes. L’incontournable marché central offre aux touristes la possibilité de découvrir la charcuterie locale et, en ce mois d’avril, le brocciu frais. N’espérez pas y goûter pendant l’été, il ne sera plus authentique, peut être même sera-t-il fabriqué à partir de lait venant d’ailleurs… Alors que là, il était parfumé, délicieux tout seul (et

encore meilleur en gâteau, beignet ou autres douceurs… j’ai tout testé !). Le port est bordé de restaurants, on peut admirer les remparts, les grandes places, les jolies façades. On peut très bien manger un peu partout ou presque et on trouve aussi des glaces aussi belles que bonnes. J’y ai croisé des ânes, les seuls sur mon chemin lors de ce voyage…

Ajaccio8Ajaccio9

Ajaccio7
Ajaccio6

Pour voir davantage d’images d’Ajaccio, faites défiler en cliquant sur les flèches:

Ajaccio10 Ajaccio11 Ajaccio14 Ajaccio15 Ajaccio16 Ajaccio17

Ajaccio13
Ajaccio12

Ajaccio28 Ajaccio29 Ajaccio30

Ajaccio31

Organiser sa visite

Pour l’anecdote, mon fils voulait faire un tour en petit train. On dit toujours non (je m’étais sacrifiée pour le bateau à Bonifacio déjà), mais là, pour une fois, on était prêts à le faire. Nous sommes allés au guichet pour demander un billet et on nous a répondu « ah, dommage, le dernier de la matinée vient de partir » (il était 10h30) « revenez à 14h ». Quand nous sommes revenus à 13h30 on nous a dit « ah dommage, il vient juste de partir, le prochain partira dans 1h »… bref, on n’a pas aimé être pris pour des idiots et on n’a pas fait le tour en petit train… J’imagine que, l’été, il se remplit plus vite et qu’il y a davantage de rotations, mais quand même… J’ai donc proposé d’aller visiter le musée Fesch, musée des Beaux Arts présentant une collection personnelle de l’oncle de Napoléon.

C’était sans compter sur les horaires d’ouverture restreints et variables en cette saison (euphémisme). Donc, le musée Fesch étant fermé et le petit train inaccessible, nous sommes allés à la Maison de Napoléon. C’était une excellente idée. La maison est typique de la bourgeoisie du XIXè siècle, avec de beaux parquets en noyer et de magnifiques plafonds peints finement à la main. Les enfants ont droit à un audio guide gratuit qui a réjoui mon fils. La visite n’est pas trop longue et plaisante, je la recommande.

Nous sommes finalement revenus le lendemain pour le musée Fesch qui mérite vraiment la visite. Quelle riche collection !

Ajaccio19 Ajaccio20 Ajaccio22 Ajaccio24

Ajaccio26

Si le Musée Fesch vous intéresse, voilà quelques tableaux photographiés là-bas:

Ajaccio43

Ajaccio45

Ajaccio46
Ajaccio44

Une petite douceur glacée vous tenterait-elle?

Ajaccio47
Ajaccio21

Les sanguinaires.

J’avais choisi un appart hôtel sur la route des Sanguinaires, qu’on voyait de notre chambre. Un vrai régal. La mer est très agréable dans la baie entre les rochers. On trouve des oursins et plein de poissons sans avoir à plonger.

Nous sommes aussi allés nous balader sur le sentier dit des douaniers, aussi

agréable en journée avec les joncs fleuris et le lentisque, que le soir quand le soleil se couche. Une tour génoise domine la cote, et les îles portent un phare et un ancien sémaphore. Plus de 150 espèces endémiques ou rares y poussent. C’est de cet endroit dont parle Alphonse Daudet dans les Lettres de Mon Moulin dont voici un extrait:

Le soleil, déjà très bas, descendait vers l’eau de plus en plus vite, entraînant tout l’horizon après lui. Le vent fraîchissait, l’île devenait violette. Dans le ciel, près de moi, un gros oiseau passait lourdement : c’était l’aigle de la tour génoise qui rentrait… Peu à peu la brume de mer montait. Bientôt on ne voyait plus que l’ourlet blanc de l’écume autour de l’île… Tout à coup, au-dessus de ma tête, jaillissait un grand flot de lumière douce. Le phare était allumé. Laissant tout l’île dans l’ombre, le clair rayon allait tomber au large sur la mer, et j’étais là perdu dans la nuit, sous ces grandes ondes lumineuses qui m’éclaboussaient à peine en passant… Mais le vent fraîchissait encore. Il fallait rentrer. À tâtons, je fermais la grosse porte, j’assurais les barres de fer ; puis, toujours tâtonnant, je prenais un petit escalier de fonte qui tremblait et sonnait sous mes pas, et j’arrivais au sommet du phare. Ici, par exemple, il y en avait de la lumière !

Ajaccio36 Ajaccio38 Ajaccio39 Ajaccio40

Ajaccio42
Ajaccio41

Ajaccio35 Ajaccio34 Ajaccio33

46 Comments

  1. un reportage splendide avec des photos de qualité, nous n’avaons jamais mis les pieds en Corse , un jour sans doute …

  2. J’aime revoir cette belle île et ta série est vraiment superbe Anne, tant Ajaccio que je reconnais bien et dont tes images ont aiguisé mon appétit et aussi bien sûr les Sanguinaires que j’ai photographiées souvent et parfois au coucher du soleil. Merci pour cette série régal.

  3. Une très belle visite en ta compagnie grâce à tes photos et tes textes !! 🙂 merci du partage !

  4. Hormis le Musée Fesch et les Sanguinaires, je n’ai pas été séduit par Ajaccio. J’ai préféré découvrir l’arrière-pays.
    Bonne journée Anne.

    • Vous êtes plusieurs à faire ce constat. J’ai bien aimé Ajaccio, même si je n’ai pas eu le temps de la parcourir autant que j’aurais voulu.

  5. Sympa comme balade, je ne connais pas du tout Ajaccio, qui n’est pas forcement l’endroit où j’irais en premier

  6. Très joli reportage.
    J’aime les couleurs de façades, le marché (qui a l’air appétissant! J’ai aimé la photo avec les produits soulignés comme Corse :))
    Mais ce qui m’a surtout plu ce sont les autres photos très nature, avec toutes ces fleurs du maquis et cette très jolie vue vers la mer!

    • Oui, les produits corses sont bien mis en valeur ;-). Et au printemps, pour les fleurs, c’est un régal!

  7. Bon, déjà que je comptais partir dans ce coin là pour mes congés du mois d’août, là ça devient carrément indispensable.

    • Alors fin août, il y aura moins de monde et l’eau sera bien chaude!

  8. Très joli reportage. Depuis que j’ai vraiment connu Bastia, je ne vais plus à Ajaccio
    JP

    • C’est étonnant, je connais mieux Bastia, et je crois que j’ai préféré Ajaccio… plus italienne peut être?

  9. Un superbe article et de superbes photos! Le musée doit être un pur enchantement, et les paysages sont sublimes! Merci pour cette magnifique découverte de la Corse!
    Bisous!

    • Il est assez incroyable de penser qu’il s’agit initialement d’une collection privée. Quelle richesse!

  10. Quelle ballade fantastique on va de l’architecture aux ‘payasages et à l’hisoire en passant pard de la gastromomie quelle emrvielle bravo.
    Belle soirée
    Nicou

  11. Merci pour ces superbes photos qui me re transportent dans cette île magnifique quelque soit l’endroit.
    Et la charcuterie, mon pécher mignon, du temps ou je mangeais encore de la viande 😉 J’avoue que la charcuterie Corse, c’est quelque chose !
    Belle fin de soirée

  12. So many lovely photos…. I enjoyed every one! The food looks fabulous! Thank you for sharing…. delightful!

  13. juste de quoi acheter pour faire un pique nique et partir sur ce chemin de l’île.. un très beau reportage comme un appel au tourisme.. j’adore les photos où les fleurs sont en premier plan. bonne journée

  14. Quel sublime voyage. Tu nous gâtes!
    Tes photos sont si belles. Et donnent envie de visiter cette belle île.
    Bises et belle soirée Anne

  15. les dernières photos sont sublimes et donnent envie d’aller en Corse (d’y retourner) mais hors saison.
    Tes photos de marché sont très très belles et appétissantes
    (les prix sont assez chers … dur dur pour les Corses)
    Bises

  16. J’espère pouvoir y aller un jour. Tes photos me donnent envie de partir tout de suite! Il y en a des beaux coins à découvrir! Plus que le nombre de jours dans une vie!
    Comme le chante Fugain : “Même en 100 ans, je n’aurai pas le temps de tout voir!”.

  17. A quelques jours du triste anniversaire de cette défaite impérial, la visite de la maison de Napoléon prend une consonance particulière. Des photos superbes en tous cas et une visite virtuelle bien agréable.

  18. Ce post ci ne manque pas lui non plus de nourriture terrestre mais aussi spirituelle.
    Merci donc pour ces nouvelles découvertes.
    Avec un coup de ♥ pour la seconde photo des îles Sanguinaires.

  19. Excellent reportage avec certaines images qui mettent l’eau à la bouche 🙂 Superbes photos des Sanguinaires !

  20. Merveilleuse vues sur ces îles!
    Bravo pour votre blog aux photos excellentes.

  21. Kallisté, “la plus belle” !! 😉 Chez nous. J’ai pris, enfin, un moment pour visiter ce blog. Magnifique, bravo !! Allez, zou !! Je m’abonne. A très bientôt.
    Cécilou

  22. Très bel article bien documenté !!!!
    Je suis de retour sur les blogs lundi.
    Je viens de m’inscrire à tes news.
    Bonne soirée à bientôt. Bises

  23. Merci de ton passage, et merci surtout d’avoir apprécié Ajaccio la ville où je réside. Tu as choisi au surplus la belle saison, celle où l’on est pas bousculé et où les fleurs du maquis embaument l’atmosphère.
    très bonne semaine

Leave a Reply to Carol Cancel reply

%d bloggers like this: