Les orchidées sauvages des coteaux toulousains.

Les orchidées sauvages des coteaux toulousains.

Quand on nous a annoncé le début du confinement, l’une de mes 1eres inquiétude a été de rater la floraisons des orchidées sauvages des coteaux toulousains.  Par chance, dans la zone à 1km autour de chez moi, les orchidées poussent chaque année. Et comme pendant ces deux mois, il n’y a pas eu de tonte, j’ai pu admirer encore plus de fleurs que les années passées.

Les orchidées sauvages sur mes coteaux habituels

Les 1eres à sortir ont été comme toujours les ophrys de mars ou Ophrys araignée ; Ophrys occidentalis. Elles donnent toujours le départ de la saison. Elles sont suivies de près par Orchis maculata.

Une belle découverte d’orchidées sauvages sur une prairie de fauche

Au cours de mes sorties dans ce petit cercle d’un km autour de chez moi, j’ai fini par explorer des zones nouvelles. Notamment en allant un peu plus loin sur un petit chemin. Et là, je suis arrivée dans une grande prairie de fauche, idéale pour accueillir des orchidées. Et là, bingo ! J’en ai vu de nouvelles et surtout j’en ai vu beaucoup !

Des dizaines d’Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

C’est une classique qu’on trouve un peu partout, même sur les ronds-points s’ils ne sont pas trop tondus. Et là, il y avait un isomorphe blanc !

Serapias vomeracea

Et encore plus de serapias. Ce sont parmi les plus belles à mon gout, même si elles sont très difficiles à  photographier car elles sont très sombres au cœur. Je n’en ai jamais vu autant que là !

L’homme-pendu (Orchis anthropophora)

De petites mâles pendus. Toutes petites et plus jaunes à côté des orchis bouc, c’est la 1ere fois que j’en voyais

L’orchis bouc, (Himantoglossum hircinum), ou himantoglosse à odeur de bouc

Celle-ci pousse un peu partout, même au bord du parking de mon immeuble. J’en ai vu beaucoup, mais surtout j’en ai vu une qui m’arrivait en haut des cuisses!

La recherche des Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Si elles poussent allègrement sur le gazon chez ma mère, ici, j’ai plus de mal à en trouver. Je connais 3 pieds sur les coteaux, et deux ont été mangés cette année. A la faveur du retard de tonte, j’en ai trouvé un pied tout près de la pharmacie chez nous !

Pas besoin d’aller au Costa-Rica au Sri-Lanka ou à Rio pour voir des orchidées. Finalement, les orchidées sauvages des coteaux toulousains ont été magnifiques en ce printemps 2020, et j’ai quand même pu en profiter. Et vous, vous avez des orchidées sauvages près de chez vous?

39 Comments

  1. Je suis toujours heureuse quand je vois des orchidées sauvages sur les blogs amis car je ne sais pas les voir s’il y en a par chez moi. Je ne dois pas aller dans les bons endroits. Ta série est superbe tout autant que variée

  2. Tu as beaucoup de chance que ce ne soit pas tondu chez toi ! Pour admirer tout cela je dois parcourir les chemins de garrigue et les sous-bois mais je ne m’en plains pas ! Tes photos sont superbes…je n’ai jamais vu de sérapia et je vais aller voir sur internet dans quel milieu on la trouve ! Belle journée et merci pour ce joli partage printanier

  3. Elles sont splendides tes orchidées sauvages, ces fleurs que j’adore rencontrer dans la nature mais……………………pas vu une cette année. Faut dire que dans le maquis corse elles n’y poussent pas et dans mon périmètre d’un km, non plus.
    J’en ai vu l’an dernier dans le Gers autant que toi, en nombre mais pas en sortes.
    Bon week-end Anne et à bientôt.
    Merci pour tes magnifiques photos.

  4. Chez nous au jardin en pays de Chambord il n’y a que des orchis bouc et sur les bas côtés des routes d’autres espèces qui passent régulièrement à la faucheuse

  5. Une vrai merveille ton article. Dans le sud, cette année les orchidées sauvages on fleurit très tôt, de sorte que chez moi, il était déjà presque fanées pendant le confinement.

  6. Merci pour toutes ces magnifiques photos.
    Bon mercredi avec une mauvaise nouvelle :
    Beau papa de nouveau hospitalisé …
    Gros bisoux, ma anne ♥

  7. Oui c’est une chance d’en trouver autant et de si belles ! . Bonne semaine ensoleillée , escapade ,

  8. J’en vois chaque année autour de la villa.Sauvages et avec de très belles couleurs elles attirent mon attention.merci de cet instructif billet !
    Bonne soirée.

  9. C’est magnifique toutes ces fleurs! Dans mon coin, en ville, il n’y a pas beaucoup de fleurs sauvages : ce sont surtout des fleurs plantées par l’humain. C’est joli tout de même! Bises et belle journée.

  10. Une petite merveille ton article. Tu as de la chance d’en avoir vu autant, elles sont vraiment très belles.
    Bonne journée, bises

  11. Elles ont eues le temps de prendre leurs aises durant la période de notre confinement, et c’est tant mieux.
    J’en rencontre souvent lors de mes balades hors la ville.

    J’en ai découvert de nouvelles variétés grâce à toi.

  12. Nous en avons déjà vues souvent lors de nos séjours en France, mais sans connaître les noms. Merci donc. Je garde précieusement cet article aussi 😉
    Bisous ensoleillés de BXL

  13. Quelle belle collection !
    Impressionnant et surprenant de voir autant d’espèces différentes dans un si petit périmètre.
    Du coté de la capitale, il faut s’approcher des forêts d’île de France pour en découvrir.

  14. These orchids are just beautiful and such a wonderful variety! The pictures are stunning. When I was a child we lived in Hawaii and I can remember climbing into the mountains to look for orchids with my father. There was always something interesting to see!

  15. Les randonnées quotidiennes me donnent l’occasion d’en voir beaucoup mais j’avoue qu’ici que tes photos me permettent d »en découvrir de nouvelles

  16. Perso je n’en ai jamais vu en Gironde mais après un petit tour sur Internet je viens de lire qu’il y en avait à Auros et surtout à Bazas autour du lac de la Prade et là je râle car j’y suis déjà allée me promener mais ne sachant pas qu’il y en avaient je n’ai pas dû y faire attention et j’ai dû les rater ! Je serais plus attentive à la prochaine saison !!!
    En tous cas toi on peut dire que tu es gâtée… que de variété toutes aussi belles les unes que les autres !
    Merci pour ce joli partage.
    Bonne journée Anne

  17. What an incredible series of orchids captured here with beautiful colors and forms! I had a series recently and I discovered there are over 23,000 varieties.

  18. Et bien oui j’en ai quelques unes, le jour de l’Ascension j’ai trouvé un orchis pyramidal, et un autre qui est peut-être un orchis purpuréa.
    Bon dimanche
    Cathy

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :