J’ai enfin vu des fritillaires pintades !

J’ai enfin vu des fritillaires pintades !

La Fritillaire pintade, Fritillaria meleagris, est une fleur de la famille des Liliacées. Je n’en avais jamais entendu parler avant de les découvrir sur le blog de Sébastien.  Après recherches, j’ai découvert que c’était une plante protégée. Autrefois abondante en France, dans les milieux humides, elle a tendance à disparaître par destruction de son habitat.

Vive le GPS…

Comme il est sympathique, Sébastien m’avait envoyé un fichier avec la position GPS de ces petites. C’était il y a 2 ans. Mais elles ne fleurissent pas longtemps. On les trouve seulement au tout début du printemps, courant mars. Et jusqu’à présent j’avais toujours raté le coche, n’étant pas ici au bon moment.

1er échec la semaine dernière.

Cette année, je voulais vraiment les voir. La semaine dernière, je suis partie à leur recherche. Sauf qu’une fois en route, j’ai réalisé que je n’avais rien qui me permettait de rentrer la position GPS sur ma voiture ni sur mon téléphone (bravo la technologie). J’ai donc cherché de mémoire avec ce que j’avais lu sur la carte. Et je n’ai pas trouvé, je n’étais pas dans le bon virage du cours d’eau.

2ème tentative plus fructueuse.

Cette semaine, je me doutais que c’était la fin de la floraison. J’ai lu plus attentivement la carte. Et j’ai découvert que l’un des spots proposés était une prairie juste au bout de la rue de mon ami Benjamin ! Bref, après 1 h de bouchon, mercredi matin, je suis passée chercher Ben et on les a trouvées !
Quelles merveilles ! Regardez leur robe à damier, c’est si fin et joli ! Maintenant que je sais où elles sont, je pourrai y retourner l’an prochain en début de floraison et plus tôt dans la journée pour travailler sur la lumière et les prises de vues !

Vous les connaissez ? Vous saviez qu’il ne faut pas les ramasser ?

Enregistrer

74 Comments

  1. En lisant ton titre, je me suis dit que tu avais photographié des pintades. 🙂
    Non, je ne connaissais pas cette fleur que je trouve très délicate et je ne savais pas non plus qu’on ne devait pas les cueillir. La nature doit être préservée car elle est belle. Merci pour ce beau moment. Bises alpines.

    • Les pintades feraient sans doute un joli sujet aussi 😉 !
      Merci Dédé!

  2. Excellentes prises. Si tu n’habitais pas aussi loin je t’aurais donné l’adresse de mon pré. C’est une fleur protégée et chez moi les vaches les piétinent …
    JP

    • Maman m’a dit qu’il y en a pas mal pas très loin de chez nous aussi, je n’en avait jamais entendu parler avant!!

  3. Bravo, tu les as joliment réussies ! J’en ai photographié mercredi, mais la lumière était triste, je ressaie dimanche. J’espère qu’il en restera. 🙂

    • J’espère pour toi. Ici, elles étaient déjà bien avancées…

  4. Des macros de grande qualité d’une fleur que ja n’ai jamais eu la chance d’observer
    Belle journée
    Dany

  5. C’est une fleur très belle pas très facile à prendre en photo ! tu as bien réussi… bonne journée

  6. Je n’en ai jamais vu dans la nature et tu les as joliment photographié…Une vraie merveille qui se mérite 🙂 Bonne journée

  7. Un vrai plaisir pour les yeux ! Une jolie robe délicate mais à la couleur plutôt acidulée, voilà une fleur que je ne connais absolument pas. Préservons-la !

  8. Superbe, elles sont magnifiques! J’en ai quelques-unes au jardin mais en ce moment, elles sont bien sous la neige… Magnifiques photos!!! Bisou, bon vendredi tout doux!

    • Elles doivent être plus tardives, chez toi, oui! Bisous Maria-Lina!

  9. Looks like your timing was perfect this time to capture these unique beauties!! Excellent compositions with the perfect DoF, creating a nice bokeh effect in some shot!

    • I was quite lucky, the rain and humidity make those little drops that helped for the bokeh!

  10. Une plante adorée par ma voisine de palier, elle a adoré les trouver vers Morteau, le long du Doubs, mais il y a très longtemps.
    Un voyage sur place en saison serait une bonne idée. Peut être en jardinerie, des plants adaptés à des sols moins humides.
    Très belles photos. Yann

    • Celles qu’on trouve en jardinerie ne sont pas tout à fait les mêmes, il me semble. Il y a la Fritillaire impériale, en particulier, très belle aussi.

  11. Qu’est ce qu’elles sont belles, mais je ne m’attendais pas du tout à ça en lisant le titre !

  12. Elles sont bien jolies! Je n’en ai jamais vues! Je me demandais s’il y en avait au Canada et Maria-Lina a répondu à ma question. C’est important de les préserver, comme tu dis.

  13. Je fais un petit passage sur tous mes blogs favoris afin de lire les articles en retard.
    Je ne commente pas ou peu car j’ai quelques difficultés avec le clavier.
    Bon week end (un peu de repos pour moi) et gros bisoux, anne

  14. Bonjour Anne , je suis émerveillée devant une telle beauté ..j’en ai qui ressemble un peu ..je les avais trouvé en rando ..je les cherche et vous les enverrai.
    Bonne journée
    Pat

    • Merci Pat, oui, la famille des fritillaires est assez grande et diversifiée, donc il est possible que tu en aies vu!

  15. Bonjour Anne,
    La fritillaire est assez rare et sa floraison n’est pas très longue. Donc bravo, tu méritais cette récompense pour la persévérance de tes recherches.
    Bon samedimanche.

  16. je suis content que tu les aies pu photographier Anne

    mais nous chez en Flandre , elles ont malheureusement disparu..

    tes macros de cette belle fleur sont sublimes

    bon weekend

  17. J’en ai vu au jardin botanique de Montréal, mais je ne sais pas si on peut en trouver dans la nature par ici. Tu as su bien capter leur fragilité elles sont toutes belles tes photos mais petite préférence pour la #1-2 et la dernière.

    • Les commentaires plus haut semblent indiquer que oui, il y en a au Canada! Merci, moi aussi, j’aime la dernière!

  18. J’aurais juré que tu avais déjà publié à ce sujet l’an dernier. Il y a beaucoup de fleurs sauvages à préserver mais les gens ne sont pas toujours très respectueux des beautés que Dame nature nous offre. Tu le sais, je marche beaucoup et dans des lieux, altitudes, configurations différentes et je n’ai jamais eu la chance d’en rencontrer.
    Bises pour un bon dimanche

    • Impossible, je n’en avais jamais vu! On les trouve ici au bord du Touch, elles aiment les milieux humides.
      Bon dimanche à toi aussi!

  19. Quelles belles photos, tout autant que cette fleur. Je ne crois pas en avoir déjà vu ! Merci et bon we Anne.

  20. Fleurs et photos sont splendides !!!!! Bravo Anne pour ta ténacité et ta réussite. Je ne connais pas ces fleurs et n’en n’ai jamais vu.
    Je te souhaite un bon WE, pluie pour nous, on verra ce que nous réserve dimanche.

  21. Vive le GPS et … ta ténacité ! Une merveille que ces fritillaires “pintades” et tes photos leur rendent bien hommage +++++ Allez, j’y retourne juste pour le plaisir 🙂 !
    Douce soirée.

  22. Bonsoir Anne,

    C’est une fleur que j’aime beaucoup, tout comme les anémones pulsatiles qu’elles aussi on ne trouve pas partout (je connais un seul coin minuscule et là aussi je dois faire attention de ne pas rater la floraison). Si j’ai eu la deuxième, je n’ai jamais rencontré celle-ci. J’apprécie donc de la revoir via ton espace.

    Bonne soirée.

  23. Et bien j’ai eu du mal pour arriver jusque chez toi, j’essaie depuis deux jours ! Impossible de passer par la newsletter, j’ai dû passer par le lien que tu as laissé en commentant chez moi !
    Je connais cette fleur ( c’était un peu mon métier ! 😉 ) mais je n’ai hélas jamais eu la chance d’en voir en vrai !
    Et j’aime beaucoup tu t’en doutes …
    Bon dimanche !
    Cathy

  24. Bonjour Anne,
    Je les cherche moi aussi, veinarde !! Il faut absolument que cette année j’arrive à en photographier !
    Passe un bon dimanche, bises, Véronique

  25. I admire your determination to find these lovely flowers. They are so elegantly shaped and have vivid color. Thank you for the information and the photos! Here they are called guinea hen flowers. Friendship

  26. Superbe en effet, ces petites clochettes pleine de charme.
    Quelle finesse !
    J’apprécie d’autant cette série, car moi aussi, j’ignorais totalement leurs existences.
    Merci !

  27. Je viens du Blog de Capucyne qui en montre aujourd’hui et je disais justement que je ‘n’en ai jamais vue en vrai
    Bon lundi

  28. Super! Je suis très content que tu aies pu les voir. J’y suis allé Samedi soir avec les enfants, et j’ai pu leur montrer 2-3 fleurs, mais rien à voir avec le foisonnement d’il y’a 2 semaines.
    En tout cas tes photos sont très réussies, et ce duo est particulièrement bien mis en valeur!

  29. Bonsoir chère Anne,
    Jolis fleurs, on dirait qu’elles saluent !
    Têtes baissées, c’est marrant.
    Jolis clichés
    Bonne soirée, bisous.

  30. Il y a des années de ça, j’en avais photographiées dans le Doubs. Ce sont de merveilleuses et originales clochettes, qui fleurissent dans les prairies humides. Merci pour ce partage, tes photos sont superbes !

  31. Ooooh!!! Quelles petites merveilles! Elles sont incroyables! Extraordinaire nature! Même leur nom est sympa! Je ne connaissais pas, et je me doute qu’il ne faut pas les cueillir! Quelle aventure pour voir des fleurs (mais j’aurais fait pareil, c’est le genre de découverte que j’affectionne). Un grand merci pour le partage

  32. Ce sont des fleurs magnifiques et je profite pleinement ici d’autant que je n’en trouve pas chez moi.
    Merci et bonne journée Anne

  33. bonjour Anne
    superbe et magnifique, pour ne pas dire magique !! tu as touché le graal….je ne l’ai pas encore trouvé !! mais je sais ce que ce genre de quête a d’intense et parfois de frustration….j’étais dans cet état d’esprit dans ma recherche des sabots de vénus….et j’ai fini par trouver.
    bonne journée, bises, maurice

  34. C’est un peu , une petite tulipe qui fait une révérence 😉 le printemps est joli chez toi. Bon week-end Anne (:-*

  35. Bonjour,
    je ne connaissais pas cette fleur, elle est vraiment très belle, les photos sont superbes. Je ne savais pas non plus que l’on n’a pas le droit de les cueillir. Il y a beaucoup de fleurs interdites de ramasser, mais j’ai comme principe de ne jamais le faire, lorsqu’elles sont cueillies les fleurs fanent très vite, elles sont tout de même plus belles dans la nature.
    Bonne fin de semaine.

  36. Une manière différente et délicate pour mettre en valeur ces belles fleurs du printemps. Elles sont joliment captées, j’aime beaucoup. Malheureusement je n’ai encore jamais eu l’occasion d’en voir.

  37. Je découvre de très jolies fleurs grâce à ton article et tes superbes photos, c’est la première fois que j’entends ce nom.

  38. Bonjour Anne,

    tout comme toi, je trouve que ces fleurs ont un charme fou. Il n’y en a pas dans mes garrigues, mais losque je vais en Ariège à la bonne saison, et que j’en rencontre, je me régale de les contempler. J’espère les immortaliser un jour comme tu l’as fait 😉

  39. splendides clichés, les fleurs et d’autant celles qui se raréfient et que l’on doit protéger, me parlent : ces trésors si fragiles dont la beauté me laisse pantois, le nom français n’est pas si distingué mais … la plante en impose

  40. J’adore les fritillaires pintade, elles font partie des mes fleurs préférées. C’est certainement parce qu’elles me rappellent des souvenirs d’enfance.
    Petiot, j’enfilais mes bottes et partais à l’aventure à travers les champs de la campagne charantaise. Avec le gros chien, on dévalait la pente jusqu’au moulin d’en bas. Sur une presqu’île au bord de la rivière, il y avait une prairie humide remplie de ces petites cloches violettes à damier. Je les trouvais fascinantes. Elles contribuaient sans doute à rendre cet endroit magique. Il y avait aussi des primevères sauvages et des iris jaunes. Bien qu’elles se raréfient, on en trouve encore. Il faut sensibiliser les gens à ne plus les ramasser.

    • J’ai grandi dans le Poitou où elles sont nombreuses aussi, mais je ne me souviens pas qu’on le mes ait un jour montrées…
      Au marché, la semaine dernière, une femme en vendait des bouquets! J’ai cru défaillir. La vendeuse m’a interpellée “elles sont belles, hein?”. Je lui ai répondu qu’elles étaient surtout protégées. Sans se démonter, elle m’a dit qu’elles venaient de son champ et qu’elle faisait comme elle voulait…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: