Une sortie dans le Quartier Saint-Cyprien

Encore avec les copains d’igersToulouse, nous avons renoué avec nos habitudes anciennes de parcourir les quartiers de la ville pour faire des photos. Cette fois-ci, nous avions organisé Une sortie dans le Quartier Saint-Cyprien.

Le quartier Saint-Cyprien, en pleine mutation

C’est le quartier qui abrite l’emblématique Dôme de la Grave. De nombreux aménagements y sont en cours, en particulier autour de la Grave, elle-même en rénovation jusqu’au printemps prochain. Des immeubles flambant neufs (et hors de prix) y verront bientôt le jour. On y trouve donc de nombreuses grues et rues bloquées, des échafaudages…

Le Quai de l’Exil républicain a été pavé, les façades nettoyées… C’est vraiment très beau alors que c’était tout sombre il n’y a pas si longtemps. La Grande Roue s’installe ici chaque été pour le bonheur des photographes.

L’église Saint Nicolas

C’était la 1ere fois que j’y entrais. Nous avions repéré qu’un office aurait lieu juste après, donc que nous pourrions peut-être la visiter. En bonus, l’organiste répétait ses morceaux, nous avons bénéficié de la musique !

Un quartier ancien

Après la grande crue de 1875, ce quartier avait littéralement fondu, car les briques crues des maisons n’avaient pas résisté. Les nouvelles constructions sont en briques cuites. Les ruelles sont toujours étroites, ce qui leur confère un certain charme. Les boutiques regorgent d’idées pour décorer leur devanture. Enfin, de nombreux street-artistes ont déposé ça et là leurs œuvres, tags et autres miroirs que je vous ai montrés à d’autres occasions.

Une sortie le long des quais

Nous avons achevé notre balade le long des quais, dans la chaude lumière d’une fin d’été. Les amoureux se prélassaient sur l’herbe, les jongleurs faisaient leurs gammes. C’est là que nous avons croisé le poète qui écrit sur demande et qui se trouve souvent plus près de l’hyper-centre. Une population hétéroclite et joyeuse qui apprécie l’ambiance du lieu.

Le printemps de septembre.

Après nous être interrogés sur les lumière violettes à plusieurs endroits de la ville, nous avons compris qu’il s’agissait de l’installation du printemps de Septembre, donc on peut voir aussi une œuvre sous forme de néon le long du Bazacle.

Voilà une sortie dans le Quartier Saint-Cyprien qui ne montre qu’une partie de ce quartier. On y trouve aussi le Musée des Abattoirs, là où se trouvaient autrefois les abattoirs de la ville. Avez-vous envie de venir vous prélasser ici ?

22 Comments

  1. excellent post. J’aime beaucoup le jeu de lumière et d’ombre de la dernière série où l’on voit le pigeon ou la tourterelle

  2. Un ancien quartier certainement; mais il a une âme ,on a la vision du passé.J’aime beaucoup ce genre d’ endroit.
    Bon mardi

    • Oh que oui, ça donne envie de s’y prélasser, mais surtout balader! C’est si beau! Pour la fontaine, nous avons la même au Québec en double et elles viennent de la France (il me semble que c’est un cadeau reçu). Bises et belle journée!

  3. Qu’il est bon de suivre tes pas à la découverte de cette jolie ville qui est la tienne.

  4. C’est un quartier plein de charme qui doit attirer de nombreux touristes. Je trouve qu’il est joliment rénové…moi qui n’aime pas les villes je m’y baladerais volontiers 🙂

  5. Bonjour
    combien ce quartier a changé! je travaillais en 1969 comme infirmière à la Clinlque SARRUS , les courses au marché couvert,
    Par compte les petites rues ne donnaient pas envie de trainer , les petites maisons avaient souvent de mini jardins ravissants
    c’est un quartier que j’aimais quand même mais il a beaucoup evolué
    bonne soirée

    • Oh, voilà un commentaire qui me touche beaucoup! Les ruelles étaient sombres et peu avenantes il y a encore une dizaine d’années. Le Marché couvert y est toujours, je pourrais y faire un reportage aussi. Merci pour ce message!

  6. …une bien belle randonnée…coup de coeur pour la petite à la robe rose…;)

    bon jeudi…..

    Denyse xx

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: