Une Ascension Cathare.

Une Ascension Cathare.

 

Non, pas de conversion ou de discours mystique ici, nous sommes juste allés passer le jeudi de l’Ascension à la Cité de Carcassonne 😉

Qui n’est jamais passé devant en allant vers Narbonne et en disant aux enfants « le 1er qui voit le château a gagné ! » ? (Ça marche aussi pour le Château de Foix. Mais quelque chose me dit que ceux qui ont joué à ce jeu-là sont moins nombreux 😉 ) (comment ça, tout le monde ne vient pas dans le Sud Ouest de temps en temps ?)

Après avoir beaucoup joué au château Playmobil, il était temps de se confronter à une citadelle grandeur nature.

Un peu d’histoire…Bienvenue dans l’épopée occitane…

Carcassonne est une cité médiévale fortifiée, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Elle est cernée d’une double enceinte et d’une cinquantaine de tours. Assiégée par les croisés lors de la Croisade contre les Albigeois, la Cité passe des mains des Trencavel à celles de Simon de Montfort. Ceci met rapidement fin à l’histoire des Cathares (qui étaient jusque là protégés par Trencavel). Se multiplient alors  les dénonciations, les bûchers et l’Inquisition s’installe.

La 2ème enceinte a été construite sous Louis IX pour protéger la cité des attaques de Trencavel qui essayait de récupérer ses terres. Elle résistera à de nombreux assauts par la suite. Progressivement abandonnée, la Cité était promise à la destruction. Elle a été sauvée par des travaux débutés au XIXème siècle, pas forcément tous très heureux. En particulier avec des toits coniques couverts d’ardoises sur les tours du château, quand la région est plutôt habituée aux tuiles rondes.

Ici, quelques images à faire défiler de la vue de la Cité depuis la Bastide de Carcassonne.

La Cité

On entre dans la cité par la Porte Narbonnaise au son de « ouah, maman, t’as vu le pont levis ! et les douves ! » et on accède tout de suite aux petites ruelles de la cité médiévale. Des centaines de boutiques sans intérêt (avec des boucliers en mousse hors de prix par exemple) battent le pavé, à côté d’autant de restaurants. Quelques jolies places remplies de restaurants accueillent aussi les visiteurs. On peut visiter la basilique Saint Nazaire et 

toutes ses effrayantes gargouilles. Le fond du Grand Puits est fermé par du verre, ce qui limite un peu l’effet de profondeur. Les lices peuvent être parcourues tout autour de la forteresse, et on peut accéder au Théâtre de la Cité si l’on fait la visite guidée, ou si l’on va au festival de Carcassonne au mois de juillet (j’y avais vu la Flûte Enchantée, c’était magnifique).

Où manger ?

Nous avons déjeuné à l’Escargot. Il est à quelques mètres de l’entrée du palais comtal, avec une petite terrasse à l’avant. La cuisine est ouverte. Le chef cuit les brochettes et prépare les tapas devant nous. Une jolie cave où nous avons choisi une table permet d’avoir davantage d’espace. Le service est très sympathique, la nourriture est bonne et bien présentée. (Menu à 15 euros pour les adultes, 10 euros pour les enfants) et le vin aussi ;-).

Le Château Comtal

La visite du château comtal (entrée à 8,50 euros) a permis à mon fils de retrouver tous les éléments des châteaux forts, de voir les meurtrières et autres structures de défense, d’entrer dans le donjon, de voir les trappes et les canons de près. La cité est en hauteur, offrant une très belle vue sur les environs jusqu’à la Montagne Noire, mais gare au vent ! 

Après avoir vu l’intérieur du château et le musée, on peut faire le tour des remparts Nord en suivant les flèches au fond de la cour du château et ainsi revenir à l’entrée de la cité. Il existait une visite guidée des remparts sur l’autre face, je l’avais faite il y a quelques années, c’était très sympa, mais je crois qu’elle ne se fait plus (travaux ?).

Ici, vous pouvez faire défiler les images de la visite du château et des remparts.

Et là, le musée:

Bilan…

Honnêtement, mon fils a vraiment apprécié de voir la citadelle et les troubadours 😉 . Nous, en revanche, sommes restés un peu sur notre faim. La foule ? L’aspect moins impressionnant quand on est adulte ? La multitude de boutiques à l’extérieur ?. Nous avions préféré la visite de Cordes sur Ciel, par exemple, qui nous avait semblé plus authentique. Bref, une visite à faire de préférence avec les enfants !

cite-carcassonne3
cite-carcassonne4

cite-carcassonne5
cite-carcassonne2

Enregistrer

Enregistrer

11 Comments

  1. Je suis tombée par hasard sur ton blog, bel article pour un bien bel endroit.
    Je pense que tout semble plus impressionnant et plus magique dans les yeux d’un enfant mais qu’il faut réussir à maintenir l’emmerveillement à l’âge adulte.

    • Le hasard fait parfois bien les choses ;-)!
      Merci!
      Oui, c’est sûr que tout semble plus grand et merveilleux quand on est enfant! C’est aussi la raison pour laquelle j’aime partit avec mon fils, il me rappelle ce que je pourrais oublier!

  2. J’ai également fait cette visite il y a quelques années (sans enfant) mais j’ai quand même beaucoup aprécier, même avec la foule! j’ai aussi visité le musée des tortures, mais bon je suppose que pour un enfant ce n’est pas ce qu’il y a de mieux (même si finalement ce ne sont pas les images qui choquent mais bien les histoires une fois qu’on a compris comment sont utilsés certains instruments).
    J’aime beaucoup ton blog, que je souhaiterais suivre sur hellocoton, y est-tu inscrite?

    • !Merci pour tes commentaires! Non je ne suis pas sur hellocoton, mais je compte développer ma présence sur les réseaux sociaux pendant les vacances, c’est-à-dire très bientôt!

  3. J’ai visité cette merveilleuse cité il y a bien longtemps et tes photos me donneraient bien envie d’y retourner. J’ai un petit faible pour les villes fortifiées et les châteaux forts.

  4. Carcassonne fait partie des endroits que je rêve de visiter, et je le ferai un jour, tu me donnes envie malgré tout ! Par contre, Cordes sur Ciel que tu évoques à la fin, c’est prévu pour août prochain !
    Très belle semaine !
    Cathy

  5. Je connais très bien la cité de Carcassonne qui est une merveille de conservation, bien que plus très fidèle à l’originale construite.
    Je suis toujours heureux d’y trainer mes pas !
    Cependant c’est très touristique et les boutiques et autres restaurants nous le rappellent sans cesse 🙂
    Pour”sentir” un peu plus l’esprit Cathare et effleurer la vie du 12 et 13ème siècle dans le sud ouest, je te conseille d’aller voir Queribus et Peyrepertuse si tu ne connais pas.
    j’éprouve une grande émotion à chaque fois que je monte la haut ! 🙂
    Merci pour ces belles images 🙂

  6. J’habite Carcassonne, enfin dans la ville basse, je vois la Cité de mon balcon et c’est de là que je l’apprécie le plus… de LOIN! En gros, si on veut aller s’y promener, on fuit la Cité de mi-avril à fin octobre… trop trop TROP de monde, trop de magasins qui vendent n’importe quoi. L’hiver c’est bien, c’est calme et on essaie pas de te vendre du savon, du chocolat ou des sacs en liège. Alors oui c’est joli mais l’été mais c’est Disneyland. Et je partage ton avis sur Cordes-sur-Ciel qui est bien plus charmante car elle n’a pas encore été gagnée par la Disney-ite aigue!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: