Rencontre matinale sur les quais redécouverts

Après ma visite à la poudrerie, je me suis rendue au nord de cette île du Ramier. La mairie veut en faire un poumon vert, une sorte de Central Park au cœur de toulouse. Depuis plusieurs années, des aménagements sont faits. C’est là que j’ai fait une Rencontre matinale sur les quais redécouverts.

L’écluse

L’écluse a été réaménagée il y a quelques années déjà. C’est un lieu plein de charme où les pêcheurs viennent quotidiennement et qui offre une vue imprenable sur la Garonne grâce aux passerelles aménagées. On peut s’approcher tout près de la Garonne, et étonnamment, l’eau est très claire à cet endroit-là. Certes, il n’est pas recommandé de s’approcher si près, et surtout pas avec des enfants, mais vous apprécierez sans doute la photo.

L’amphithéâtre

Un passage piéton ou cyclable permet d’accéder à une autre partie avec un grand amphithéâtre vert sur lequel il est agréable de s’asseoir aux heures fraîches. Les bâtiments de la centrale hydroélectrique montrent toujours leur façade de brique avec les immenses fenêtres.

Des quais redécouverts

Puis plus en arrière, il y avait jusqu’ici des terrains de tennis recouverts. Mais dans l’aménagement nouveau, on peut s’approcher de la Garonne et traverser un petit bras grâce à une nouvelle passerelle. C’est là que je me suis aventurée pour vous offrir ces jolies vues.

La fin du parc des Expositions

A la place du parc des expositions, de nombreux arbres formeront bientôt un jardin botanique. Pour l’instant, les ouvriers démantèlent les anciens halls, et le parking a disparu.

La rencontre

Et c’est là aussi qu’est arrivé un monsieur à vélo, dans doute proche des 80 ans, mais en pleine forme. Me voyant me réjouir de la beauté de l’endroit, il s’est mis à me parler. Il découvrait le lieu lui aussi. Enfin, pour être exacte, il connaissait depuis son enfance dans les années 50, mais n’avait jamais pu accéder à cette zone. Il m’a raconté son enfance au début des années 1950, quand il allait se baigner avec un copain qui avait un bateau au Port Viguerie. A l’époque, on traversait la Garonne à la nage. Et comment enfin les hautes tours visibles à gauche étaient autrefois des vergers. Un autre monde, pourtant pas si lointain. Il était émerveillé par cette vue qu’il découvrait sous un nouvel angle. (Oui, j’aurais du le prendre en photo, mais je n’y ai même pas pensé!)

Alors j’ai trouvé le lieu joli, mais la Rencontre matinale sur les quais redécouverts a contribué à rendre la balade encore plus agréable. On pourra bientôt faire tout le tour de l’île et rejoindre la Poudrerie au sud que je vous ai déjà montrée. Je reviendrai pour suivre les travaux !

21 Comments

  1. C’est sympa de redécouvrir des lieux, tout change et évolue avoir le regard d’un « ancien » est réjouissant.
    Très bonne journée

  2. Je suis passé à pied dans ces beaux coins de Toulouse… mais il y a si longtemps maintenant…. que je redécouvre avec toutes ces belles photos ! C’est agréable parfois ces rencontres éphémères… ça m’est arrivé une fois sur le Chemin du levant… un monsieur à bicyclette, un retraité de l’Enseignement qui a mis pied à terre et à marché avec moi pendant près de 20 mn…. et c’était au bord du magnifique Rio Duero…et la même chose la veille d’arriver au Cabo de Fisterra, après Compostelle, cette fois un autre viel espagnol, mais cette fois à pied…qui lui a marché 1 demi-heure près de moi… et tout d’eux m’ont raconté leur vie, d’une façon toute naturelle ! Ce sont des rencontres qu’on a du mal à oublier ! Bonne fin de journée,
    Gilbert d’Ahuy

  3. Merci pour les quelques risques pris pour nous montrer ces magnifiques photos! Bises et bon vendredi!

  4. Salut Anne, De belles restaurations et autres aménagements contemporains.
    Un lieu agréable j’imagine.
    Bonne soirée.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :