Pékin : 500 ans d’histoire

Pékin : 500 ans d’histoire.

 

« Si vous voulez voir 50 ans d’histoire, allez à Shanghai, 500 ans, choisissez Pékin et 5000, allez à Xi’an ».

Nous avons donc fait des sauts dans l’histoire, et commencé par la découverte à l’échelle « 500 ans ». En effet, les Ming on établit leur pouvoir à Beijing, la capitale du Nord, en 1421, à la limite entre les steppes mongoles et les alluvions fertiles du fleuve Jaune. Aujourd’hui, Pékin est une mégalopole, centre des décisions concernant tout le pays, où le revenu par habitant est deux fois supérieur aux campagnes alentours.

Le modèle en maisons basses et hutongs tend à disparaître à coup de bulldozers pour laisser place à une extension en hauteur.

L’axe traditionnel subsiste toutefois  au cœur de la ville : un axe nord-sud, selon lequel on trouve au centre la Cité Interdite, la place Tian’an men, au nord, le Temple des lamas (ou temple de la Terre) et au sud, le Palais du Ciel. Nous les avons visités, voici quelques images.

La cité Interdite.

13 ans de travaux achevés en 1420, et plus de 200 000 ouvriers permirent d’élever ce palais de 72 ha. C’était le lieu de résidence du souverain et du pouvoir politique. Une partie était donc consacrée à la vie officielle et l’autre à la vie privée.
C’est absolument gigantesque et on ne visite pas tout en une seule fois, surtout avec la foule. Nous avons opté pour des chemins de traverse un peu moins fréquentés. Dans le Temple des Ancêtres impériaux, on peut voir des vases et céramiques issus du palais, des oreillers en porcelaine (plus confortables paraît-il…). La cité comporte 9999, 5 pièces. 10000, c’est le

Ciel, donc le palais devait faire moins. Et comment fait-on une demi-pièce ??? Tout dépend comment on définit une pièce! Une pièce, c’est pour les chinois l’espace entre 4 piliers. Si on ne met que 2 piliers et un mur, on a une demi-pièce, héhé !

Après avoir passé la Porte du Midi et celle de l’Harmonie Suprême, nous sommes passés au Palais de la tranquillité compatissante, puis dans les palais de l’Ouest qui abritaient une partie des nombreuses chambres des concubines. Avant de sortir, on a traversé le Jardin impérial.

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches (et poussez la souris pour ôter les cercles):

Pekin210
Pekin211
Pekin223
Pekin224
Pekin226
Pekin228

La place Tian’an men

La place Tian’an men, au Sud de la Cité interdite, avec ses 440 000 m2 a été conçue comme le centre du régime communiste, en 1959, sur ce qui était avant l’entrée de la Cité Interdite. Place de la Paix Céleste, elle a accueilli les fastes de la Révolution culturelle. On la connaît surtout en occident pour les manifestations de 1989, ce qui semble surprendre les chinois quand on leur en parle…

Il faut faire la queue pour passer les contrôles de sécurité avant d’entrer sur la place qui demeure un lieu de surveillance étroite… La place est entourée par la Porte de la Paix Céleste, qui était la porte d’accès à la cité impériale, le parlement (Palais de l’Assemblée du Peuple), le mausolée de Mao, établi en 1977, le Musée National de Chine et la Porte Antérieure , réservée au passage de l’empereur.

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches (et poussez la souris pour ôter les cercles):

 

Le temple des Lamas.

Cette lamaserie, temple de la ville tartare, était important sous les empereurs mandchous et hébergeait alors 300 lamas. Elle a échappé à la destruction lors de la Révolution Culturelle car le régime voulait garder l’appui des autorités tibétaines après la mainmise sur le Tibet en 1950. De ce que nous avons perçu du pays, les pratiquants (bouddhistes, taoistes ou autres…) sont « peu » nombreux en Chine (100 millions, sur 1,4 milliard…), et leur

connaissance des différentes religieux est pour le moins floue… On croise quelques pratiquants qui viennent brûler de l’encens et faire tourner les moulins à prière. Il reste des lamas, mais nous n’en avons vu qu’un qui balayait une salle. Le dernier temple, pavillon des Dix Mille Bonheurs, abrite une statue de Bouddha de 26 m de haut, faite dans un tronc d’arbre de santal, et référencée dans le livre des records…

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches (et poussez la souris pour ôter les points):

Pekin25
Pekin24
Pekin27
Pekin28

Le temple du Ciel.

C’est sans doute le plus beau de ceux que nous avons visités. Ce sanctuaire est trois fois plus grand que la Cité Interdite. On retrouve l’organisation « le ciel est rond au dessus de la Terre qui est carrée », avec un mur circulaire et haut au Nord et un autre rectangulaire et bas au Sud (principe qui a été utilisé pour le site des JO). 

Différentes salles abritent  des autels dédiés au ciel et aux éléments associés (vent, pluie…), une salle de prière pour les bonnes moissons, un Palais de l’Abstinence qui servait à l’empereur, et plusieurs temples. Les plafonds en bois sont toujours richement travaillés et peints, et globalement bien entretenus. En raison de la forte chaleur, les ombrelles fleurissent et nous aussi avons cherché l’ombre.

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches (et poussez la souris pour ôter les points):

Pekin234
Pekin237

Il est agrémenté d’un jardin où les pékinois viennent chanter, danser, pratiquer leur instrument ou le Tai chi, s’entraîner à la calligraphie, activités qui feront l’objet d’un article particulier.

 

6 Comments

  1. Tiens, vous avez parlé aux chinois? ( de la place Tian an men)

  2. La Cité Interdite est aussi un endroit que tout touriste rêve de visiter. Il faisait tellement chaud que je n’ai pas pu en profiter pleinement.

  3. Merci pour ton gentil commentaire sur “Les Jardins de la Menara”.

    Oh la la, un festival de magnifiques photos sur ce blog +++++ !

    Je reviendrai un autre jour pour m’en délecter plus longuement car j’adore les pays d’Asie.

    En effet, notre fils vit et travaille en Corée et va souvent en Chine, au Japon, ….. et nous montre ses photos.

    D’autre part, nous avons eu l’occasion de visiter à trois reprises la Malaisie, de passer quelques jours en Thaïlande et à l’île Phi Phi Don. Voilà, tu sais tout 🙂 !

    A très bientôt donc et bonne journée.

    • AH, j’ai des copains qui rentrent juste de leur voyage de noce sur l’île Phi Phi, ça a l’air super chouette!
      Merci pour ce message, à bientôt!!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: