Luxe au bord de la Mer Morte.

Luxe au bord de la Mer Morte.

Dans tout l’article, vous pouvez faire défiler les images en cliquant sur les flèches (et poussez la souris pour faire disparaître les points 😉 )

L’hotel Kempinski.

Lors de l’organisation de notre circuit en Jordanie, on s’était dit qu’après une nuit sous la tente dans le désert, un hôtel un peu sympa serait le bienvenu pour se reposer avant le départ. Comme on continuait ver la Mer Morte, on n’avait que l’embarras du choix. En effet,ce côté du pays étant surtout occupé par de beaux resorts. Nous sommes allés au Kempinski.
Honnêtement, il faut faire abstraction des alentours quand on accède à cet endroit. Les environs sont très pauvres, presque dépourvus de végétation. La zone est aride, et tout dans cet hôtel n’est que luxe, opulence, piscines et verdure.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Un public aisé.

On a beau se dire qu’il y a sûrement des retombées économiques pour les locaux, dont on espère que ces derniers sont employés et dûment payés par les resorts, tant de richesse peut mettre mal à l’aise (mon mari a eu plus de mal que moi, bizarrement ;-) ). Les clients de l’hôtel sont en grande partie issus des Emirats. On reconnaît les femmes intégralement voilées qui se mettent un peu de boue sur les quelques centimètres carrés de peau qu’elles laissent voir. Les Russes aussi, sans doute issus de l’oligarchie, sont nombreux. Ils sont venus directement de l’aéroport, sans s’arrêter à chaque caillou, comme nous l’a dit un jordanien. Et ils font preuve de nettement moins de pudeur…
Le service est impeccable, même si on a du attendre à l’arrivée car notre chambre n’était pas prête, oh scandale ! 😉 Les chambres sont ultra design, la salle de bain gigantesque, chaque détail est soigné. On croise peu le personnel qui est aussi discret qu’efficace.

IMG_0823
IMG_0831
IMG_0835
IMG_0894

luxe-mermorte

IMG_0834

Les piscines et la baignade.

Il doit y avoir 9 piscines extérieures, avec des formes originales, certaines sont à double déversement, circulaires et très profondes. On oublie vite l’aridité ambiante. L’accès à la Mer Morte se fait par un petit escalier . En haut de ce dernier, on trouve des pots de boue pour s’enduire. Ensuite, on peut aller faire l’expérience de la flottaison sur cette eau hyper salée (8 fois plus que les autres mers). Chacun s’enduit comme bon lui semble. Ceci confère une ambiance assez détendue autour des pots. J’ai pris l’option camouflage intégral ;-)

S’essayer à la baignade est très amusant. Mais gare aux éraflures, le sel ne pardonne pas les peaux coupées, et attention aux muqueuses et aux yeux. Il est impossible de faire autre chose que la planche, ou lire son journal. Comme le sel empêche l’apparition de toute vie, ou presque, on ne peut pas regarder les poissons ou la végétation sous-marine. L’expérience est donc de courte durée.
On peut ensuite se rincer à l’eau claire grâce aux douches. Puis s’allonger sur les nombreuses chaises longues, sur lesquelles on vous apporte une serviette de l’hôtel.

luxe-jordanie3
jordanie-luxe2
IMG_0882
IMG_0876
IMG_0841

Une ambiance spéciale.

A 394 m en dessous du niveau des mers (normales), le climat est particulier. L’ambiance est brumeuse. Et il paraît qu’on est mieux protégé des rayons solaires, ce qui s’avère parfait pour se prélasser sur sa serviette.

Au coucher du soleil, on peut profiter de la vue directe sur la Mer Morte. C’est très beau, et les reflets de lumière dans les piscines rendent ce spectacle encore plus magique.

A la nuit tombée, les nombreux éclairages de l’hôtel, dans les piscines et le long des murs, créent une ambiance très agréable. On pourrais se croire dans le décor d’un livre de Murakami (une lune verte?).

Il vaut mieux avoir une voiture pour aller manger hors de l’hôtel. En effet, il n’y a rien juste à côté, seulement d’autres complexes hôteliers. Et les restaurants sur place n’ont rien de remarquable.

IMG_0925
IMG_0941
IMG_0965

Si on n’est pas complexé par l’étalage de richesse, c’est vraiment un endroit très agréable (moi, ça me va très bien 😉 ).

Enregistrer

5 Comments

  1. Merci pour cet envers du décor qui montre le côté luxueux.
    En ce qui me concerne, je serai sûrement gênée face à la pauvreté des alentours.

    • Quand on y entre, on y pense forcément. Mais une fois dedans, c’est tellement confortable qu’on oublie, j’avoue…

  2. Oui j’imagine que la transition doit être dure …
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: