Les paresseux et autres merveilles de l’hôtel Parador au Costa Rica.

Les paresseux et autres merveilles de l’hôtel Parador au Costa Rica.

 

Comme je vous l’ai dit dans l’article sur nos hôtels au Costa Rica, nous avions choisi de terminer le séjour de façon plus luxueuse. Nous voulions principalement nous reposer ici. Notre réservation tardive a un peu limité nos choix, mais nous étions ravis d’être dans le magnifique Parador.

La végétation luxuriante de l’hôtel Parador.

L’hôtel est construit sur une portion de forêt primaire de plusieurs hectares dont les propriétaires ont la responsabilité. Les clients de cet hôtel recherchent surtout le luxe et le bord de la piscine (très agréable au demeurant). Ils profitent des jardins luxuriants du parc. La végétation y est tellement riche, regardez ces fleurs, ces palmiers, ces cactus…

 

Parador, Costa Rica, flore

La façade Pacifique.

Rares sont ceux qui s’aventurent dans la forêt. Alors bien sur, j’y suis allée. Déjà, pas de béton, juste une petite allée qui sillonne. Ça changeait un peu du parc Manuel Antonio. On traverse la forêt et on arrive sur une falaise au-dessus du Pacifique. Le bruit des vagues sur les rochers sous-jacents est puissant. Au loin, des parachutes ascensionnels se croisent sur fond de ciel bleu.

Les animaux : paresseux et autres merveilles

Le paresseux

Il était midi, la chaleur était écrasante. Je ne pensais pas rencontrer d’animaux du tout. Et, en effet, j’ai marché un moment avant d’en croiser. J’étais arrivée à la réserve des jardiniers sans en avoir vu. J’ai salué l’un des jardiniers, puis l’ai regardé un peu travailler, faute de pouvoir parler espagnol avec lui. Puis, au moment où j’allais partir, je l’ai vu regarder en direction de la canopée. Il m’a fait signe de revenir… et m’a montré… un paresseux ! J’ai eu le temps de mettre l’objectif adapté (il était vraiment loin, tout en haut) et de le voir se gratter la tête et se déplacer. Figurez-vous que ça bouge beaucoup plus vite que je ne le pensais !

L’iguane

Ensuite, sur le chemin du retour vers la chambre, je suis tombée nez à nez avec cet énorme iguane, à peine plus petit que celui vu à l’entrée de Manuel Antonio. Il n’était pas affolé par le personnel qui passait pas loin. On l’a d’ailleurs revu plus tard, traversant la terrasse de la piscine sans se soucier de qui que ce soit !

Et encore d’autres surprises.

Quand je suis revenue avec mon mari, le paresseux était parti. Mais nous avons vu un agouti (ici de dos) puis un capucin qui ne semblait pas très content de nous voir chez lui. Ma mauvaise expérience au Sri Lanka m’a fait rebrousser chemin à toute allure !

Un des bassins du jardin accueillait aussi de belles libellules. De nombreux oiseaux passaient au-dessus de la piscine et venaient s’y abreuver (elle est volontairement douce et peu traitée). Des visites de nuit sont organisées pour observer les batraciens et autres animaux nocturnes, mais j’ai préféré pouvoir me baigner sans savoir qui avait passé sa nuit dans l’eau !

Et un magnifique couple de aras nous honorait de sa présence dansante pendant nos baignades à la piscine. En voilà un qui s’était mis à l’abri pour manger.

Un soir après dîner, nous avons vu un couple de paresseux qui étaient tout près de la piscine (oui, c’est là que tout se passe, on dirait), dans les arbres. Et le lendemain, nous en avons encore vu un autre !

Une autre fois, je rentrais de la piscine (oui, encore…, j’en profite) quand plusieurs capucins étaient venus se servir à la terrasse d’une chambre et faisaient le spectacle !

Finalement, c’est là que nous avons vu le plus d’animaux à l’état sauvage. Pas dans les parcs à touristes, mais à l’hôtel ! Ce n’est, au fond, pas étonnant, les animaux n’ont que faire des barrières !

 

Enregistrer

Enregistrer

46 Comments

  1. Mon préféré parmi tous les animaux que tu nous as présenté reste le paresseux. J’adore sa bonne bouille. Bises alpines.

    • C’est vrai qu’il a l’ai très sympa! C’était chouette de le voir manger, se gratter, et se déplacer aussi vite!!

  2. Encore un magnifique reportage où on en prend plein la vue !
    Bonne fin de semaine, avec des températures clémentes.
    Bisoux, anne

  3. Que du bonheur, tout est tellement mais tellement beau, superbe!!! Bise, bon vendredi dans la joie et la tendresse!

  4. Génial ! Tes photos sont magnifiques, et ça doit être super de voir des animaux dans leur environnement naturel (ou tout près) comme ça !

  5. hello Anne
    c’est tout simplement sublime le paradis 🙂
    bon WE ☺☺

  6. Un beau dépaysement que de voir tes jolies photos. J’adore le paresseux, il est vraiment sympa avec sa bouille ronde ! Bises et merci pour ce voyage

  7. Quelle richesse colorée et passionnante de la flore et de la faune de ce pays qui mise son développement touristique sur la nature.
    Magnifiques tes cliché.
    Bon week end.

  8. Un endroit paradisiaque Anne, tu as bien fait de terminer par cet hôtel qui vous a offert une belle plénitude
    C’est superbe…mais aussi très tentant !
    Bonne journée

  9. Que j’aime la flore de ce pays, en particulier cet hibiscus que j’ai aussi vu au Vietnam !
    Touts est vraiment dépaysant … végétation, faune et paysages !
    Belle soirée !
    Cathy

  10. le paresseux est superbe, mais cette histoire enfin mauvais souvenir avec les capucins??? autrement que de belles photos de la faune sauvage
    bises amicales
    lyly

  11. Oui un séjour de rêve et de détente assurée ! . Merci pour ton superbe partage . Lundi mon blog fut piraté mais la direction me dépanna dans l’ heure et je connais ce Hacker habitant mon quartier : un vrai dérangé que tout le monde évite , enfin . Tu n’as pas vu mon dernier article et je pense ré ouvrir cette rubrique car trop pénalisante pour mes visiteurs . Bon Dimanche Anne , escapade ,

  12. Your photos are full of color and life. I like how you framed the landscapes. I very much enjoyed the animal images. Thank you for sharing. Friendship

  13. Splendid photography with gorgeous colors!! I am amazed by that hibiscus and its very long stamen.Great shot of the macaw and dragonfly as well.

  14. Superbes photos, cela me rappelle quelques souvenirs, lorsque nous étions en Guyane, j’ai eu l’occasion de relâcher un paresseux que nous avions trouvé chez un métropolitain décédé dans un accident de la circulation. (Nous l’avions gardé 3 jours, le temps de lui trouver un endroit adapté).
    Belle journée, bises !

  15. Et moi qui croyais que les paresseux étaient vraiment paresseux. Un seul article et toutes mes certitudes sont envolées.
    En tous cas tu as fait de belles rencontres.
    Très bonne journée. Gros bisous

  16. C’est un vrai paradis, fleuri et animé… Quelle chance !! Merci pour ce partage.

  17. Ce’st un hôtel garni quelles fleurs, ce singes, ces plantes, les parapentistesw fantastique vue.
    Amitié

  18. Salut Anne
    Tu nous montres là, une jolie diversité du pays.
    Bonne soirée.

  19. Tu as pu voir beaucoup d’animaux, quelle chance ! Les paresseux doivent être impressionnants ! Le fait de voir aussi des aras en se baignant doit être un moment privilégié. 🙂

  20. De l’évasion quelques minutes en regardant ces photos et puis se perdre dans le bleu de cet océan 😉

Leave a Reply to ruthiebear Cancel reply

%d bloggers like this: