Le saunier et la pluie

Le saunier et la pluie

 

Cela aurait pu être le début d’une fable de La Fontaine: “Le saunier et la pluie” :

« Le saunier ayant œuvré tout l’été se trouva fort dépourvu quand l’averse fut venue. »

Lors de mon précédent séjour sur l’île de Ré, j’avais imaginé faire de belles photos sur lesquelles on pourrait voir les jolis tas de sel se refléter dans l’eau des marais. Sauf qu’en 2014, il a tellement plu toute l’année que le sel a fondu. Pas le moindre petit tas de sel à prendre en photo, tout avait disparu. La production a été quasiment nulle cette année-là.
Catastrophique pour mes photos, mais encore plus pour l’économie locale… Eh oui, parce que fabriquer du sel nécessite une bonne dose de patience et de la chance avec la météo, d’où mon titre… Heureusement, en 2015, le climat était plus favorable. Cette fois, nous sommes donc allés en famille à l’Ecomusée de Loix, pour découvrir le marais, son fonctionnement, son histoire.
saunier4

Histoire du marais

Jusqu’au Moyen Age, l’île de Ré était composée d’îlots: Ré et les îlots d’Ars et de Loix. Les premiers marais salants rétais ont été bâtis au XIIème siècle par les moines de l’abbaye de Saint Michel en l’Herm. L’activité salicole s’est surtout développée au XVème siècle.
Au XIXème siècle, il y avait 1550 hectares de marais salants en activité (soit 18% de la surface de l’île de Ré). 30000 tonnes de sel étaient produites en 1900, on est à moins de 3000 les bonnes années maintenant.
saunier2 saunier9 saunier10

Le marais au fil de l’année.

L’automne est consacré à la réparation et la restauration du marais. Il est inondé l’hiver, pour le protéger du mauvais temps. Au printemps, il est vidé, ou mis à l’écourt. On retire les algues, la vase, tout cela à la main.

L’été, chaque jour, le sel est récolté. La fleur de sel est récoltée avec la lousse et le simoussi, remontée sur le chemin avec le souvron, puis on forme des petits cônes de sel. Et c’est là que la météo est cruciale.

saunier26

La récolte du sel

Sur l’Île de Ré, un marais salant est composé de 3 grands ensembles de bassins : le vasais, les métières, et le champ de marais.  Ces bassins ont été creusés dans l’argile naturelle afin que l’eau passe de l’un à l’autre par gravité. Le principe consiste à favoriser l’évaporation naturelle de l’eau de mer tout au long d’un vaste circuit hydraulique.

Au terme d’un long parcours et grâce à l’action du soleil et du vent, l’eau de mer s’évapore peu à peu, passant ainsi de 30 grammes de sel par litre au début du parcours à 250 grammes de sel par litre d’eau en fin de parcours.

saunier1saunier16 saunier19 saunier21

saunier3
saunier22
saunier23

La fleur de sel.

Longtemps non exploitée, la fleur de sel est aujourd’hui un produit un peu chic. Elle nécessite de la dextérité, car il s’agit de récolter au bon moment la fine écume qui se forme à la surface de l’eau. Ce n’est pas tout à fait la même chose que le sel qui est récolté un peu plus en profondeur.
Bien sûr, à la sortie, mon fils a voulu acheter cette fleur de sel, et il est ravi d’en parsemer ses plats et salades depuis.
Le marais, c’est aussi plein de plantes: la salicorne, l’obione, la statice, la moutarde noire ou la soude maritime… Et c’est le paradis des oiseaux, on peut d’ailleurs le découvrir avec la LPO. C’est un écosystème changeant et fragile, mais si beau !
saunier5 saunier6 saunier7

Enregistrer

Enregistrer

82 Comments

    • L’heure n’était pas la meilleure pour les reflets, mais je n’ai pas eu le choix sur la visite!

  1. Bonjour Anne,
    Merci pour ce très beau reportage très intéressant.
    Les photos sont superbes !
    Belle journée

  2. Merci pour ce beau reportage, impressionnant et très intéressant, tes photos sont superbes! Bise et que ta journée soit remplie de petits bonheurs!

  3. Bonjour Anne , voilà un article bien intéressant ayant aussi de beaux clichés ! . Bonne semaine à toi , bises ,

  4. J’avais fait beaucoup de croquis sur le travail du Saunier; je trouve “le geste” élégant, gracieux et pourtant ce n’est pas un métier facile. A cette époque là, peu de monde pour me donner toutes les explications qui illustrent tes images.tu as du prendre plaisir à faire des photos sous cette lumière propre à l’île.

    • Il était presque midi, je cuisais presque! Je ne pourrais pas faire ce travail, c’est si difficile!

  5. Je ne saurais dire pourquoi mais j’ai toujours été fascinée par les marais salants ! Moi je connais ceux de Guérande … un vrai paradis pour les photographes !
    Belle soirée !
    Cathy

  6. Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout ce savoir faire ! Ton article m’a appris deux-trois trucs, merci !
    Les photos sont très jolies avec de belles couleurs.

    • Tu comprends mieux le prix de la fleur de sel, après ça!
      Merci!

  7. Quel travail ! Je suis allé voir les marais salants de Guérande voilà pas mal d’années de ça. C’était une visite intéressante.
    Tes photos sont très jolies, comme d’habitude.
    Bonne fin de semaine.

  8. Merci pour ces superbes photos et explications !
    Un métier très rude, souvent sous le soleil.
    Bon jeudi, dans la froiditude …
    M’en vais gambader avec mes nouvelles chouses !
    Bisoux

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Oui, à toute heure, on peut faire de beaux clichés. Le matin avec les oiseaux, le soir avec les couchers de soleil…

  9. Très beau rendu du site et du travail du Saunier. Belle lumière et je présume que ce n’est pas toujours facile, le personnage porte des couleurs tip-top. Et pour finir un reportage agréable à lire, belle réussite.

    • C’est sûr que ce n’est pas le travail le plus facile qui soit!

  10. C’est un métier passionnant remis au goût du jour, j’ai vu des reportages à la télé et j’ai vu aussi les marais salants de Guérande.
    Tes photos sont magnifiques et le texte super mais au début tu parles de la fabrique du “sable”, je pense que tu t’es trompée. En cas, je préfère te le signaler, mais cela n’enlève en rien la qualité de l’article.
    Bon week-end

  11. C’est de jolies photos pour représenter ce travail ! très belles prises…bonne semaine Anne

  12. Très intéressant ce reportage salé!
    Tes photos sont bien cadrées, tu vas l’essentiel.
    bonne semaine, @ bientôt haude

  13. Jolie fable, même si un peu triste pour le saunier. Gageons que les années à venir le soleil sera au rendez-vous.

  14. Jolies images, bien écrit, agréable à parcourir, comme toujours !

  15. Tes photos sont très belles.
    Cet été, je suis allée me promener dans les marais, au même endroit. Un type vendait de la fleur de sel et il nous a fait une démonstration de la récolte. Il était content et fier de le faire et j’ai passé un très bon moment.

    • C’est toujours agréable de rencontrer des gens passionnés comme ces sauniers!

  16. Tout est si beau à travers ton objectif ! Voilà encore une superbe série de photos, et un reportage instructif. Je passe toujours un bon moment en venant chez toi 🙂

  17. Très beau reportage et magnifiques photos ! Mais, il n’a pas les pieds brûlés par le sel ce jeune homme, les pieds nus ? ça doit être usant de tirer le sel et avoir de bons muscles !
    Bon Dimanche,
    Gilbert

    • Je ne lui ai pas demandé, il était fort occupé. Tu noteras qu’il n’est pas bien gros, c’est très physique!

  18. Un endroit très agréable , j’adore cette région – j’avais visité les marais de Guérande – mais faudra que j ‘y retourne au moment de la récolte du sel l’été – Beau week end –

  19. Les marais salants me fascinent et je ne manque jamais d’aller les voir quand il s’en présente sur mon chemin. Merci pour les explication qui ont ravivé ma

  20. zut … une mauvaise manip …
    les explications qui ont ravivé ma mémoire.

    Bisous et bon lundi !

  21. Bonsoir,
    Tout d’abord , merci d’être passée chez moi.
    Superbe série . J’aime les marais, de nombreux oiseaux y vivent.
    Bonne soirée

  22. Superbe reportage .
    Il me semble que du côté de Hyères il y a aussi récolte du sel , par contre étant depuis peu dans la région , je ne sais pas comment cela se passe
    Bon dimanche
    Lucia

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: