Découvrir Aínsa et ses alentours.

Découvrir Aínsa-Sobrarbe et ses alentours.

Je n’avais jamais entendu parler de Aínsa-Sobrarbe avant l’an dernier. Par hasard, deux de mes collègues (qui ne se connaissent pas) m’ont montré des photos de cette région où ils venaient de passer quelques jours. Nous connaissons mieux la côte que les Pyrénées espagnoles. J’étais surprise par la beauté des lieux. Quand j’ai découvert que ce n’était qu’à trois heures de route de Toulouse, j’ai décidé que nous viendrions Découvrir Aínsa-Sobrarbe et ses alentours.

Le village de Aínsa-Sobrarbe

Juste au sud des Pyrénées, de l’autre côté de St Lary, du côté espagnol, Aínsa-Sobrarbe ne se place pas facilement sur une carte… Il s’agit d’un village fortifié sur les hauteurs. Les murs sont très épais, les couleurs sombres, ce qui lui donne un aspect très solennel. Sa superficie n’est pas très grande. Les restaurants et boutiques occupent les rez-de-chaussées. Quelques personnes y vivent toutefois, nous avons croisé des habitants assis devant chez eux le soir quand il faisait plus frais. Les portes médiévales sont toutes plus belles les unes que les autres. Marcher sur un sol pavé ne présente pas que des avantages, mais c’est très esthétique!

Découvrir Aínsa-Sobrarbe et ses alentours.
Ainsa sobrarbe

Le château fort

Dans cette enceinte fortifiée se tient un château fort. On peut monter sur le chemin de ronde. L’office du tourisme prend place dans l’une des tours. Je recommande d’y passer, les conseils donnés sont intéressants. Il existe de nombreux fascicules sur les randonnées notamment. Je vous présenterai dans un prochain article les trois randonnées que nous avons faites.

L’écomusée et les oiseaux

Un petit musée décrit les paysages environnants ainsi que la faune et la flore. Honnêtement, rien de très intéressant. Toutefois, quelques rapaces blessés ont été recueillis. Avec les soigneurs on peut comprendre les conditions qui provoquent leurs blessures et surtout les approcher. C’est intéressant pour un jour pluvieux. Notez que la zone étant un part naturel protégé, les oiseaux et autres rapaces sont vraiment particulièrement nombreux dans les environs. J’en avais rarement vu autant!

L’église de Aínsa-Sobrarbe

L’église est très jolie. On peut accéder à la crypte toujours utilisée pour des offices. Elle est attenante à un cloître aussi magnifique que petit. Cette église sert quotidiennement ou presque. Le samedi de notre arrivée, des confettis au sol traduisaient le passage récent d’un mariage. Et lors de la semaine, nous avons vu au moins deux enterrements y être célébrés. On doit mourir autant en Espagne qu’en France…

Les restaurants de Aínsa-Sobrarbe

Comme nos vacances étaient assez réduites cet été, nous avions choisi de nous faire plaisir en testant les restaurants du coin.
La place principale, avec ses magnifiques arcades, est le lieu de rencontre principal. Elle s’anime le soir. Le premier week-end de juillet accueille un festival et les concerts ont lieu sur la place et dans le parc du château fort. Nous avons également profité d’une fanfare déambulant dans les rues un soir de la semaine.

Les randonnées

De très nombreuses randonnées sont possibles dans les alentours, je rédigerai un article spécial sur le sujet!

Notre gîte

Nous avions choisi un gîte dans le village. Il était confortable et la vue sublime. Sauf que, contrairement aux photos sur le site, il n’y avait pas de terrasse. Et surtout pas de piscine. En effet, ladite piscine se situe en réalité celle du camping situé à 3km de l’autre côté de la rivière. Nous y avions bien un accès gratuit, mais il fallait prendre la voiture pour s’y rendre. Bref, ce n’était pas le point fort de notre séjour.

Découvrir Aínsa-Sobrarbe et ses alentours a été une très bonne idée. Nous sommes venus début juillet. C’était tranquille. Selon qu’on va vers le nord ou vers le sud, en 40 minutes, on passe d’une végétation typiquement Pyrénéenne à une végétation méditerranéenne. Les paysages présentent une grande diversité. On mange pour un prix raisonnable, et le climat parfait en ce début juillet. Enfin, nous ne sommes pas des adeptes du canyoning, mais la région est également réputée pour ces activités.

33 Comments

  1. Une belle découverte de cette ville ancienne et fortifiée.Elle garde beaucoup de caratère même si j’imagine qu’en saison estivale elle doit être envahie.Mais le printemps ou l’automne il doit être agréable de s’y rendre.
    Merci de ce beau partage
    Bon week end.

    • Il y a un peu de monde en journée, mais c’est largement supportable, c’est une destination un peu isolée. L’automne doit lui offrir de belles couleurs, c’est sûr!

  2. Le genre de village authentique où on aimerait parfois être seul à en arpenter les rues…
    Les photos donnent très envie.

  3. Dans les années 80 je passais toutes mes vacances, hiver comme été à St Lary ce qui explique l’émotion que j’ai à la lecture de ton post. Bon week-end Anne ?

    • En effet, c’est tout proche quand on est à St Lary. Pourtant, beaucoup des gens que je connais qui vont à St Lary ne traversent pas la frontière, et ils ratent quelque chose! Bisous Chinou!

  4. Une superbe balade en ta compagnie, avec ces magnifiques photos.
     » Bon week end, en famille … ou pas !
    Savourons cette belle saison qu’est l’automne.
    Même si notre corps préfère l’été et sa chaleur … qui revigore nos vieux os. 😉
    Gros bisoux ♥ « 

  5. ….superbe ambiance dans les rues, j’aime la structure grosse pierres des maisons….les vêtements qui sèchent, les différentes prises de vue, par contre je n’aime pas la taxidermie qui empaille les animaux….ici les oiseaux…je préfère une photo des oiseaux vivants…;)

    merci pour cette randonnée exotique..!

    bon samedi Anne

    bise

  6. Un charmant village dont je n’ai jamais entendu parler. Dommage que c’est si loin pour moi !
    Merci pour cette découverte et bon dimanche.

  7. Excellent series of what appears to be a very quaint place to vacation with beautiful architecture! I love the piazzas with the eye-catching designs in the pavement

  8. un joli village de vieilles pierres qui ont du vécu! 😉 des monuments anciens et de beaux paysages, tu as dû te régaler… et puis la variété de rapaces à découvrir, ce doit être enrichissant!
    Merci pour le partage!

  9. Bonjour Anne,
    merci de votre venue sur mon blog.. J’ai beaucoup aimé l’article sur cette petite ville espagnole bien documenté et illustré..
    Bonne journée, amicales pensées

  10. Bonjour Anne
    Je connais Ainsa et j’ai visité et traversé ce village pour aller manger une paëlla dans un village après Ainsa et c’était au printemps au moment de Pâques et lorsque nous y sommes allés il y avait plein de pierres qui tombaient sur la route .
    Je ne sais plus le nom de la ville juste après Ainsa .
    Mais j’avais beaucoup aimé Ainsa .

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :