Dans les jardins de l’Hôtel d’Ulmo

Dans les jardins de l’Hôtel d’Ulmo

Vous savez que Toulouse regorge d’hôtels particuliers tous plus beaux les uns que les autres. J’en avais découvert quelques-uns  lors des journées du Patrimoine l’an passé. En juin, j’ai découvert par hasard ce week-end d’ouverture de certains jardins. C’est ainsi que j’ai découvert un hôtel particulier habituellement fermé. Suivez-moi Dans les jardins de l’Hôtel d’Ulmo.

L’Hôtel d’Ulmo

Il date du XVè siècle. C’est Jean d’Ulmo qui l’a fait construire. Ce parlementaire était manifestement corrompu. Marqué au fer rouge et emprisonné, il avait encore détourné l’argent de la prison. Il finit pendu ! Situé entre le jardin du Grand Rond et la cathédrale St Étienne, c’est l’un des quartiers les plus chics et paisibles de la ville.

Depuis la rue, la petite porte qui ouvre sur la cour est parfois ouverte. Parfois, les toulousains, curieux, comme moi, jettent un œil dans la magnifique cour avec un escalier plus tardif, des briques et des galets au sol.

Le jardin à l’anglaise de l’Hôtel d’Ulmo

A l’occasion de cette journée, on pouvait entrer dans la cour, la traverser, et accéder au jardin. Quel lieu incroyable ! En plein cœur de la ville, avec des façades magnifiques, recouvertes de verdure en ce moment, on entend le chant des oiseaux. Les fleurs sont nombreuses, colorées. Un petit sentier se faufile entre les branches pour faire le tour et aller au banc de pierre dans un coin du jardin. De là, on peut regarder le ciel et les façades.

Le martinet et le chat

Un pauvre martinet s’était échoué au sol, et servait de jeu à un chat. Le chat pleurait que l’oiseau réponde de moins en moins à ses coups de patte, il semblait vouloir jouer. Je l’ignorais, mais ces oiseaux ont du mal à décoller depuis le sol à cause de la taille de leurs ailes. Heureusement, quelqu’un le savait, l’a pris et lui a donné un peu d’élan pour le faire repartir.

Les fleurs poussent à l’abri des regards dans les jardins de l’Hôtel d’Ulmo, et dans un calme incroyable au coeur de la ville. Vous aurez aussi reconnu mon ami Elliott, toujours prêt à servir de modèle en toute situation!

12 Comments

  1. Bonjour Anne.
    Quelques années en arrière, une belle expo sur les demeures Toulousaines m’avait attirée. A l’issue de la visite, un guide nous avait fait entrer dans ces maisons, et cours intérieures souvent fermées au public. Cela donne lieu à de surprenantes découvertes. Je te souhaite un bel été.

  2. Les martinets sont des oiseaux surprenants. Ils ne se posent presque jamais. Tu en sauras plus en lisant cet article (https://www.natagora.be/le-martinet-noir). Ici, à Bruxelles, ils font partie de notre environnement de mai à août. J’adore les regarder voler.
    J’aime aussi beaucoup découvrir ces jardins secrets !

  3. Bonjour Anne !
    Comme tu le sais, j’ai vécu plusieurs mois… de 1962 à début 1963 à Toulouse, et j’y ai été si souvent grâce aux chemins de Compostelle qui passent dans cette belle ville rose… j’avoue franchement que je n’ai jamais eu l’idée ni le loisir de visiter ces Hôtels particuliers… alors grand Merci pour ces belles découvertes ! C’est curieux que les courettes de ces beaux endroits au coeur de la ville… on a l’impression qu’il y règne une grande tranquilité et un certainement un côté paisible à l’intérieur de ces beaux endroits ! Et, il n’y a rien à faire… nos gentils petits animaux de compagnie sont et resteront toujours de féroces félins… parfois je les observe depuis ma terrasse… ils sont terribles surtout au Printemps, à lépoque des oisillons qui se lancent de leur nid et n’ont pas assez de force pour atteindre la cime des arbres… on a beau les interpeller… il n’y a rien à faire… en moins de deux… un coup de patte et griffes… et un bébé oisillon qui ne vivra jamais ! Je suis quand même heureux qu’un passant ait pu le sauver !
    Bonne fin de journée Anne !
    Gilbert

  4. A splendid series showcasing this mansion’s gardens! An interesting history for who this was built. Elliott makes a great model, especially as he jumps in the doorway. 🙂

  5. Il est vraiment magnifique cet hôtel particulier! C’est superbe d’avoir pu visiter et prendre toutes ces photos du jardin et des environs! Merci du partage et merci à Elliot! C’est heureux que le martinet ait eu la vie sauve : entre toi et moi, le minet n’avait pas faim et c’est tant mieux! 😉 Bises et bon jeudi!

  6. A wonderful series. It is hard to believe that the hotel is that old. There is nothing that old in the U.S. it is magnificent. I love the visit into the secret garden. So many pretty flowers. I am glad that the bird got away!

  7. Superbe cet hôtel et tout ce que tu nous racontes à son propos.
    Tes images s’enchainent parfaitement avec ton agréable récit.
    Bravo et merci, je reviendrai chez toi…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :