L’armée de terre cuite, ou celui qui ne voulait par mourir seul…

L’armée de terre cuite, ou celui qui ne voulait par mourir seul…

Un peu d’histoire.

C’est en 1974 que des paysans creusant un puits sont tombés sur le site. C’est un tombeau dédié à l’empereur Qin Shi Huangdi (IIIème siècle av. J.-C.). Situé près de Xi’an, ce site archéologique est considéré comme la 8ème merveille du monde. Il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1987. Le 1er empereur aurait fait construire ce mausolée pour l’accompagner dans son dernier voyage. On estime que 8000 soldats de terre cuite ont été fabriqués, tous différents, et organisés comme un régiment, pour accompagner l’empereur, dont le tombeau, situé un peu plus loin, n’a pas été fouillé. Officiellement parce qu’il contiendrait du plomb,

mais à mon avis, il y a d’autres raisons. Tous les soldats sont accompagnés d’armes réelles, environ 30000, de chars et de chevaux. Ca c’est pour la théorie. Mais il faut vraiment intégrer que c’est un site archéologique. « Seulement » 1500 soldats ont été dégagés, et ils sont en très mauvais état. En effet, ils avaient été enterrés, recouverts par des supports en bois ou en roseau les protégeant de la terre sus-jacente. Ces poutres auraient brulé, et la terre s’est effondrée. Ce que les archéologues dégagent donc sont des débris, et ils jouent au puzzle ensuite pour les reconstruire.

Voici deux images témoignant de l’aspect “work in progress”:


L’organisation du site

Plusieurs fosses ont été exhumées et les 3 que l’on visite sont protégées par de grands bunkers .
La fosse n°1 est la plus vaste, elle est réellement impressionnante par ses dimensions. Le bataillon est fidèlement restitué, cavaliers, fantassins, archers sont organisés en colonnes et protégés par la 1ère ligne qui fait tout le tour. Au fond de la salle, on peut observer les statues qui viennent d’être reconstituées. Certaines présentent encore des traces de peinture, témoignant des couleurs originelles des statues. Elles sont officiellement grandeur nature. En réalité, c’est de la réalité augmentée, les soldats mesurant autour d’1,90m, soit un peu plus que la taille moyenne des chinois,

il me semble 🙂 .

La fosse n°2 présente surtout des tas de terre inexplorés et des débris. Son seul intérêt réside dans quelques vitrines où les plus belles statues sont exposées et visibles de près. Enfin, la 3ème fosse abrite les restes de l’état major, avec des chevaux et ce qui semble avoir été une salle de réunion.
Enfin, un musée abrite, entre autre, deux chars de bronze excavés en décembre 1980. L’un d’eux, avec un soldat protégé par un parasol, aurait eu pour rôle de protéger le 2ème, orné d’or et d’argent, qui lui, était destiné à l’âme de l’empereur. L’endroit est sombre et très (trop) bruyant.

Voici les images que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches:

Xi'an_terracota2
Xi'an_terracota11

Xi'an_terracota13
Xi'an_terracota14

Impressions

Mes impressions à l’issue de cette visite sont assez mitigées. D’un côté, toute cette démesure, et le travail nécessaire aussi bien pour la construction que pour la reconstitution sont incroyables. Les dimensions laissent sans voix. D’un autre côté, l’aspect bunker et tas de terre n’est pas très plaisant. Le bruit lié au très grand nombre de chinois qui visitent le site est étouffant. Sans parler de tous ceux qui y ont laissé la vie. De toute évidence, les 8000  

soldats de terre cuite ne suffisaient pas à l’empereur, parce que les derniers des 700 000 ouvriers qui ont travaillé pendant 36 ans sur le site ont été emmurés vivants à sa mort, de façon à ce que personne ne dévoile les secrets de construction. Les concubines avaient également été emmurées, personne n’ayant droit de les toucher après lui. La mégalomanie à l’état pur

Xi'an_terracota18
Xi'an_terracota17

Xi'an_terracota19
Xi'an_terracota21

Enregistrer

12 Comments

  1. L’effet de masse est saisissant. C’est fou ce que les croyances peuvent générer, en termes d’extraordinaire comme d’atrocité ….

  2. J’adore ces visages, je les trouve tellement dignes et majestueux ! C’est vrai que la démesure et lhistoire peuvent inspirer des sentiments mitigés mais ça reste du grand Art !

    • La démesure de celui qui les a commandés ne change rien au talent de ceux qui ont bâti, ni de ceux qui les reconstituent aujourd’hui, c’est vrai!

  3. J’en ai rêvé pendant des années, et finalement, j’y suis allé en 2013. Je suis en train de faire mon album photos et me remémore mon voyage.
    Une petite pointe de déception (que je retrouve ici) quand même pour ce site.

    • C’est juste un immense entrepôt! J’ai vu certaines des statues présentées ailleurs dans le monde, c’était bien plus joli!

  4. J’y vais ce week-end!
    Tes impressions rejoignent fortement ce que j’en avais entendu (de source directe ou non) mais je crois que c’est vraiment un immanquable, que je regretterais de ne pas l’avoir vu de mes yeux, alors que je sais très bien à quoi m’attendre (exactement ce que tu décris). C’est curieux comme sentiment, non ?

  5. Je rêve d’aller les voir ces “vaillants soldats” … Ma cousine y est allée cette année et est revenue enchantée de son grand voyage chinois.
    Oui, la démesure certes mais parfois c’est beau et surtout impressionnant.

    • Je suis contente d’y être allée, mais ce n’est pas ma destination préférée…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: