Le Piton de la Fournaise en éruption.

Le Piton de la Fournaise en éruption.

Nous avons fêté cette année nos 10 ans de mariage, l’occasion pour nous de faire un beau voyage (oui, vous allez me dire, encore un!). Cette fois-ci, nous nous sommes envolés pour l’ile de La Réunion. Et Le Piton de la Fournaise était en éruption.

Le Piton de la Fournaise en éruption.

Une attente intenable!

3 semaines avant notre départ, le volcan réunionnais, Le Piton de La Fournaise, est entré en éruption. Inutile de vous décrire mon état d’excitation à l’idée de voir la lave couler en réalité. J’avais vu des images sublimes et je rêvais littéralement de pouvoir vivre cela! J’avais les yeux rivés sur le fil d’actualité du volcan à longueur de journée. (Mon mari m’a trouvée un peu pénible…). Nous sommes arrivés un matin après une nuit de vol, et dès le lendemain, j’ai insisté pour y aller. Je craignais que l’éruption ne cesse, l’activité ayant décru lors des jours précédents.

Une ascension nocturne.

Nous sommes partis à 4h du matin pour atteindre le sommet avant le lever du jour. Il paraît que, lorsque le débit est faible, c’est plus facile de voir la lave rouge jaillir.  Depuis notre logement à la Saline, la route était longue, sinueuse, et pas très bien indiquée. Le GPS nous a fait passer par de minuscules chemins. Pourtant, il devait y avoir des routes plus grandes (celles que nous avons prises au retour).

Une arrivée dans le brouillard.

Outre les difficultés pour trouver et le jour qui montait un peu trop vite, quand nous sommes arrivés au sommet, nous ne voyions rien. Un grand mur blanc de brouillard. Ça avait été le cas au Costa Rica sur le Poas, alors j’avais un peu d’espoir que le temps se lève. Mais là, la brume tombait, il faisait froid et j’étais de moins en moins optimiste.

Le Piton de la Fournaise en éruption.

Le Piton de la Fournaise en éruption: enclos fermé.

Le Piton de la Fournaise en éruption.

En raison de l’éruption en cours, l’enclos était fermé. Cela signifie qu’on ne pouvait pas accéder à toute la zone volcanique dans laquelle s’écoule habituellement la lave. C’est une mesure de sécurité, n’oublions pas qu’on est en France. Même si le débit est faible et le point d’éruption très éloigné. Nous avons marché un moment sur les anciennes coulées, les laves cordées, etc. Toujours sous la brume. Un bel arc en ciel nous a offert un petit clin d’œil. Mais quand le vent a soufflé un peu plus fort et permis de voir le dôme, le soleil était haut. On ne pouvait donc plus distinguer la lave qui s’écoulait à peine et dont nous étions très éloignés (environ 2 ou 3 km).

Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.

J’étais extrêmement déçue. (Et mon mari n’avait pas du tout l’intention de remonter en pleine nuit, on peut le comprendre). Pourtant, objectivement, c’était quand même très beau!

La vue sur la plaine des cafres.

Le Piton de la Fournaise en éruption.

Nous avons profité de la lumière du jour pour admirer le paysage, notamment depuis la plaine des cafres. Je vous laisse admirer.

La descente a été particulièrement agréable. Nous avons fait de nombreuses poses pour contempler le paysage, si sauvage et découpé à la végétation luxuriante.

Le Piton de la Fournaise en éruption.
Le Piton de la Fournaise en éruption.

Alors tant pis, il me faudra trouver une autre destination pour voir de la lave s’écouler d’un volcan… Ou bien retourner voir Le Piton de la Fournaise en éruption. Après tout, j’avais vu quelques semaines avant les fumerolles de Santorin, j’étais déjà contente. Et vous, avez-vous déjà vécu une éruption volcanique ?

58 Comments

  1. Je comprends ta déception …
    Mais vous avez quand même fait un beau voyage et vu de superbes paysages.
    Et puis, on l’a vu et revu à la télé, piètre consolation, je sais, mais c’est mieux que rien.
    Je ne risque pas d’avoir vu d’éruption, ne voulant pas prendre l’avion et aussi, ce n’est pas un truc qui me fascine, presque le contraire … quand je pense à pompéi …
    Bon dimanche … d’automne.
    Fait frisquet et vive la pleine lune qui me tient éveillée toute la nuit !!!
    Bisoux, chère anne

    • Oui, bien sur, j’ai vu des images fabuleuses.
      Ah, le Vésuve n’a pas la même activité que la Fournaise, c’est bien plus dangereux en effet!
      Bisous

  2. Bonjour Anne,
    Oui c’est normal ! quand le volcan rentre en éruption les autorités ferment tout, pour la sécurité des gens qui voudraient aller voir. C’est très dangereux … Tu as quand même pris de beaux clichés, merci beaucoup.
    Passe un bon dimanche, bises, Véronique

  3. Lorsque j’ai été à la Réunion, j’ai pu descendre dans le volcan à ce moment là on pouvait encore le faire. Quand je suis retournée chez moi, il est entré en irruption exactement une semaine après ! Merci pour le partage de ce bel article

    • Hors éruption, l’enclos est accessible, les paysages ont l’air lunaires une fois si près du cratère!

  4. Un lieu connu et célèbre.Je ne suis jamais allé dans cette île mais j’ai vu un nombre incalculable de reportages s’y rapportant.Je comprends ta passion pour ces endroits remarquables et j’ai apprécié ton récit et tes clichés.Un beau souvenir .
    Bon dimanche.

    • Il y a tant à voir sur cette île, pas étonnant qu’on y fasse beaucoup de reportages!

  5. Je comprends ta déception mais que le paysage est beau !!!!
    Je n’ai jamais assisté à un volcan en éruption mais je ne désespère pas.
    Bon dimanche Anne, à bientôt.

  6. Ben … moi, je pense – 1 qu’il faudrait me payer pour me lever aussi tôt et – 2 je ne suis pas certaine que j’aimerais m’approcher autant d’un volcan en éruption 😉 Le syndrome Pompéi peut-être, en effet !!
    Ceci dit, tes photos sont superbes et la lumière est très belle.
    Bonne fin de journée.

    • Ahah! Je comprends. Le risque est toutefois moins grand à la Réunion qu’à Pompéi, sinon, j’aurais hésité peut être…

  7. BONJOUR
    Dommage en effet ..mais tu nous a tout de même fait des superbes photos ,j’aime beaucoup ses paysages ,ses couleurs j’adore
    de la Réunion je ne connais que l’aéroport (rire) une escale pour Madagascar ,on a rien vue bien entendu
    et surtout très mal reçu !
    bonne journée bises

  8. …juste le nom..”Piton de la fournaise” invite à rester loin…. photos d’aridité…..à voir de loin…pas besoin d’avoir les deux pieds dans la lave….;)

    bon dimanche

    ly

  9. Oh la la Anne, j’imagine votre déception, d’autant que vous y étiez pile au bon moment. Mais les paysages sont incroyables !

    J’ai des souvenirs de l’île de Vestmannaeyjar, en Islande, où on avait pu marcher sur un volcan en activité. On sentait le sol brûler sous nos pieds et en glissant sa main dans les trous dans le sol, ça se réchauffait encore. Pas de lave en vue, mais déjà très, très impressionnant !

    • C’est une destination qui se profile de plus en plus, alors peut être que j’aurai la même expérience que toi. Oh oui, sentir la terre vivante est une sensation puissante!

  10. même si l’on ne vois pas la lave, ces vues sont magnifiques! je n’ai jamais vu de volcan en éruption, mais j’adorerais ça. bisous Anne. cathy

  11. Je comprends ta frustration, mais moi, je n’ai encore jamais vu un volcan ni de loin ni de près !
    La prochaine fois sera la bonne !
    Bonne semaine;

  12. Tu as pris tout de même de superbes clichés des alentours, qui sont si beaux! Même la brume a son charme ! Non, je n’ai jamais vu de volcan en éruption : il n’y en a pas au Québec. Bises et bonne journée.

  13. Il y a 4 ans, j’ai fait l’ascension du Stromboli. Il était en éruption et c’était donc dangereux. Nous n’avons pas vraiment pu nous attarder au sommet mais j’ai quand même vu quelques explosions de lave. Un grand moment! Par contre, ceux qui étaient restés sur le bateau dans la rade bien plus bas ont mieux vu que moi! Grrrrrr. Qu’importe, cela restera un superbe moment gravé dans ma mémoire, surtout la descente qui a dû être rapide en raison du danger. Bises alpines et belle semaine.

    • Alors là, le Stromboli, c’est autrement plus dangereux, en effet! Mais quel souvenir, j’imagine!

  14. Et bien il faudra bien qu’un jour je le découvre en vrai car en plus mes neveux vivent là-bas ! Merci pour ces jolies photos…

    • Oui, vas-y c’est une île pleine de surprises, tout en étant accessible! Ca reste la France!

  15. Je ne sais pas si je n’aurais pas eu peu ….Mais les volcans m’ont toujous intriguée.
    Bisous et bonne fin de journée.

    • Non, c’est vraiment sans risque, surtout à une telle distance!

  16. tout d’abord mes félicitions à vous deux..

    je comprends ta déception Anne

    mais tes photos sont très impressionnantes

    belle journée

  17. ce doit être très impressionnant et en même temps fabuleux a y être en direct
    merci pour le partage Anne bonne soirée ☺☺

  18. Ah dommage, mais tu auras peut-être d’autres occasions ! Je n’ai jamais vu de lave, c’est un truc qui me plairait bien, ça touche à ce qu’il y a de brut dans la nature, c’est beau, puissant et on est tout petit !

    • Je compte bien réessayer ailleurs, c’est certain! Pour la sensation d’être tout petit, tu as entièrement raison, parce que j’étais loin d’imaginer que l’enclos était si grand. Et marcher sur les cordées de lave refroidie était déjà super.

  19. Salut Anne,
    En lisant ton billet, je me suis dit quelle chance ! En effet, j’y étais en mars dernier et il n’était pas encore entré en éruption. Pire, nous n’avons pu progresser à cause des nuages et de la pluie battante. Alors je me suis dis que j’allais le voir ici, sur tes pages. Penses-tu, décidément ni toi ni moi n’avons eu de la chance. Tes photos sont tout de même réussies dans ce paysage grandiose. Bonne soirée. Bises.

    • Et bien non, pas de chance non plus, décidément, ce volcan se fait désirer! Ce n’est pourtant pas faute d’entrer souvent en éruption!!!
      Bises!

  20. Au Guatemela on voit de la lave incandescente de très près tout le temps (près d’Antigua)… mais une explosion je n’ai jamais vu sauf de très loin…en même temps ça me ferait bien trop peur !

  21. Déjà 10 ans ! Eh bien nous ce sera cinq fois plus en Avril 2019 ! alors, profitez bien de cette dizaine… le temps passe si vite !
    Comme j’aimerais me balader dans ces coins ! ça doit être impressionnant!
    Gilbert

    • Comme tu dis, le temps passe vite!
      Oui, tu aurais de quoi randonner des semaines entières là-bas!

  22. Magnifiques tes photos et je comprend très bien ta déception !!!! oui, moi j’ai vu le volcan Nyiragongo au Congo en éruption dans les année 1970 ! C’est vrai que c’est très impressionnant je n’ai pas été dessus !

  23. Je rêve d’aller à la Réunion mais moi ce ne sera pas pour mes 10 ans de mariage ! Lol ! Merci pour ce joli partage ! Bises

  24. nous avons pu aussi faire ce volcan ( voir autre commentaire ) et j’en garde un fabuleux souvenir. Pas en éruption à l’époque mais j’avoue que cela m’a laissé une impression forte de traverser tous ses km pour enfin atteindre ce volcan.
    idem lever tôt en refuge , longue marche seuls parmi une végétation bizarre , voir inexistante.
    Par compte une descente de route en lacets avec une coucher de soleil , on aurait cru le film “Dune”

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: