Magnifique île de Ré (partie 2)

Magnifique île de Ré (partie 2)

 

L’île est habitée depuis l’antiquité et malgré les guerres, le risque de montée des eaux et l’invasion récente des touristes (grave fléau s’il en est), elle a su préserver son patrimoine avec harmonie. Cette île si prisée a vu l’immobilier flamber ces dernières années. Entre 3000 et 5000 euros le m2, beaucoup d’héritiers de vieilles maisons se sont retrouvés à payer l’impôt sur la fortune ! Après la visite côté mer, voici un aperçu de l’intérieur…

Les ruelles fleuries

Ré la blanche tient son surnom de ses façades toutes immaculées, contrastant avec les volets le plus souvent verts, bleus ou gris, en bois plein. Ce serait déjà suffisant pour rendre l’endroit charmant. Mais les roses trémières qui poussent partout et en abondance apportent une touche de couleur et de légèreté magnifique. Simples ou doubles, aux multiples coloris, ces fleurs sont emblématiques de l’île de Ré. J’ai adoré me balader dans l’un des plus beaux villages de France (le titre n’est pas usurpé) qu’est La Flotte en Ré, où j’ai pris la plupart des clichés suivants. Les autres viennent de mes déambulations à Saint-Martin de Ré. Les autres villages sont également très beaux, je n’ai juste pas eu le temps de parcourir toute l’île à pied en si peu de temps… 😉

Voici deux diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches.

 

L’abbaye des Chateliers

Sur la route de Rivedoux à La Flotte, on découvre les ruines de l’abbaye Notre-Dame-de-Ré, dite des Châteliers. Construite au XIVe siècle, cette abbaye cistercienne a été plusieurs fois brûlée et reconstruite jusqu’en 1574 avant d’être abandonnée. Une partie des pierres a servi à la construction du fort de la Prée, juste derrière !

Elle a été restaurée, mise en valeur et éclairée en 1997. Je m’y suis arrêtée car on voyait la pleine lune toute ronde derrière, mais le temps que je dégaine, et la lune s’était cachée, tant pis pour les effets de lumière!

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches.

Saint–Martin de Ré

Saint-Martin-de-Ré est le centre administratif de l’île. C’est un important port de plaisance, mais la ville est surtout inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco pour ses ouvrages fortifiés construits par Vauban. La forme caractéristique en étoile de la citadelle, de l’enceinte et du corps de garde se voit très bien d’avion, 

et on remarque une petite « étoile » sur le coté, correspondant au pénitencier, qui servait d’étape pour les condamnés au bagne et qui est toujours utilisé. Là aussi, entre façade maritime, fortifications et jolies ruelles, la balade est plaisante !

Voici un diaporama que vous pouvez faire défiler en cliquant sur les flèches.

facades-Ré5
facades-Ré3
port-Ré5
port-Ré6

Le phare des baleines

Le phare des baleines est un élément important pour la navigation. Visible à 50 km, il doit son nom à des baleines venues s’échouer à ses pieds… Mon fils a voulu y monter. Chic ! Il faisait beau, j’étais ravie de pouvoir photographier la vue d’en haut, d’autant plus que la marée était basse, dévoilant les côtes. Sauf que dès les 1ères marches du grand escalier en colimaçon (il en compte 257 au total),

le petit a montré des signes d’inquiétude, et arrivé à mi parcours, il fut impossible pour lui d’aller plus haut, tant le vertige lui faisait trembler les membres et les mâchoires… tant pis pour les photos ! 57 m c’est impressionnant quand on a 5 ans ! On a tout de même pu admirer d’en haut le vieux phare des Baleines construit à l’époque de Vauban.

Vous pouvez faire défiler les images en cliquant sur les flèches.

phare-baleines1
phare-baleines3

Les particularités locales

On peut croiser les célèbres ânes culottés de l’île. Ce sont des baudets à poils longs (entre rustiques et rastas avec des dreadlocks) auxquels on a enfilé de jolis pantalons rayés ou à carreaux. Ils font le bonheur des enfants.

L’île est le paradis des cyclistes. De nombreuses pistes cyclables cheminent le long des côtes et à travers les marais. Toutefois, le nombre croissant de vélos n’est pas sans poser quelques problèmes, et l’inattention des cyclistes qui ne montent pas de l’année sur un vélo est responsable de nombreux accidents. Un habitant m’a dit qu’il y avait davantage de morts chaque année suite à des accidents de vélo que de voiture !

Il reste quelques moulins du temps où l’on importait des céréales du continent pour les moudre grâce au vent bien présent sur l’île… et des vignes, qui produisent du vin blanc, rosé et rouge sur le terroir du Pineau des Charentes et du Cognac. (On a rapporté quelques bouteilles mais ne les avons pas encore dégustées). Le sel sert aussi d’ingrédient pour de délicieux caramels mou, parfois aromatisés au pineau des Charentes… miam !

Bien sûr, les marchés vous donneront l’occasion de voir et goûter les poissons pêchés tout autour !

Vous pouvez faire défiler les images en cliquant sur les flèches.

C’était le 14 juillet, je n’avais pas de trépied (erreur fatale), mais j’ai quand même fait quelques clichés…

artifice1

Les glaces

Le meilleur glacier est à Saint-Martin et s’appelle La Martinière. C’est un peu The-place-to-be. Croyez-en mon expertise, celles-ci sont de très bonne qualité. La diversité est telle qu’il devient difficile de choisir (glace au schtroumpfs ; aux huîtres, et autres délicieux parfums plus classiques et extrêmement savoureux). Je ne suis jamais fan des cônes car les gaufrettes trop épaisses gâchent un peu la finesse des glaces. Ici, la gaufrette maison peut être choisie avec différentes finitions (caramel…) et est incroyablement légère. C’est la touche qui fait la différence.

Il me manque des images des autres villages, du célèbre clocher d’Ars-en-Ré (noir et blanc, il sert de repère aux navigateurs) et d’encore plein d’autres coins magnifiques. Une prochaine fois peut être ?

21 Comments

    • Les deux se ressemblent un peu, mais je préfère l’île de Ré (sauf que, visiblement, je ne suis pas la seule… les touristes y sont très nombreux!)

  1. J’aime cette île, ses couleurs, son plat pays, ses maisons aux volets verts, sa douceur… mais hors saison car l’été c’est devenu infernal. Merci d’être passée chez moi.

  2. Ce soir, j’ai fait un voyage beaucoup moins lointain.
    J’ai traversé le pont il y a quelques années pour découvrir cette ile célèbre notamment pour ses roses trémières.
    Je me demande si je n’ai pas préféré Noirmoutier. Je me souviens d’une balade en petit train vraiment très intéressante.
    Il est tard. Je reviendrai pour un autre voyage.
    Bonne semaine.

    • Je ne connais pas Noirmoutiers, je crois y être allée enfant, mais j’ai oublié. A mettre sur ma liste!

  3. J’aime beaucoup cette région, publication bien documentée, vous travaillez dans le tourisme ?
    Bonne journée

    • Non, je n’ai aucun lien avec “le tourisme”, je paie mes voyages et tous les articles que j’écris ici sont mes avis, je n’ai aucun sponsor 😉 (un jour, peut être?)

  4. Je connais, et j’aime beaucoup cet endroit, tes photos sont très belles Anne !
    Très bon week-end, bisous !
    Cathy

  5. Je reprends une bolée d’air par ici, ça fait longtemps que je ne suis pas allée à Ré alors merci !

  6. Plein de souvenirs à la vue de ces belles photos de cette île de charme où le vélo est roi (et les bateaux aussi !)

  7. Merci Anne pour les mots déposés sur mon espace .
    Je découvre votre article sur cette ile ….j’y vais dans quelques jours , mais je ne le clame pas sur mon blog , surprise pour mes aminautes !!
    Vos photos sont très belles .
    Bon WE

  8. je connais cet endroit tu l’as sublimé encore plus…Bravo
    bisous
    Nélinha
    ps/ MERCI POUR TES GENTILS PASSAGES

    • C’est une invitation? 😉
      Je ne suis allée qu’une fois en Bretagne, avec le souvenir d’un temps de Toussaint pluvieux sur Brest… il faudrait que j’y retourne!

      • Et pourquoi pas? Nous devrions y être vers la fin sept… 😉 Mais la saison que j’y préfère, c’est au creux de l’hiver. La mer est en générale agitée. La pluie passe à l’horizontale. La nuit est longue. et par conséquent, pas de touristes, ou peu. Et donc de bien meilleurs contacts avec ses habitants…

  9. Je ne connais pas l’Ile de Ré mais avec tes photos, j’ai envie d’y aller ….Le village de la Flotte ressemble à certains de la côte charentaise avec ses roses trémières.
    La glace à l’huite, je te la laisse …..

    Bisous et bon lundi !

  10. Quel beau reportage photo… Tes photos sont magnifiques… nous avons adoré notre virée sur l’Ile de Ré de l’an dernier… Merci pour ton passage sur mon blog…
    Bises

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je les lis tous avec plaisir! Merci!

%d bloggers like this: